Exils / Sans papiers

Mur-Mures Anti colonialisme / Anti impérialisme

Journal Mur-mures avril 2018

Au sommaire de ce numéro :
Une analyse de la loi Collomb sur l’asile et l’immigration et des attaques aux droits des personnes exilées
Un article sur la grève à la CNDA et à l’ Ofrpra
Un retour sur la manifestation contre le colloque autour de Frontex à l’ université de Grenoble

Mur-Mures Anti colonialisme / Anti impérialisme

Journal Mur-mures Mars 2018

Au sommaire de ce numéro :
Un article sur la répression d’un militant tchadien menacé d’expulsion et emprisonnée pour tentative d’ouverture de squat
Un retour sur la situation à Calais, les violences policières et la médiatisation
Un article sur les différentes occupations dans les facultés

Infos Globales Exils / Sans papiers

« Lettre appelant à la responsabilité des directrices et directeurs des Centres de Rétention Administrative »

La mise en place et/ou le renforcement d’un système carcéral est une gestion politique et sociale des pauvres et des étranger.ère.s. La prison, la maison d’arrêt, le centre de détention pour mineur.e.s, le centre d’hébergement fermé, le centre de rétention administrative sont fait pour « gérer » celles et ceux qui doivent accepter l’enfermement comme une dimension ordinaire de leur vie sociale. Les dispensables (indésirables ?) et les triables sont d’abord les pauvres, les racisé.e.s et les étranger.ère.s.
Nous en appelons donc aux responsabilités de celles et ceux qui voient et veulent continuer à voir, de celles et ceux qui n’ont pas peur de nuire à tous ceux qui nous tuent.

Infos Locales Exils / Sans papiers

occupation de l’ancienne école de Prorel

Dans la nuit du 11 au 12 avril, une salle de l’ancienne école du Prorel a été réquisitionnée pour y accueillir des personnes exilées arrivant d’Italie. Ceci en réponse à l’expulsion de la gare du 10 avril, qui fut seulement une manière de rendre invisible la situation à Briançon en déplaçant le problème ailleurs.

Infos Locales Exils / Sans papiers

Frontex invité à l’université : Compte rendu des violences policières

Jeudi 22 avril, environ 150 personnes se sont rassemblées dans une ambiance festive face au bâtiment IMAG de l’Université de Grenoble. Slogans, table de presse et diffusion de tracts étaient au programme de cet après-midi. Ce rassemblement avait été appelé par de nombreux syndicats, associations et collectifs. Il contestait l’invitation à un colloque universitaire d’acteurs de la militarisation des frontières (Frontex, Euromed police, Europol, etc), dont notamment le président d’Euromed police et le (...)

Infos Locales Anti racismes

Brisons les frontières ! A bas Frontex !

Les 22 et 23 mars est organisé à l’Université de Grenoble un colloque appelé "De Frontex à Frontex, vers l’émergence d’un service européen des garde-côtes et garde-frontières". Des membres d’Euromed police, de Frontex et d’Europol viennent intervenir. Petit rappel sur ce qu’est Frontex, agence européenne de la militarisation des frontières, et petite mise en lumière sur ce que représente ce colloque et ses intervenant.e.s.

Infos Locales Anti racismes

3e Rencontres de Géopolitique critique du 5 au 9 février

5 jours de Rencontres autour de la proposition "Pour une géopolitique critique du savoir", avec des ateliers participatifs, une ballade pour une lecture décoloniale de la ville de Grenoble, des interventions pour poser la question de la décolonisation de l’université, un dialogue sur les lieux d’énonciation du savoir sur l’Afrique, une écoute dans le noir d’un montage sonore réalisé par et avec des personnes en exil...

Infos Locales Exils / Sans papiers

Pétition en soutien aux exilé.e.s du Patio

Pétition pour, entre autre, exiger une solution d’hébergement pour la soixantaine d’étudiant.e.s exilé.e.s abrité.e.s au Patio Solidaire (Campus de Saint-Martin dHères) au delà du 22 décembre (date actuellement prévue par luniversité pour la libération des locaux). A signer et à diffuser largement !!!

Infos Globales Anti racismes

Dans les Alpes, l’Etat policier traque les exilé.e.s

Le gouvernement français fait mine de s’indigner devant les marchés aux esclaves lybiens... Pourtant, ceux-ci ne sont rendus possibles que grâce aux politiques anti-migratoires européennes, et à leur externalisation : l’Union européenne finance les politiques répressives lybiennes en contrepartie de la "contention des flux migratoires".
Mais surtout, en s’indignant de ce qui se produit de l’autre côté de la Méditerranée, il détourne l’attention de ses propres exactions. Dans les Alpes, de la frontière italienne à Briançon, la frontière est militarisée. L’Etat français traque, menotte, enferme et reconduit manu militari des exilé.e.s, souvent mineur.e.s et pour la plupart déjà passé.e.s par la Lybie. Après le cauchemar lybien, le cauchemar alpin.

| 1 | ... | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 |

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org