Publier

Témoignage du CRA de Lyon St Exupéry sur la grève de la faim face au coronavirus et à la suppression des visites et des audiences

Témoignage du 16 mars d’un prisonnier du CRA de Lyon St Exupéry sur la grève faim face à la suppression des visites et des audiences et la crainte des prisonnier.es face au coronavirus.
Plusieurs grèves de la faim ont lieu dans d’autres CRA (Lesquin, Vincennes, Mesnil-Amelot notamment) en ce moment même. Liberté pour tou-te-s les prisonnier-e-s !

" Bonjour,

En fait nous on est au centre de rétention de Lyon.

On est en train de faire une grève de faim parce qu’ils nous a enlevé nos visites. Ya plus les tribunaux qui travaillent.

Et voilà, nous aussi euh on essaye de faire notre mouvement parce que nous aussi on a peur pour nos vies. Que le virus il rentre ici voilà. Nous on est enfermés ici et ya pas de mesures de sécurité ! Ya pas de médecins qui font on va dire des controles et tout ça.

Alors du coup tout le monde il a peur. Du côté retenu-e-s et du côté policier aussi. Tout le monde il a peur. Et voilà.

Jusque là on mange pas. Cet après-midi ils vont faire une réunion pour euh… décider qu’est-ce qu’ils vont faire avec nous quoi. Parce que même les policiers ils ont plus envie de venir travailler.
C’est ça le problème aussi.
Et voilà là on est en mouvement et on attend la réponse de l’après-midi.

C’est à peu près tout ce qui se passe ici. Et en plus ils nous ont enfermé tout le monde dans les promenades. On peut pas descendre ya rien du tout.

– T’as dit ils nous ont enfermé dans quoi ?

En promenade, dehors. Ya pa un échange c’est fermé. Eux-même ils ont peur.

– Et quand tu parles des audiences, tu dis ya pas d’audiences ça veut dire quoi ?

Ca veut dire les tribunaux ils ferment. Ya plus de juges, ya plus d’avocats, ya plus rien du tout.
Aujourd’hui il y a des gens qui ont été labas. Yavait des juges mais ils ont dit qu’ils vont fermer. A partir de demain tout va fermer.
Aujourdhui yavait des gens qui ont été labas mais ya pas eu d’audiences.

Et en plus les visites elles ont étées coupées, ya plus de visites parce qu’ils ont peur. J’sais pas nous on est [passage inaudible] ont sait pas quoi faire quoi. "

Pour aller plus loin :
https://crametoncralyon.noblogs.org/
https://abaslescra.noblogs.org/
https://collectifsanticra.wordpress.com/

Derniers articles de la thématique « Exils / Sans papiers » :

Pique-nique de rentrée - Réseau université sans frontières

Le Réseau Université Sans Frontières (RUSF) organise un pique-nique de rentrée le jeudi 22 septembre sur le campus universitaire pour faire connaitre ses actions et rencontrer les personnes qui pourraient être intéressées et souhaiter nous rejoindre. Nous nous retrouverons sur les marches de...

Entretien avec Parwana Amiri Un contre...

Entretien avec Parwana Amiri Un contre discours au monde « libre », une voix et un espoir dans la lutte contre les frontières. « Je veux que le monde entende ma voix, écoute mes paroles » Parwana Amiri, âgée de dix huit ans, arrive sur l’île grecque de Lesbos avec sa famille en 2019. Après avoir fui...

Resto Malap le 17 septembre

Bienvenue au Resto Malap ! C’est un repas congolais en soutien à des personnes sans papiers. Rdv à partir de 19h à la Malaprise (30 rue Marbeuf à Grenoble), évènement mixte. Pour les commandes à emporter c’est possible de nous joindre au 0749876554 (à partir de 14h et de préférence avant 16h). Plus...

> Tous les articles "Exils / Sans papiers"

Derniers articles de la thématique « Prison / Enfermements » :

> Tous les articles "Prison / Enfermements"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org