Agenda

Retrouvez ici tous les évènements à venir signalés sur CRIC !

Février 2018

agenda today2 (samedi 24 février)

Atelier "Les corps pensants" [En cours.... ]

Débuté il y a 2 semaines Dans 2 jours : 16h30

Participation : sur inscription dans la limite des places possibles

Comme le postule les rencontres de géographie critique, les savoirs sont situés, et la frontière même de ce qui est désigné comme "savoirs" engage nombre de rapports de force. Or l’émotion, le sensible et le corps ont souvent été opposés à la démarche scientifique qui serait elle, d’ordre rationnelle, objectivable et intellectuelle.

En effet, nous sommes si peu coutumier d’interroger les corps dans ce qu’ils savent, qu’il est fréquent d’entendre des personnes se protéger du fait qu’ils ou elles ne « savent rien », parce qu’ils ou elles n’ont pas reçu d’enseignement scolaire par exemple. Pourtant, admettre que nous avons tous et toutes des positions situées, des « positionnalités » c’est avant tout dire que les corps prennent place dans nos relations et nos espaces sociaux.

Etre genré, racisé, minorisé, n’est-ce pas avant toute chose mettre en corps de manière plus ou moins consciente des postures conforme à ce que la société attend de nous ? Dès lors, quels sont les processus qui nous font incorporer – littéralement mettre en corps- des savoirs, au point que celui-ci soit un palimpseste de connaissances ? Qui peut parler, avec quels corps, quelles postures, quelles écoutes ? Comment comprendre l’intersectionnalité en interrogeant les corps ? Mais aussi comment trouver sa voix propre dans la multitude des discours quand certains savoirs font autorité ?

Cet atelier se propose d’interroger le corps comme lieu de savoir et le théâtre comme enquête de la complexité. Un atelier de recherche-création afin de libérer les corps pour rencontrer l’autre autrement, et débattre des rapports de force consubstantiels aux savoirs, afin qu’ils ne soient pas la réserve gardée d’une classe possédante.

Théâtre des Peupliers
lundi 26 février
mercredi 28 février

Les évènements qui ont eu lieu :

samedi 3 février
lundi 5 février
mardi 6 février
mercredi 7 février

Atelier "Le savoir au service de l’action"

12h00 - 14h00

Proposé par : Coline Cellier et Corentin Thermes

Entre autonomie locale des producteurs de savoirs non universitaires et responsabilité sociale des universités, l’exposé présentera à travers deux études, un travail sur la production de savoirs au service de l’action.

La première partie sera consacrée à la production de savoirs par les paysan-ne-s au sein d’un système de connaissance très hiérarchisé. A partir d’exemples de terrain, il s’agira d’introduire la notion de scènes de connaissances comme lieux et temps d’une production de savoirs basés sur l’échange et la pratique. Nous aborderons la manière dont ce processus amène à la construction de l’autonomie par et pour ces paysan-ne-s dans les territoires par la recherche de légitimation des savoirs pratiques. La seconde partie portera quant à elle sur le rôle de l’Université envers la société et questionnera tout à la fois la positionnalité des universitaires, leur engagement vis-à-vis de la société civile et les méthodes de recherches en Sciences Humaines et Sociales. Il s’agira de proposer une réflexion sur l’utilité sociale des savoirs produits et l’engagement des universitaires dans l’éducation et la recherche. En guise d’ouverture à notre propos, nous présenterons le concept de médiation-socio-scientifique comme levier dans la concrétisation de cet argumentaire.

L’exposé aura pour but d’offrir quelques pistes de réflexion sur le sujet. Une étude de cas pratique sera ensuite proposée aux participants pour enfin construire une réflexion commune sur cette thématique.

l’Institut d’Urbanisme et de Géographie Alpine, Salle des Actes
jeudi 8 février

Dialogue : « Savoirs en jeu sur l’Afrique »

12h30 - 14h00

e dialogue entre Herrick Mouafo (Modus operandi) et Aboubakar Sow (Réalisateur indépendant) portera sur les lieux d’énonciation des savoirs sur l’Afrique. D’où parle-t-on ? A partir de quels terrains construit-on son savoir ? Comment la rencontre avec l’autre participe à éprouver son savoir pour orienter vers une production épistémologique qui remet en question nos certitudes ?

En empruntant au vocabulaire de Sheldon Pollock, l’imaginaire impérial européen s’est déployé dans d’autres espaces géographiques du monde, suivant une logique dominatrice qui faisait de ses savoirs, un référentiel à prétention universelle. C’est ainsi qu’ont pu être justifiées les missions civilisatrices des sociétés occidentales et qu’ont pris corps les premiers dispositifs d’« injustice épistémique ». Cet imaginaire impérial européen nous conduit à interroger les lieux d’énonciation du savoir. Les savoirs énoncés en un lieu tendent à se sacraliser ou à se fétichiser. Quand bien même nous sommes dans des espaces de rencontre, ces savoirs sont très souvent en position hiérarchique et semblent réduire le monde à leur seule grille de lecture. D’ailleurs, Bernard Dadié nous offre un raccourci saisissant lorsqu’il écrit, « … intelligence et génie ne sont pas l’apanage d’une race, d’une couleur. Or le blanc, hors de son continent, voudrait tout ramener à lui, tout subordonner à sa couleur ». L’urgence serait donc de sortir d’une conception monopolistique des ou du lieu d’énonciation du savoir pour entrevoir, comme nous le rappelle Achille Mbembé, « cette possibilité de circulation et de rencontre d’intelligibilités différentes que requiert la pensée-monde ».

L’échange prendra ancrage des enseignements issus d’une expérimentation pédagogique à l’IEP, la portée des deux premières éditions des ateliers de la pensée à Dakar ; de la pensée de J-M Ela ou de la pratique sociologique de J-M Ela.

Institut des Etudes Politiques, Amphi F
vendredi 9 février

Exposé mis en scène « Guerre aux frontières. Une bataille coloniale »

12h00 - 14h30
Amphi, nouveau bât. Institut d’Urbanisme et de Géographie Alpine
samedi 10 février
lundi 12 février
mardi 13 février

la monstrueuse permanence

16h00 - 20h00

la Bibliothèque Féministe de Grrrenoble présentent : les Monstrueuses Permanences !
C’est pour les intersexes, les pédés, les trans’, les lesbiennes, les gouines, les assexuelLEs, les pansexuelLEs, les gays, les biEs.
Tous les 2èmes mardis du mois de 16h à 20h à la BAF (2 chemin des AlpinEs à Grrrenoble, croisement rues Stalingrad/AlliéEs).
Ces permanences c’est pour profiter d’un espace qui n’est pas, comme partout dans la société, centré sur l’hétérosexualité. Un moment convivial pour se rencontrer, parler de nos vécus, de nos envies, de nos imaginaires et de nos rêves. On pourra y partager nos dernières lectures, emprunter des livres et des films, écouter des émissions radio, discuter en buvant de la tisane, regarder des films en mangeant des chips... … Et s’organiser pour détruire l’hétéropatriarcat !

Bienvenue à la bibliothèque féministe entre 16h et 20h

La bibliothèque féministe est un endroit où il est possible de venir découvrir et emprunter des bouquins autour de cette thématique.

On y trouve des romans qui racontent des histoires de meufs de toutes sortes : renforçantes, réalistes, de science fiction, d’amour (lesbien et hétéro), des polars, poétiques, qui font peur ou qui passionnent.

On y trouve aussi énormément de théorie féministe classée par thématique : lesbianisme, histoire, LGBTQI, enfermement, éducation, art, corps, santé, féminisme anti-raciste, etc etc.

C’est aussi des documents sonores (émissions de radio, compiles de musiques, CD) et des vidéos.

Et aussi des BD à consulter sur place et un archivage de revues.

A la BAF, il y a aussi un infokiosque avec un gros stock de brochures féministes.

La bibliothèque c’est l’occasion d’emprunter ou de rendre des livres, c’est l’occasion de discuter ensemble des livres et de leurs sujets, de feuilleter les bouquins, de les découvrir en buvant un thé chaud (ou autre chose !).

C’est à la BAF, 2, chemin des alpins (quartier du clos d’or, près du croisement des rues alliés et stalingrad).

plus d’infos sur https://labaf.org

la BAF
mercredi 14 février
samedi 17 février
lundi 19 février
mercredi 21 février

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org