Publier

Le Chantier propose de racheter sa parcelle, avec une association de soins solidaires

Un lieu de vie pour le quartier, menacé d’expulsion

Le Chantier est situé au 14 rue Paul Vaillant Couturier à Fontaine et accueille depuis 5 ans de nombreuses activités, assurées intégralement par des bénévoles. Ainsi une matériauthèque propose de venir déposer ou récupérer tous types de matériaux encore utilisables, une cantine distribue des repas gratuits et des jardins partagés offrent un espace pour découvrir et expérimenter le jardinage. Ces activités de proximité permettent de faire vivre le quartier Bastille et de créer du lien entre ses habitant·es. Si vous voulez découvrir ce lieu, le Chantier vous accueille les samedis de 10h à 13h.
Mais la nouvelle municipalité, tout en disant soutenir le projet, a demandé à l’EPLFD (propriétaire du terrain) d’entamer une procédure d’expulsion. Suite au jugement très favorable pour le Chantier, la mairie a accepté de rencontrer le collectif pour réfléchir à la pérennisation du lieu.

Vers un rachat de la parcelle, avec une association de soins solidaires

Lors de cette rencontre avec la mairie, le Chantier a proposé de racheter l’ensemble de la parcelle concernée afin de pouvoir poursuivre ses activités. Dans cette optique, le collectif veut s’associer avec un projet de soins solidaires. En plus des activités actuelles, des soignantes proposeront des soins variés et accessibles à toutes et tous, dans une logique de soins de proximité. Cette association de soins solidaires viendrait donc conforter la dynamique du lieu, visant à renforcer les liens et la solidarité dans le quartier.

Tout dépendra de la bonne volonté municipale

Mais ce beau projet ne pourra voir le jour sans un minimum de soutien municipal. En effet le jugement n’a accordé qu’un délai de 6 mois pour les discussions avec la mairie. La finalisation du projet et le rachat de la parcelle prendront nécessairement plus de temps et ne seront possibles que si la mairie accepte de poursuivre les discussions au-delà du délai indiqué. Jusque-là la mairie s’est contentée d’écouter notre proposition, se réservant de l’accepter ou non lorsqu’elle sera finalisée. Mais si elle veut que le projet aboutisse, il faudra qu’elle entre dans une démarche constructive pour le soutenir activement. Au-delà des paroles, nous attendons maintenant de voir le soutien réel que la mairie est prête à apporter à ce projet.

Le 16 novembre 2021 à Fontaine
Collectif Le Chantier

Plus d’info dans les précédents communiqués :

Derniers articles de la thématique « Autres » :

Non à la vidéosurveillance algorithmique

Le projet de loi olympique commence à être examiné en commission au Sénat. En son sein, l’article 7 vise à autoriser la vidéosurveillance algorithmique (VSA). Bien qu’elle soit prétendument circonscrite aux JO, il n’en est rien : la VSA est un projet politique du gouvernement qui n’attendait...

Loi LOPMI : surveiller et punir

La loi LOPMI ("Loi d’orientation et de programmation du ministère de l’Intérieur"), énième loi sécuritaire du pouvoir macroniste, est une suite de la loi "Sécurité globale" de 2020, avec la volonté de surdoter la police, d’affaiblir son contrôle par la justice (et donc les possibilités de recours...

> Tous les articles "Autres"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org