Ça soulève du lourd

Pourquoi ce site ? La pluralité c’est la santé !...

Texte d’intention

Le discours médiatique dominant est écrasant, présent partout. Il nous assaille de ses analyses qui entretiennent entre autre le sexisme, le nationalisme, le racisme et notamment l’islamophobie, et cherche à dresser les dominé.e.s et les exploité.e.s les un.e.s contre les autres (sans emplois et employé.e.s, allocataires et travailleurs précaires, mal logé.e.s et sans abris, descendant.e.s d’immigré.e.s et nouveaux arrivants...). Ce discours dominant, souvent basé sur des mensonges, occulte les problèmes sociaux majeurs, ne parle jamais de leurs causes, n’autorise jamais des analyses réellement critiques, et ne relaie jamais les luttes sans les manipuler, les marginaliser ou les criminaliser.
Nous sommes nombreuses et nombreux à ne pas reconnaître notre réalité dans cette marée médiatique et à penser qu’il est urgent de multiplier les sources de contre-information et de relayer des analyses critiques, des témoignages de réalités vécues, des outils et des informations sur les luttes existantes.
Pour cela, des médias indépendants et alternatifs se développent sous différentes formes (radios, web, pages sur des réseaux sociaux). Si contrairement au médias de masses, les médias alternatifs grenoblois relaient des luttes et font un travail de contre-information, nous pensons qu’ils ne remettent pas assez en cause le système de privilège qui est derrière cette organisation des médias : qui écrit ? qui publie ? qui enquête ? Quels accès ont les personnes les plus concernées ou les plus exploitées à ces médias alternatifs ? Avec quelles possibilités de s’en emparer concrètement ?

Selon nous, les médias alternatifs grenoblois ne traitent pas ou pas suffisamment des luttes contre les racismes d’État tels que l’islamophobie, la négrophobie et la rromophobie, des luttes contre le système patriarcal, des luttes anticolonialistes et anti-impérialistes, ou des certains formes de luttes anticapitalistes (en particulier les luttes de l’immigration et des quartiers populaires, les luttes de sans-papiers, les luttes de personnes sans abris ou mal-logé.e.s, les luttes féministes non institutionnelles).
Sans les personnes concernées par ces luttes, il devient malheureusement logique que certaines réalités et mouvements locaux restent très peu relayées.

Nous voudrions remettre cela en question et tenter quelque chose de différent avec par exemple :
- le principe d’une plateforme qui permet le débat entre les contributeur.ice.s, les modérateu.rice.s et toute personne inscrite sur le site,
- le fait de privilégier la diversité des supports de communication (audio, vidéo, image, écrit),
- la mise en place d’atelier de publications.
Nous pensons que ces moyens peuvent nous aider à nous réapproprier l’information, à visibiliser des luttes qui sont invisibilisées par les médias de masses et les médias alternatifs sur Grenoble, et maintenir à distance la posture de journaliste.

L’idée d’un site regroupant plusieurs associations et collectifs est de créer des ponts, de se renforcer, de se donner des coups de main, de rendre plus visible chacune des luttes auprès de différentes personnes qui vont venir sur le site, et aussi de permettre des débats contradictoires tout en restant dans un cadre thématique (les luttes citées) et politique (la charte).

Le projet est issu de plusieurs réunions avec différentes personnes de différentes associations et collectifs. Nous participons au réseau Mutu qui collectivise des ressources, favorise l’entraide, produit à l’échelle de plusieurs villes un discours contre-hégémonique1.

1. Si vous aussi vous avez la flemme de chercher dans le dictionnaire, hégémonie veut dire : domination et suprématie (politique, militaire et/ou idéologique) d’un Etat, d’une ville ou d’un groupe social sur d’autres groupes, villes ou Etats.

Derniers articles de la thématique « Justice / Police / Médias » :

Violences policières, les situer pour mieux y résister

Table ronde avec Ardashir, Baqer, Barnard, Houssam, Julie & Olivier violences policières, les situer pour mieux y résister La police étant censée incarner à l’intérieur d’une société le monopole de la violence légitime, il ne saurait exister de police sans violence, légitime ou non. Mais personne...

Entretien avec Aurélie, sœur d’Angelo Garand abattu par le GIGN

« ON SE LAISSERA PAS FAIRE ». Interview d’Aurélie, soeur d’Angelo Garand, abattu par le GIGN en mars dernier pour n’être pas rentré en prison après une permission. Article paru dans l’envolée le 27 juillet 2017. http://lenvolee.net/entretien-avec-aurelie-soeur-dangelo-garand-abattu-par-le-gign/...

> Tous les articles "Justice / Police / Médias"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org