[Annulé]Gala de boxe et soirée "Soul Train" en soutien a Georges Ibrahim Abdallah, Lyon

Qui est Georges Ibrahim Abdallah ?
c’est un résistant libanais qui s’est, avec ses camarades de lutte, soulevé contre la machine coloniale et contre la hagra impérialiste. Il s’est battu pour la liberté de son peuple suite à l’agression sioniste du Liban. Habité par des idéaux de Justice et d’Égalité, il a pris les armes pour ne plus avoir à recevoir les coups de L’ oppresseur. Il est arrêté à Lyon le 24 octobre 1984 et condamné en 1987 à perpétuité pour complicité dans des actes de résistance revendiqués par les Fractions armées révolutionnaires libanaises, alors que son pays, le Liban, subissait l’invasion israélienne.

Georges Ibrahim Abdallah est libérable depuis 1999. Mais toutes ses demandes de libération conditionnelle ont été rejetées, même s’il obtint à deux reprises une décision favorable, annulée sur appel du parquet.

Georges Ibrahim Abdallah est depuis son procès l’objet d’une justice d’exception. Sa condamnation fut le résultat d’un montage politico-policier. Aujourd’hui, le gouvernement refuse de signer son éloignement du territoire français, condition exigée par la dernière décision de libération prononcée par le tribunal d’application des peines de Paris. Éligible à la libération conditionnelle depuis 1999, il a déjà déposé en vain neuf demandes en ce sens. En 2003,la justice française avait accepté sa libération mais Dominique Perben, alors ministre de la justice, s’y était opposé ainsi que le gouvernement américain : la Cour d’appel avait finalement refusé sa libération. En 2013, la justice accepte – de nouveau – de libérer Georges Ibrahim Abdallah. Manuel Valls, ministre de l’intérieur, doit prendre l’arrêté d’expulsion vers le Liban mais voulant ménager le gouvernement israélien, il tarde à signer ; la Cour de Cassation intervient pour annuler la libération conditionnelle. Depuis 1999, Georges Ibrahim Abdallah, du fait de ses convictions politiques, subit un “régime d’exception” qui en fait le plus vieux prisonnier politique d’Europe.

Il est de nos luttes, nous sommes de son combat alors témoignons-lui toute notre solidarité, notre soutien et que ces moments lui parviennent par-delà les murs de la prison de Lannemezan, comme l’engagement de notre part pour sa libération.

L’argent collecté en soutien servira aux mandats pour cantiner afin d’améliorer son quotidien.

Il est de nos luttes, nous sommes de son combat ! Liberté pour Georges Ibrahim Abdallah

La soirée boxe débutera à partir de 19H, avec 10 combats de boxe anglaise et 10 de boxe pieds poings. Plus de 40 combattants et combattantes, de Paris à Genève, en passant par Marseille, Sainté, Grenoble, Lyon, ect..se sont donnés rendez-vous sur le ring pour soutenir la cause et vous faire découvrir l’art du coup de poing sous toutes ces formes !
Certains combats seront sous formes de démonstration plutôt light et d’autres, avec des KO en perspective, âmes sensibles ne pas s’abstenir !
Ensuite, on plongera dans les années 70, avec un mix ambiance Soul Train [1] avec Dj Spydeman issue des quartiers mal famé de Détroit, du côté de St-Chamond dans le 42. Funk, Afro beat, Soul..Pour vous en mettre plein les oreilles et faire fumer le ring, transformé en piste de dance ! et enfin Boum All Night Long !! Venez soutenir la cause, écouter les prises de parole et encourager les amis... bien sur, bienveillance, respect et courage seront de la partie !

Organisé par les collectifs : Dar Harraga (Lyon) / Jugurtha band’s (St Etienne) / Comité lyon sud/est pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah

Adresse : Lyon 7ème - Gerland : csao-harraga@riseup.net

samedi 21 octobre 2017

Derniers articles de la thématique « Anti colonialisme / Anti impérialisme » :

Revue de presse contre les frontières !

Comme chaque 1er mardi du mois on se retrouve de 18h à 20h au local autogéré (7 rue Pierre Dupont 38000 Grenoble), pour décrypter l’actualité des politiques anti-migratoires, relayer les luttes locales et internationales contre cette mécanique, partager nos points de vue et se donner des outils pour...

"Solitude" en résistances - Balade décoloniale #4

Quelles rues de Grenoble honorent des personnes ayant participé au processus de la racialisation, de la traite négrière, de l’esclavage et de la colonisation ? Quelles figures de résistant.e.s à ces oppressions aurait-on aimé voir honorer dans nos rues ? Lesquelles y apparaissent déjà...

> Tous les articles "Anti colonialisme / Anti impérialisme"

Derniers articles de la thématique « Prison / Enfermements » :

Table ronde et repas contre la répression

Ce Samedi 14 septembre à partir de 18h, dans le cadre de la semaine contre la répression, le 38 accueille une table ronde avec des collectifs anti-répression et des avocats, suivie d’un repas de soutien et de diverses animations. Le tout à prix libre et en soutien au procès des Gilets Jaunes arrêtés...

Une semaine contre la répression du 9 au 16 septembre

Des quartiers populaires aux manifestations, des mouvements sociaux aux gestes de résistance plus quotidiens, la répression s’est abattue durement ces dernières années, soutenue par un arsenal législatif de plus en plus étouffant. Face à ce constat, et en lien avec les mobilisations des derniers mois,...

> Tous les articles "Prison / Enfermements"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org