[Annulé]Gala de boxe et soirée "Soul Train" en soutien a Georges Ibrahim Abdallah, Lyon

Qui est Georges Ibrahim Abdallah ?
c’est un résistant libanais qui s’est, avec ses camarades de lutte, soulevé contre la machine coloniale et contre la hagra impérialiste. Il s’est battu pour la liberté de son peuple suite à l’agression sioniste du Liban. Habité par des idéaux de Justice et d’Égalité, il a pris les armes pour ne plus avoir à recevoir les coups de L’ oppresseur. Il est arrêté à Lyon le 24 octobre 1984 et condamné en 1987 à perpétuité pour complicité dans des actes de résistance revendiqués par les Fractions armées révolutionnaires libanaises, alors que son pays, le Liban, subissait l’invasion israélienne.

Georges Ibrahim Abdallah est libérable depuis 1999. Mais toutes ses demandes de libération conditionnelle ont été rejetées, même s’il obtint à deux reprises une décision favorable, annulée sur appel du parquet.

Georges Ibrahim Abdallah est depuis son procès l’objet d’une justice d’exception. Sa condamnation fut le résultat d’un montage politico-policier. Aujourd’hui, le gouvernement refuse de signer son éloignement du territoire français, condition exigée par la dernière décision de libération prononcée par le tribunal d’application des peines de Paris. Éligible à la libération conditionnelle depuis 1999, il a déjà déposé en vain neuf demandes en ce sens. En 2003,la justice française avait accepté sa libération mais Dominique Perben, alors ministre de la justice, s’y était opposé ainsi que le gouvernement américain : la Cour d’appel avait finalement refusé sa libération. En 2013, la justice accepte – de nouveau – de libérer Georges Ibrahim Abdallah. Manuel Valls, ministre de l’intérieur, doit prendre l’arrêté d’expulsion vers le Liban mais voulant ménager le gouvernement israélien, il tarde à signer ; la Cour de Cassation intervient pour annuler la libération conditionnelle. Depuis 1999, Georges Ibrahim Abdallah, du fait de ses convictions politiques, subit un “régime d’exception” qui en fait le plus vieux prisonnier politique d’Europe.

Il est de nos luttes, nous sommes de son combat alors témoignons-lui toute notre solidarité, notre soutien et que ces moments lui parviennent par-delà les murs de la prison de Lannemezan, comme l’engagement de notre part pour sa libération.

L’argent collecté en soutien servira aux mandats pour cantiner afin d’améliorer son quotidien.

Il est de nos luttes, nous sommes de son combat ! Liberté pour Georges Ibrahim Abdallah

La soirée boxe débutera à partir de 19H, avec 10 combats de boxe anglaise et 10 de boxe pieds poings. Plus de 40 combattants et combattantes, de Paris à Genève, en passant par Marseille, Sainté, Grenoble, Lyon, ect..se sont donnés rendez-vous sur le ring pour soutenir la cause et vous faire découvrir l’art du coup de poing sous toutes ces formes !
Certains combats seront sous formes de démonstration plutôt light et d’autres, avec des KO en perspective, âmes sensibles ne pas s’abstenir !
Ensuite, on plongera dans les années 70, avec un mix ambiance Soul Train [1] avec Dj Spydeman issue des quartiers mal famé de Détroit, du côté de St-Chamond dans le 42. Funk, Afro beat, Soul..Pour vous en mettre plein les oreilles et faire fumer le ring, transformé en piste de dance ! et enfin Boum All Night Long !! Venez soutenir la cause, écouter les prises de parole et encourager les amis... bien sur, bienveillance, respect et courage seront de la partie !

Organisé par les collectifs : Dar Harraga (Lyon) / Jugurtha band’s (St Etienne) / Comité lyon sud/est pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah

Adresse : Lyon 7ème - Gerland : csao-harraga@riseup.net

samedi 21 octobre 2017

Derniers articles de la thématique « Anti colonialisme / Anti impérialisme » :

Séparatisme : quand l’exception devient la norme

Relai de l’article de Fatima Khemilat à consulter sur le site dièses : Le texte de loi « confortant les principes républicains » foulerait-il en vérité ces principes ? C’est l’hypothèse que défend cet article, qui revient aussi sur l’histoire du terme « séparatisme...

> Tous les articles "Anti colonialisme / Anti impérialisme"

Derniers articles de la thématique « Prison / Enfermements » :

Féministes, nous luttons contre la répression d’État

Des intellectuels et des artistes, dont Françoise Vergès, Isabelle Stengers, Paul B. Preciado et plusieurs collectifs féministes s’allient pour affirmer « leur peur et leur colère face à la course sécuritaire menée par le gouvernement », et réclamer la libération des militants arrêtés le 8 décembre...

Fondation de la coalition grenobloise des libertés associatives

Ce samedi 24 Avril à 14h30 à la MC2 (Maison de la culture) aura lieu un événement convivial de fondation de la coalition des libertés associatives de Grenoble. Au programme : Une présentation du contexte national des libertés associatives par la Ligue des Droits de l’Homme Des prises de parole...

Aperçu des luttes actuelles en Grece - Episode 2 – mars 2021

Tous les mois nous comptons traduire et partager des articles publiés sur indymedia athens. On choisira un article par lutte ou évènement, pour donner une vue générale du moment en Grèce. On en choisira 4 par mois, parce qu’on est limité en temps pour faire cela. Si vous souhaitez participer...

> Tous les articles "Prison / Enfermements"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org