Pourquoi et comment féminiser les textes ?

Par « féminiser » le langage, on entend bousculer les règles de grammaire, qui voudraient faire primer le masculin sur le féminin. Par exemple parler d’un groupe de travailleurs quand la moitié ou une majorité ou même une toute petite minorité de ce groupe ne se définit pas comme « homme » participe à l’invisibilisation des autres personnes. Cet état de fait n’est pas anodin. Le langage est un reflet de notre société patriarcale : non seulement il catégorise tout ou presque en deux genres : masculin ou féminin, mais en plus il entretient la domination d’un genre sur l’autre. Parce qu’il est notre premier mode d’expression, il a une fonction fondamentale, et peut être utilisé à différentes fins. S’il est structuré, le langage est également structurant : il conditionne notre pensée, la formate. Le langage guide notre vision du monde. Remodeler le langage c’est refuser une domination, faire exister d’autres réalités collectives.Le langage, les mots, les expressions, ça vient « tout seul », par habitude, mais ça ne vient pourtant pas de nulle part…
La féminisation nous semble cependant insuffisante puisqu’elle conserve en elle la division en genres masculin et féminin.
(Révolutionner complètement le langage est une tâche lourde, qui prend du temps.)

Voici quelques pistes :

Ne pas employer que les masculins
Exemple : "les prisonniers et les prisonnières" plutôt que "les prisonniers".

Accorder les adjectifs
Exemple : "les prisonniers et les prisonnières se sont révoltéEs".

Favoriser l’utilisation des mots neutres et féminins
Exemple : "les personnes" plutôt que "les hommes" ou "les individus"

Féminiser les termes et être créative/fs (ouais mais là on ne va entendre que le masculin à la prononciation)….créativ/fes… bref ou trouver un autre mot et être pleinEs de créativité.
Exemples :
les bergers et les bergères = les bergèrEs ou berger.e.s ou bergèr-e-s ou berger·e·s
les graffeuses et les graffeurs = les graffeureuses ou les graffeurSEs
ceux + celles = ceulles ou celleux
eux + elles = eulles ou elleux
ils + elles = ielles

Ressources sur le sujet :
Brochure imprimable Pourquoi et comment "Féminiser le français" :
culina.herbesfolles.org/docs/PourquoiEtCommentFeminiserLeFrancais_brochure.pdf.
Sur Infokiosques.net
infokiosques.net/spip.php ?article48.
Sur le site de SUD-Éducation :
sudeducation.org/Le-pourquoi-de-la-feminisation-des.html.

Derniers articles de la thématique « Féminismes/Genres/Sexualités » :

Le projet de l’arrogance - La Borie [Cévennes]

Pourquoi ce journal ? Pour donner des news, pour s’exprimer, pour montrer que nous sommes toujours là. On s’est senti tellement depassé.e.s par toutes les choses qui arrivent en ce moment à La Borie. C’est incroyable ce qui se passe tous les jours. Puis on rencontre des personnes qui demandent tout...

La décroissance, ce journal que nous n’achèterons pas

Le journal "La décroissance, journal de la joie de vivre" édité à Lyon, lié à l’association Casseurs de pub, se veut un journal critique de la consommation, prônant une société de partage et de sobriété. Mais ce partage ne se veut pas avec tout le monde. Cela fait de nombreuses années que ce journal...

> Tous les articles "Féminismes/Genres/Sexualités"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org