Publier

"Sous les kways la rage" - Sur les murs du 1er mai

manu ciao / est ce que tu m’hérites / soulève toi / grève ordure / darmanin dissolution à l’acide / résiste prouve que tu existes / sous les kways la rage / révolution / vive les poulets rôtis / zad partout / darmamerde / feu aux prisons / travailler tue / pleine conscience de l’émeute / all casseurs are beautiful / brûlez l’elysée / marche ou grève / génération imperméable / la police nous prothèse / macron reconversion / JO du zbeul / désolé pour la démocration / acabadabra bitch / nous aussi on va passer en force / en grève jusque la retraite / stop précariser le travail / les 12 millions sont chez Bernard / manipulez nous mieux / OQTF pour la macronnerie / moins de banquiers plus de banquises / CRSS

Des slogans qui montrent la colère toujours plus forte des manifestant.es lors de cette journée de grève internationale pour la lutte des droits des travailleureuses, qui a réuni encore beaucoup de monde très divers, malgré le nombre impressionnant de manifs qui s’enchaîne depuis des mois et malgré le temps pluvieux.
Battucada, slogans, tags, chants, musique techno, mais aussi plus inédits, des lancers de cacatovs contre le Mcdo et sur ses "gardiens", quelques vitrines pétées, et charges d’un cortège bien vénère contre les flics.

D’ailleurs à voir les titres racoleurs des articles du Daubé ces derniers ne s’en sont pas remis.
"Manifestations sauvages : le spectre de la violence ", "Affrontements au parc Mistral : « Nous n’avions jamais vu, à Grenoble, un groupe constitué charger ainsi les policiers » " ; en plus de mentir sans honte sur le nombre de victimes lors de la manif spontanée qui a eu lieu à l’arrivée au PPM : "cinq blessés dont 2 policiers".
En vérité, les médics présents sur place qui recueillaient les victimes ont compté une dizaine de blessé.es notamment à la tête, certains pissaient le sang, certains ont eu des maux de tête, 3 d’entre eux ont été emmenés à l’hosto , d’autres ont eu des hématomes impressionnants sur le corps. Le tout suite à des coups de matraques de la part de baceux qui prennent un plaisir malsain à tabasser à de plusieurs reprises des gens à terre, en ciblant clairement la tête.
De quel côté est la violence quand les flics sont toujours plus lourdement armés et surtout autorisés à insulter, humilier et tabasser ?
Un 1er mai aussi lourdement réprimé : 4 camarades interpellé.es, dont 2 actuellement en taule suite au mandat de dépôt demandé par le procureur ce mercredi. Un appel à soutien est lancé pour les soutenir ce vendredi 5 mai pendant leur passage en comparution immédiate. Le motif invoqué de l’incarcération dans l’attente de leur procès, "rassemblement devant le tribunal", est clairement fantaisiste, on voit de façon évidente que la justice et la police cherchent n’importe quel prétexte pour réprimer toujours plus les opposant.es politiques et étouffer la contestation.
Raté, cette stratégie ne fait que renforcer notre rage !

Aperçu des traces sur les murs de grenoble, post-manif :

















































Derniers articles de la thématique « Travail / Précarité » :

Syndicats, SCOPs, Autogestion : quel monde du travail voulons-nous ?

SCOP et Syndicats, un mariage de raison ? Qui décide des orientations d’une entreprise ? A qui profite le travail des employé-e-s ? Peut-on choisir ses conditions de travail, sa façon de travailler et ce qu’on produit ? Travail ennuyeux, dégradant, stressant, pathogène, nuisible et mal payé…...

> Tous les articles "Travail / Précarité"

Derniers articles de la thématique « Prison / Enfermements » :

Semaine pour la Palestine

Semaine en soutien à la cause Palestinienne, avec au programme : tables rondes, ateliers cultinaires et artistiques, animations pour enfants, expositions photos, randonnée, projection cinématographiques

> Tous les articles "Prison / Enfermements"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org