Week- End - Move your Body

Le tout à prix libre en soutien à un projet féministe

Samedi 30 novembre :

- de 14h à 17h : Initiation à la danse hip-hop : viens groover !, animé par Mélissa

Atelier de danse pour découvrir le groove (balancement assez fluide du corps en rythme avec la musique) et les danses hip-hop debout (« debout » c’est simplement pour distinguer ces danses hip-hop du breakdance qui lui s’effectue principalement au sol : ça ne signifie donc pas que pour groover il faut nécessairement être debout ou que des figures au sol ne sont pas possibles).

On va danser, expérimenter le groove, se défouler, s’affirmer, prendre de l’espace, être en colère ou être sexy comme Beyonce selon nos envies à tou-te-s ce jour-là. Vous pourrez faire des propositions et créer des choses, mais ça ne sera pas un impératif si vous ne vous sentez pas de le faire. On fera tout ça sur des musiques hip-hop, funk, électro,... et sans aucune pression et sans aucun autre but que de KIFFER !

 

Durée de 3 heures (c’est un créneau large - qui comprend évidemment des pauses - pour qu’on puisse prendre le temps si on en a envie et qu’on reparte sans frustration, donc peut-être qu’on terminera plus tôt).

Vaut mieux venir en baskets (c’est mieux pour les appuis en hip-hop) + avec des vêtements confortables pour faire des grands mouvements + avec une gourde ou une bouteille d’eau (on va transpirer !).

En mixité choisie sans mecs cis, dès 12 ans.

A la salle Cap Berriat nord, 5-7 Rue Georges Jacquet à Grenoble

sur inscription : festivalfeministegrenoble[at]riseup.net

Puis soirée à La BAF, 2 chemin des alpins à Grenoble avec

- 18h : discussion autour de la danse et des différents enjeux qui la traverse

Discussion collective pour penser notre pratique et notre rapport à la danse en tant qu’individu.e.s pris.e.s dans des processus politiques.

Qu’est-ce que la danse pour les personnes qui subissent des oppressions, notamment des oppressions expressément dirigées sur nos corps et les usages qu’on en a ? Comment mettre des mots sur ce qu’on fait de nos corps et sur ce qu’on vit sur le dancefloor ? En quoi la danse peut être
un outil d’empowerment ? Comment penser l’appropriation culturelle concernant la danse ?

- 19h30 : repas vegan

- 21h : concert avec Pompon Sauvage (electro-punk poétique, Marseille) puis choréoke (pour des chorés collectives endiablées !) et boum

Dimanche 1er décembre :

- de 14h à 16h : Danse aérobic, animé par Marie

Un cours de danse cardio avec des mouvements inspirés du hip hop, du dancehall, de la samba … mais aussi de mouvements habituels d’aérobic.

Le cours est introduit par un point sur le cadre féministe, la réappropriation de ce genre de pratiques sportives, et sur les questions d’appropriation culturelle que cela soulève.
Le contenu est largement inspiré de vidéos youtube de danse cardio, mais vidé du contenu oppressif (bodyshaming, grossophobie…).
C’est plutôt à destination de personnes qui aiment bouger et transpirer sans avoir l’impression d’être à l’usine, sans qu’on leur dise de maigrir, et qui n’ont pas envie d’être super à cheval sur l’exactitude et la performance.

sur inscription : festivalfeministegrenoble[at]riseup.net

- de 16h30 à 18h30 : Atelier danse choré de manif animé par Soaz et Xa

Pour fabriquer ensemble des nouveaux slogans, créations ou transformations de chants sur lesquels on inventera des chorés simples mais efficaces pour rendre nos manifs plus péchues et nous donner de la force dans la joie, la grace et l’élégance bien entendu !

Tu peux venir avec des idées de bouts de chanson à détourner, de thèmes ou tes « dance moves » préférés à partager !

sans inscription

le lieu pour cette journée reste à confirmé (plus d’infos à venir sur http://badassteroides.neowordpress.fr/)

samedi 30 novembre 2019

Week- End - Move your Body

Toute la journée 1er décembre

Après le festival Bad Asstéroïdes
(
http://badassteroides.neowordpress.fr/), Dalidark, the next generation,
collectif féministe, , vous propose un week-end « move your body », en
mixité choisie sans mec-cis.

Le tout à prix libre en soutien à un projet féministe

Samedi 30 novembre :

- de 14h à 17h : Initiation à la danse hip-hop : viens groover !, animé
par Mélissa

Atelier de danse pour découvrir le groove (balancement assez fluide du
corps en rythme avec la musique) et les danses hip-hop debout (« debout
 » c’est simplement pour distinguer ces danses hip-hop du breakdance qui
lui s’effectue principalement au sol : ça ne signifie donc pas que pour
groover il faut nécessairement être debout ou que des figures au sol ne
sont pas possibles).

On va danser, expérimenter le groove, se défouler, s’affirmer, prendre
de l’espace, être en colère ou être sexy comme Beyonce selon nos envies
à tou-te-s ce jour-là. Vous pourrez faire des propositions et créer des
choses, mais ça ne sera pas un impératif si vous ne vous sentez pas de
le faire. On fera tout ça sur des musiques hip-hop, funk, électro,... et
sans aucune pression et sans aucun autre but que de KIFFER !

 

Durée de 3 heures (c’est un créneau large - qui comprend évidemment des
pauses - pour qu’on puisse prendre le temps si on en a envie et qu’on
reparte sans frustration, donc peut-être qu’on terminera plus tôt).

Vaut mieux venir en baskets (c’est mieux pour les appuis en hip-hop) +
avec des vêtements confortables pour faire des grands mouvements + avec
une gourde ou une bouteille d’eau (on va transpirer !).

En mixité choisie sans mecs cis, dès 12 ans.

A la salle Cap Berriat nord, 5-7 Rue Georges Jacquet à Grenoble

sur inscription : festivalfeministegrenoble[at]riseup.net

Puis soirée à La BAF, 2 chemin des alpins à Grenoble avec

- 18h : discussion autour de la danse et des différents enjeux qui la
traverse

Discussion collective pour penser notre pratique et notre rapport à la
danse en tant qu’individu.e.s pris.e.s dans des processus politiques.

Qu’est-ce que la danse pour les personnes qui subissent des oppressions,
notamment des oppressions expressément dirigées sur nos corps et les
usages qu’on en a ? Comment mettre des mots sur ce qu’on fait de nos
corps et sur ce qu’on vit sur le dancefloor ? En quoi la danse peut être
un outil d’empowerment ? Comment penser l’appropriation culturelle
concernant la danse ?

- 19h30 : repas vegan

- 21h : concert avec Pompon Sauvage (electro-punk poétique, Marseille)
puis choréoke (pour des chorés collectives endiablées !) et boum

Dimanche 1er décembre :

- de 14h à 16h : Danse aérobic, animé par Marie

Un cours de danse cardio avec des mouvements inspirés du hip hop, du
dancehall, de la samba … mais aussi de mouvements habituels d’aérobic.

Le cours est introduit par un point sur le cadre féministe, la
réappropriation de ce genre de pratiques sportives, et sur les questions
d’appropriation culturelle que cela soulève.
Le contenu est largement inspiré de vidéos youtube de danse cardio, mais
vidé du contenu oppressif (bodyshaming, grossophobie…).
C’est plutôt à destination de personnes qui aiment bouger et transpirer
sans avoir l’impression d’être à l’usine, sans qu’on leur dise de
maigrir, et qui n’ont pas envie d’être super à cheval sur l’exactitude
et la performance.

sur inscription : festivalfeministegrenoble[at]riseup.net

- de 16h30 à 18h30 : Atelier danse choré de manif animé par Soaz et Xa

Pour fabriquer ensemble des nouveaux slogans, créations ou
transformations de chants sur lesquels on inventera des chorés simples
mais efficaces pour rendre nos manifs plus péchues et nous donner de la
force dans la joie, la grace et l’élégance bien entendu !

Tu peux venir avec des idées de bouts de chanson à détourner, de
thèmes ou tes « dance moves » préférés à partager !

sans inscription

le lieu pour cette journée reste à confirmé (plus d’infos à venir sur
http://badassteroides.neowordpress.fr/)

Cap Berriat Salle Nord / La BAF

Derniers articles de la thématique « Féminismes/Genres/Sexualités » :

INFORMATIONS ANCRAGE

Dans ces circonstances exceptionnelles, toutes les activités de Ancrage prévues jusqu’au 4 mai sont reportées.

Du confinement et du patriarcat, analyse par le prisme du genre

Texte collectif rédigé par NT38 (Nous Toutes 38) afin de porter un regard (non exhaustif) sur le confinement depuis la perspective des des femmes et minorisé.e.s de genre. Traversé par l’envie de garder nos lanternes allumées dans ces temps complexes, et d’envoyer nos soutiens à nos amies, sœurs,...

> Tous les articles "Féminismes/Genres/Sexualités"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org