Venue des Zapatistes en Europe, un passage à Grenoble ?

À l’été 2021, une délégation composée en majorité de femmes zapatistes va voyager depuis le Mexique pour l’Europe, avant d’aller à la rencontre des autres continents. Cette délégation comprendra également des membres du CNI-CIG (Congrés National Indigène et Conseil Indigène de Gouvernement) et du FPDTA-MPT (Front des Peuples en Défense de la Terre et de l’Eau des états de Morelos, Puebla, Tlaxcala).

Après dix ans de préparation clandestine, les zapatistes des villages du Chiapas, au Mexique, se sont soulevé.e.s en 1994, affirmant qu’un autre monde est possible et ont déclaré, puis mis en place unilatéralement leur droit à l’autodétermination.
Dans la forêt et les montagnes, sur des terres "récupérées", les "bases d’appui" zapatistes ont édifié des communautés autonomes, et malgré l’hostilité des dominants, ont créé des écoles, des cliniques, des coopératives, apprenant à s’auto-organiser en dehors de l’État.

Iels ont impulsé le Congrès National Indigène, rencontré des dizaines de milliers de gens venant des quatre coins du monde, organisé des marches à travers le Mexique, des rencontres de femmes qui luttent, des festivals de cinéma, d’art, de sciences, ... mais iels ne sont jamais sorti·es du territoire mexicain ! Et depuis 27 ans et dans tous les pays du monde, nous avons puisé espoir et inspiration dans leur expérience politique émancipatrice, créatrice et généreuse.
Les communautés zapatistes combattent le système capitaliste, patriarcal et raciste à tous les niveaux, se défendent contre des milices paramilitaires et contre la destruction et la spoliation de leurs territoires par des méga-projets d’extraction... Ensemble, iels exercent leur souveraineté en tant que peuples indigènes jusqu’alors méprisés. Iels se sont soulevé ⋅ es pour lutter contre tout type de pouvoir et d’oppression, pour défendre la dignité humaine et la Terre-Mère.

Un voyage comme une irrésistible nécessité de se solidariser et de partager avec les luttes en bas et à gauche. À la rencontre de l’Europe, exactement cinq siècles après l’invasion des Espagnols, mais sans esprit de revanche ni règlement de comptes. L’objectif est de s’allier à tou·tes celleux qui veulent construire des sociétés justes et solidaires, sous les principes d’autodétermination et d’auto-organisation des peuples. Une occasion pour que se lient toutes les soi-disant minorités : femmes – précaires – racisé·es – paysan ⋅ nes – sans-papiers – jeunes..., toutes les luttes pour la Terre et contre les frontières, toutes les résistances dignes qui se font écho pour initier ensemble des alternatives aux aberrations d’un système mondial dévastateur.

Il est l’heure de passer à autre chose. D’autres mondes sont possibles, construisons-les ensemble !C’est une traversée poétique et politique qui nous est proposée.
On a décidé d’embarquer, et vous ?
L’assemblée grenobloise d’accueil des zapatistes se constitue depuis quelques semaines en commençant à regrouper les personnes et les collectifs enthousiasmées par la perspective d’une telle rencontre et qui souhaitent se donner les moyens qu’elle advienne.
Au terme de nos deux premières réunions, l’assemblée se donne pour cadre :
- d’offrir de bonnes conditions d’accueil et de rencontre avec les zapatistes, en tâchant de répondre au mieux à ce qu’elles attendent de leur voyage.
- elle se veut être une occasion et un espace de coopération pour construire des relations de confiance, démultiplier les solidarités politiques, sororiser nos luttes.
- elle se propose, en amont de cette rencontre, de partager plus largement l’histoire, la culture et la pensée zapatiste.
- en écho et en cohérence avec le choix des zapatistes d’avoir constituer une délégation essentiellement féminine, et souhaitant permettre aux femmes de prendre toute leur place dans cet espace, l’assemblée entend qu’une vigilance collective constante le permette. Une attention qui vaut également pour le respect des paroles de personnes racisé·es, lgbtqi+, précaires et toute forme d’oppression et de domination.

Ensemble, on sera amené, entre autres, à faire et coller des affiches, organiser l’accueil, trouver des hébergements, monter une expo, boire du café (zapatiste, évidement), solliciter des locuteur·trices espagnol·es pour faciliter les échanges, préparer des ateliers lecture, trouver des sous, apprendre des chansons, monter des cantines, taper la discute sur des marchés, organiser un tournoi de foot... Pour compléter cet inventaire, toutes vos idées sont les bienvenues et nous déciderons ensemble de celles que nous mettrons en œuvre.
Une première assemblée élargie se tiendra prochainement.
Si vous voulez en connaître la date et le lieu pour y prendre part, contactez-nous :
zapatistas38@gresille.org
Pour aller plus loin :
« Pour la vie. Les zapatistes visiteront les 5 continents », partie 6, publiée le 5 octobre 2020 :
http://enlacezapatista.ezln.org.mx/2020/10/09/sixieme-partie-une-montagne-en-haute-mer/
« Pour la vie. Les zapatistes visiteront les 5 continents », partie 1, publiée le 1 er janvier 2021 :
http://enlacezapatista.ezln.org.mx/2021/01/01/declaration-commune-dune-partie-de-leurope-den-bas-
et-de-larmee-zapatiste-de-liberation-nationale/
Déclaration de la cinquième assemblée du Congrès National Indigène et du Conseil Indigène de
Gouvernement :
http://enlacezapatista.ezln.org.mx/2021/02/02/declaration-de-la-cinquieme-assemblee-du-congres-
national-indigene-et-du-conseil-indigene-de-gouvernement/

Documents associés à l'article :

Derniers articles de la thématique « Anti racismes » :

Séparatisme : quand l’exception devient la norme

Relai de l’article de Fatima Khemilat à consulter sur le site dièses : Le texte de loi « confortant les principes républicains » foulerait-il en vérité ces principes ? C’est l’hypothèse que défend cet article, qui revient aussi sur l’histoire du terme « séparatisme...

Fondation de la coalition grenobloise des libertés associatives

Ce samedi 24 Avril à 14h30 à la MC2 (Maison de la culture) aura lieu un événement convivial de fondation de la coalition des libertés associatives de Grenoble. Au programme : Une présentation du contexte national des libertés associatives par la Ligue des Droits de l’Homme Des prises de parole...

> Tous les articles "Anti racismes"

Derniers articles de la thématique « Anti colonialisme / Anti impérialisme » :

> Tous les articles "Anti colonialisme / Anti impérialisme"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org