Publier

RÉUNION PUBLIQUE - SOCIALISONS LES ÉNERGIES

5,2 millions de passoires thermiques - Le patrimoine financier de 63 milliardaires français émet autant de gaz à effet de serre que celui de la moitié de la population française - 2/3 des français.es ont froid chez elle/eux - 1/5 personne est touchée par la précarité énergétique.

De partout le coût de la vie augmente, l’inflation rend inaccessible certains produits de base et les salaires ne suivent pas … Les prix de gaz et de l’électricité explosent ! Alors que le gouvernement tente de limiter leur hausse sur nos factures, l’effet du « bouclier tarifaire » va être réduit dès janvier. Mais ces mesures ne concernent que la moitié des logements et on voit déjà des factures multipliées par 4 ou plus. Encore une fois ce sont les plus précaires qui trinquent, notamment à cause du mal logement et des passoires thermiques, sans parler des personnes qui n’ont pas de logement …

Nous nous battons pour obtenir la gratuité des besoins de base en électricité et en gaz (pour se chauffer, cuisiner et alimenter en électricité les objets courants) puis une tarification fortement progressive au delà de ce niveau pour financer la gratuité. Si une telle mesure est nécessaire à une échelle nationale, le quasi monopole de GEG à Grenoble pourrait permettre de la mettre en place localement. Face à l’urgence de la situation, nous demandons aussi à GEG de s’engager sur toute l’année à ne pas couper l ‘énergie aux personnes qui ne pourront pas payer leurs factures. Nous avons les mêmes revendications concernant la Compagnie de Chauffage Urbain qui alimente en chaleur une partie des locataires précaires.

La gratuité des besoins de base en énergie est une mesure à la fois sociale et environnementale. Les riches polluent plus, les riches consomment plus (notamment de l’énergie). Il est écologiquement juste et utile de leur faire payer le surcoût énergétique. Cette mesure est une étape vers la création d’un service 100% public de l’énergie, qui sera nécessaire pour planifier et organiser démocratiquement la production et la distribution des énergies. Elle s’appuie sur la gratuité pour sortir certains secteurs de l’économie marchande qui dévore la planète.

Pour obtenir la gratuité des besoins de base en énergie, il va falloir s’organiser et se mobiliser collectivement, en commençant par faire le lien entre usager.es (nous sommes tous et toutes concerné.es par les questions énergétiques) et les travailleur.ses de l’énergie, en particulier de GEG, pour construire ensemble nos revendications et moyens d’action.

jeudi 19 janvier 2023

RÉUNION PUBLIQUE - SOCIALISONS LES ÉNERGIES

18h30 - 20h30
102 (102 Rue d’Alembert, 38000 Grenoble)

Derniers articles de la thématique « Travail / Précarité » :

> Tous les articles "Travail / Précarité"

Derniers articles de la thématique « Logement » :

Des logements vides par milliers

Pour cette semaine de mobilisation contre la loi antisquat nous avons voulu visibiliser quelques batiments laissés vides depuis des années.

> Tous les articles "Logement"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org