Publier

Retour du week end antinucléaire les 28-29 octobre à Grenoble

Si t’es curieux.se de ce qui a pu se passer sur ce week end, ou si tu veux retrouver des sources de certaines choses qui y ont eu lieu, voici quelques retours renvoyant sur des ressources sur les sujets qui y ont été abordés.

Le samedi matin il y eut un atelier pour apprendre à connaître les conséquences et problématiques de l’extractivisme de manière générale, atelier qui s’organise grâce à l’outil participatif de systext, qu’on peut retrouver ici : https://www.systext.org/node/1597. Pendant l’atelier, il y eut aussi un point d’une personne qui s’inscrit dans la lutte contre le projet de création de future mine de Litium à Echassière, grand projet destructeur, menaçant forêts en zone Natura2000, voulant permettre l’équipement de 700 000 batteries de voiture électrique, financé par l’État.

Le samedi après-midi a été organisé un atelier « répondre aux arguments de Jancovici ». En effet, Jean-Marc Jancovici est un des fer de lance des pro-nucléaires en France. Grace à son travail de vulgarisation (cours, vidéos en ligne, BD...), son discours sur la sobriété et décroissance, ses chiffres et arguments prétendus é-vi-dents, ses ami.es bien placé.es et ses liens avec les médias en France, il est parvenu à convaincre de plus en plus de monde que la relance du nucléaire est indispensable à la France. Aujourd’hui, quantité de personnes pro-nucléaires reprennent ses arguments, et le gouvernement fonce (dans le mur). Il est donc nécessaire de questionner sa réthorique, démonter ses arguments et apprendre à y répondre ! L’atelier, qui a réuni une quarantaine de personnes, a permis de prendre le temps de creuser plusieurs de ses arguments. « Le nucléaire coûte moins cher que les énergies renouvelables », « le nucléaire n’est pas vraiment dangereux », « face à l’urgence climatique, la relance du nucléaire est la seule vraie solution », « l’Allemagne est très loin d’être un exemple »... Pour cela, nous avons pris le temps de lire et de discuter de pleins d’articles et rapports, qui ne sont pas vraiment d’accord avec Janco, et qui apportent un son de cloche tout à fait différent.

Puis nous nous sommes entrainé.es à répondre aux arguments de Janco via des mises en situation. Alors non, ce n’est pas parce qu’on nous dit des choses avec aplomb en nous sortant 2 chiffres qu’une personne a raison. Et ce n’est pas parce qu’on n’a pas fait d’étude sur le sujet qu’on n’est pas légitime à répondre, au contraire ! Le nucléaire est un enjeu de société, pas juste une bataille de chiffre et d’arguments d’ingénieur.es.

Envie de creuser à votre tour ? On vous invite à aller lire le « corrigé » de la BD de Janco « Un monde sans fin » (et de l’envoyer à vos contacts) : https://www.lemondesansfin-lecorrige.fr

Cela fut suivit de la table ronde qui a fait tourner la parole autour de 4 problématiques liés au nucléaire :
- Les catastrophes liés au nucléaire. On peut retrouver ici un canal d’information francophone sur les conséquences de la catastrophe de Fukushima, avec l’association nos voisins lointains : https://nosvoisinslointains311.home.blog/qui-sommes-nous/

- L’uranium du Niger qui renforce la françafrique. Dans cet article de reporterre on peut retrouver un peu d’actualité locale liée au Niger avec le putsch qui y a eu lieu il y a quelques mois, et le rôle de l’uranium : https://reporterre.net/Uranium-le-lourd-passe-predateur-de-la-France-au-Niger. Interventions de Raphael Granvaud de Survie, association en lutte contre la Françafrique, qui a écrit notamment le livre « Areva au Niger ». Sur les conséquences sur la vie quotidienne de l’exploitation de la mine d’uranium à Arlit au Niger il est possible de lire la brochure l’uranium de la françafrique [https://infokiosques.net/IMG/pdf/uranium_de_la_francafrique-fil-2020-12p-2.pdf].

- Des interventions pour parler de l’actualité de la lutte à Bure d’enfouissement de déchets nucléaires CIGEO [plus d’infos sur https://bureburebure.info] et de la lutte contre un sous traitant de CIGEO présent en Isère – POMA [plus d’infos sur cette lutte sur https://enfouissons-poma.info/]

- La lutte contre la relance du nucléaire menée par Macron et la lutte contre la création d’EPR au Bugey et tout un tas de projets nucléaires prévus dans ce coin. On peut retrouver des informations sur l’historique de la lutte au Bugey en suivant ce lien : https://bureburebure.info/brochure-pied-a-terre-accaparement-des-terres-et-luttes-contre-la-centrale-nucleaire-du-bugey/

Le samedi soir, un repas rejoint par la déambulation de la fête des morts, avec chants, suivi d’un bal porté par le groupe de musique « Tartine ».

Le dimanche matin il y eu une conférence sur les « animaux détestent le nucléaire – et vice versa », dont le contenu est retrouvable dans la brochure par ici : https://infokiosques.net/spip.php?article1993

Le dimanche après midi on s’est baladé.e sur la presqu’île scientifique, pour observer les nombreuses acteurs du nucléaires présents à Grenoble : Le CEA dont l’origine est lié à l’armement nucléaire. Aujourd’hui il prétend ne plus faire de nucléaire à Grenoble, il faut dire que ses projets directs les plus drastiques se sont arrêtés : lorsqu’il a fermé ses 3 réacteurs nucléaires de recherche qui étaient à quelques centaines de mètres de zones urbanisées (Fontaine, Grenoble et Saint Martin le Vinoux), ou son projet de faire un réseau de chauffage nucléaire qui a capoté.

Mais c’est sans compter sa participation dans plusieurs laboratoires et installations de recherche, dont une bonne partie lui doivent leur existence. Dans ces 2 pièces on peut avoir des retours sur le CEA et sur l’institut Laue Langevin téléchargeable ici :

Et enfin dans l’après midi une mise en spectacle du texte « sachez que je n’attends rien de votre institution », texte intégral du procès d’un camarade de la lutte de Bure accusé d’avoir saboté les grilles d’entrée de l’Agence Nationale des Déchets Radioactifs au cours d’une manif, retrouvable ici : https://infokiosques.net/IMG/pdf/Sachez_que_je_n_attends_rien_de_votre_institution-32p-fil-juin2017.pdf

Derniers articles de la thématique « Anti colonialisme / Anti impérialisme » :

Manifestation pour la Palestine

Manifestation le 20 avril 14h30 place Félix Poulat Pour dire STOP au génocide en Palestine Pour la libération de tou·tes les prisonnier·es palestinien·nes ! Le 17 avril, c’est la journée internationale des prisonnier.es politiques, c’est pourquoi nous exigeons la libération des 9400...

Le danger des idéologies suprémacistes II

Trop de personnes voient l’histoire simplement dans le passé. Elles ne réalisent pas que l’histoire, c’est maintenant. « Le colonialisme n’est pas un évènement, c’est une structure » -Patrick Wolfe ; Settler colonialism and the elimination of the native. Pour retrouver Le danger des...

> Tous les articles "Anti colonialisme / Anti impérialisme"

Derniers articles de la thématique « Nucléaire » :

Programme des rencontres antinucléaire à Bure (17-23 avril)

Des rencontres printanières antinucléaires et anti-autoritaire auront lieu du mercredi 17 au mardi 23 avril 2024 à Bure (55). Au programme : assemblée plénière antinucléaire, promenades, plein d’ateliers, tables de presse, spectacles et 2 soirées concerts (les 20 et 23) ! Venez, ça va être super !!

visioconférence : "Catastrophe nucléaire : les populations sacrifiées"

Samedi 30 mars 2024 de 14h à 16h, avec Bruno CHAREYRON, du laboratoire de la CRIIRAD, et Akiko MORIMATSU, qui a quitté Fukushima avec ses deux enfants. Deux sujets principaux seront discutés dans cette conférence : la contamination de l’environnement par les radiations, et la violation des droits...

> Tous les articles "Nucléaire"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org