Rencontre avec Jann Marc Rouillan le 15 mai-20h à Antigone

Rencontre avec Jann Marc Rouillan le 15 mai-20h à Antigone

L’assassinat du jeune maoïste Pierre Overney, en février 1972, par un vigile de Renault, marque un tournant pour la gauche révolutionnaire hexagonale. L’esprit de 68 s’estompe. Des militantes et militants se posent alors la question du passage à la lutte armée. Certains groupes ont déjà franchi le pas, bercés par l’antifranquisme, les luttes anticarcérales, l’anti-impérialisme et une nouvelle expérience politique  : l’autonomie ouvrière.

C’est dans ce contexte que naît Action directe (AD), dont le nom est une référence au syndicalisme révolutionnaire de la CGT d’avant 1914. C’est cette histoire, que nous raconte Jann-Marc Rouillan dans Dix ans d’Action directe. Un témoignage 1977-1987.

Du choix de la lutte armée à l’emprisonnement de 1980 et l’amnistie de 1981, de l’investissement avec les sans- papiers du quartier de la Goutte-d’Or à Paris au retour à la clandestinité en 1982 puis à l’arrestation de 1987 avec Nathalie Ménigon, Joëlle Aubron et Georges Cipriani en passant par les liens avec la Fraction armée rouge et les Brigades rouges, Jann Marc Rouillan transmet pour la première fois l’histoire interne d’Action directe. Analyse critique par l’un de ses protagonistes, ce livre est une pièce indispensable d’un fragment de l’histoire politique française et européenne.

Et entendre les histoires racontées par celles et ceux qui les font est un moment rare et précieux que nous vous invitons à partager le mercredi 15 mai à 20h à Antigone.

Prix libre / Ouverture de la bibliothèque dès 18h30

mercredi 15 mai 2019

Rencontre avec Jann Marc Rouillan le 15 mai-20h à Antigone

20h00 - 22h30

Rencontre avec Jann Marc Rouillan le 15 mai-20h à Antigone

L’assassinat du jeune maoïste Pierre Overney, en février 1972, par un vigile de Renault, marque un tournant pour la gauche révolutionnaire hexagonale. L’esprit de 68 s’estompe. Des militantes et militants se posent alors la question du passage à la lutte armée. Certains groupes ont déjà franchi le pas, bercés par l’antifranquisme, les luttes anticarcérales, l’anti-impérialisme et une nouvelle expérience politique  : l’autonomie ouvrière.

C’est dans ce contexte que naît Action directe (AD), dont le nom est une référence au syndicalisme révolutionnaire de la CGT d’avant 1914. C’est cette histoire, que nous raconte Jann-Marc Rouillan dans Dix ans d’Action directe. Un témoignage 1977-1987.

Du choix de la lutte armée à l’emprisonnement de 1980 et l’amnistie de 1981, de l’investissement avec les sans- papiers du quartier de la Goutte-d’Or à Paris au retour à la clandestinité en 1982 puis à l’arrestation de 1987 avec Nathalie Ménigon, Joëlle Aubron et Georges Cipriani en passant par les liens avec la Fraction armée rouge et les Brigades rouges, Jann Marc Rouillan transmet pour la première fois l’histoire interne d’Action directe. Analyse critique par l’un de ses protagonistes, ce livre est une pièce indispensable d’un fragment de l’histoire politique française et européenne.

Et entendre les histoires racontées par celles et ceux qui les font est un moment rare et précieux que nous vous invitons à partager le mercredi 15 mai à 20h à Antigone.

Prix libre / Ouverture de la bibliothèque dès 18h30

Antigone

Derniers articles de la thématique « Prison / Enfermements » :

Face au Covid-19 en prison : amnistie générale !

(article de l’Envolée du 29 mars) « Avec le confinement, vous touchez du doigt – en plus roudoudou – ce que nous vivons au quotidien, nous les prisonniers : impossibilité d’aller et venir, privation de voir ses proches et soumission à l’arbitraire pour tout », écrit un prisonnier à L’Envolée, à l’heure...

Covid-19 : fin de partie ?!

A ceux qui pensent que la gestion de cette épidémie est une catastrophe. Que le confinement général de la population est une méthode archaïque et inefficace. Que le meilleur moyen d’arrêter cette pandémie est de systématiser les tests et en tout bon sens, d’isoler les personnes porteuses du reste de la...

Flash info quotidien de l’Envolée

Face à la gravité de la situation, à partir du lundi 23 mars, L’Envolée va diffuser à 19h une émission quotidienne d’un quart d’heure sur FPP (106.3 Mhz sur la bande FM à Paris) pour faire circuler l’information sur ce qui se passe dans les prisons françaises. Nous y lirons les messages qui nous seront...

> Tous les articles "Prison / Enfermements"

Derniers articles de la thématique « Justice / Police » :

> Tous les articles "Justice / Police"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org