Publier

Rassemblement contre le MEDEF

Le greenwashing est partout. Il permet aux multinationales les plus nocives de continuer de nous mentir en finançant quantité de projets inutiles présentés comme vertueux. Cette peinture verte recouvrant le capitalisme permet de financer les think tanks pariant uniquement sur les technologies futures afin de résoudre nos problèmes actuels. Mais rassurez-vous, Grenoble a été labellisée « Capitale verte européenne 2022 ». C’est donc LA ville écolo de France !

Nous, militantes et militants anticapitalistes, ne sommes donc pas étonné·es de la tenue d’une assemblée générale du MEDEF Isère le 23 juin à Alpexpo sur le thème « Quelles transitions écologique et économique pour nos entreprises ? », en présence de son président Geoffroy Roux de Bézieux.

L’intitulé est limpide : l’écologie comme aubaine pour les marchés ! Le Medef, en tant que fer de lance du patronat, incarne l’exploitation des travailleuses et des travailleurs ainsi que la destruction de l’environnement. Nous refusons de laisser ces pyromanes discuter vainement de leurs méthodes pour éteindre le feu qu’il continuent d’alimenter.

Nous refusons de les laisser développer leur capitalisme as usual et de propager leurs mensonges sur une prise en compte de la question du climat et de la biodiversité sans réagir. Si le président du MEDEF choisit de venir à Grenoble, ce n’est pas pour ses montagnes... C’est pour verdir son image dans la capitale européenne du capitalisme vert !

La mairie de Grenoble et la Métropole défendent une écologie individualiste et inégalitaire , guidée par la fuite en avant technologique et inscrite dans l’économie de marché. Une écologie par et pour les riches, compatible avec les appétits de croissance des entreprises et discriminant les plus pauvres.

Plusieurs exemples concrets illustrent cette situation : l’élargissement de la rocade, les expulsions de mal-logé·es au lieu de réquisitionner des logements vides, l’interdiction de rouler dans l’agglomération avec de vieilles voitures ou encore un beau téléphérique écologique pour mieux bétonner des terres agricoles par la suite...

Ces quelques exemples montrent de façon flagrante que l’agglomération de Grenoble ne cherche pas à changer de cap, mais bien à empirer la situation sous couvert d’un solutionnisme technologique qui n’améliorera ni la qualité de l’air, ni la qualité de vie des habitantes et habitants. Nous nous battons contre cela, et nous vous appelons à vous battre avec nous !

Nous affirmons que les urgences climatiques et sociales sont liées et qu’il nous faut sortir du capitalisme pour nous réapproprier des modes de production, de vie et de consommation, selon les limites fixées par la nature, pour le bien de nous toutes et tous.

Nous pensons que seul un mouvement unitaire et massif pourra s’opposer aux logiques marchandes et néfastes propagées par le MEDEF. Alors que les regards se tournent vers Grenoble et que la ville surfe sur le label « capitale verte », il est nécessaire de dénoncer les mensonges de cette fausse écologie et de construire un mouvement écologiste anticapitaliste. En ce sens, nous revendiquons :

- la gratuité des transports en commun dans toute l’agglo, ce qui est plus juste socialement et plus écologique ;
- un accès mutualisé et inconditionnel à tous les besoins vitaux (logement, alimentation, santé, énergie, etc.), en commençant par la réquisition des logements vides, car c’est à nous de décider ce que nous voulons et comment nous le voulons ;
- l’arrêt de la bétonisation des terres agricoles et sauvages car c’est notamment une des seules voies qu’il nous reste pour arrêter la 6ème extinction de masse

Nous étions des centaines à dénoncer dans la rue le lancement de Grenoble Capitale Verte le 15 janvier.

Soyons encore plus nombreuses et nombreux pour faire entendre notre refus des politiques antisociales et des discours mensongers du patronat !

RDV à 16h30 devant Grand’Place
Côté Alpexpo
Croisement rue Henri Barbusse et avenue d’Innsbruck

jeudi 23 juin 2022

Rassemblement contre le MEDEF

16h30 - 18h30
ALPEXPO (Devant Grand’Place
Côté Alpexpo
Croisement rue Henri Barbusse et avenue d’Innsbruck)

Derniers articles de la thématique « Anti capitalisme » :

Bureau de Désertion de l’Emploi : la brochure

Le très officiel Bureau de Désertion de l’Emploi est né du constat qu’on manque d’outils pratiques sur la sortie de l’emploi. Tu trouveras dans cette brochure des conseils par rapport à l’administration (allocs, chomage etc...) mais aussi des conseils de débrouille (récup, entraide etc...). Bonne...

Le Chantier en danger de mort

Ce dimanche 03 juillet cantine festive et funèbre au Chantier. Ateliers à partir de 10h, repas 13h, infos luttes locales 14h.

> Tous les articles "Anti capitalisme"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org