Pour Valls, les petits fours du CRIF, pour les militant.es BDS, mattraque et répression.

Ce jeudi 14 juin, le CRIF Grenoble-Dauphiné (Conseil représentatif des institutions juives de france) invitait Manuel Valls à son dîner annuel. Le soutien de cette personnalité politique française à l’État d’Israël n’est plus à démontrer.
Citations choisies :« Je suis lié éternellement à l’état d’Israël  » ou encore « l’anti-sionisme est synonyme d’antisémitisme »

Rappelons que le CRIF est un des ardents défenseurs de la politique israélienne en fRance. Son travail de lobbying auprès de la classe politique dominante est très actif, que ce soit auprès des représentants de l’état, des grands patrons de l’industrie, de la presse et d’autres encore. Sa manipulation de l’opinion publique et son instrumentalisation de l’antisémitisme à tout va en fait un des puissants appareils de verrouillage de toute critique ou contestation anti-sioniste. Ce dîner est donc hautement politique et à ce titre , nous a interpellé.es.
D’autant plus, avec la situation actuelle à Gaza et la répression des manifestations de la Grande Marche du Retour à l’occasion des 70 ans de la Nakba (la catastrophe en arabe). Répression qui a fait 126 mort.es et des milliers de blessé.es par balles. La barbarie quotidienne de cet état profondément raciste humilie, réprime, emprisonne et tue les palestinien.nes depuis 1948.

Nous avons donc été une trentaine de personnes à aller manifester notre solidarité et notre soutien le plus total à la résistance palestinienne et dénoncer la tenue de ce dîner.
A peine avions-nous déployé notre banderole BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) que nous avions été violemment pris à partis par les CRS et repoussé.es le plus loin possible. Il a fallu le déploiement d’une cinquantaine de CRS pour nous empêcher de manifester et de saisir notre banderole. On ne touche pas au CRIF !

Nous assistons aujourd’hui à une criminalisation et une répression de plus en plus accrues de la campagne BDS et plus généralement des militant.es de la cause palestinienne.
Cela nous montre que le BDS fonctionne et fait peur à Israël et ses allié.es.
Cela nous pousse à rester acharné.es et determiné.es dans la poursuite du combat anti-impérialiste et pour la libération de la Palestine.

Nous continuerons de crier haut et fort :

VIVE LE BDS !
VIVE LA RÉSISTANCE DU PEUPLE PALESTINIEN !
À BAS L’ÉTAT COLONIAL RACISTE D’ISRAEL !

la version du communiqué en montage photo :

Derniers articles de la thématique « Anti colonialisme / Anti impérialisme » :

Réunion de la coordination contre les frontières

Prochaine réunion coordination contre les frontières : le mardi 25 septembre à 18h devant la Galerie des amphis 77 Rue des Universités, 38400 Saint-Martin-d’Hères (tram C : Condillac ou Bibliothèque universitaire) Next anti-border coordination meeting : Tuesday, september 25 at 18h in front of the...

Niger : militarisation des frontières et étouffement de la société civile

Relayé de la liste migreurop par emmanuel B.La militarisation de la région d’Agadez est telle qu’il n’est plus possible de venir y débattre des conséquences de la politique anti-migratoire menée par l’Etat nigerien en lien étroit avec ses financeurs européens ou étatsuniens et avec le soutien de l’OIM ....

> Tous les articles "Anti colonialisme / Anti impérialisme"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org