"Ouvrir la voix" + rencontre avec Amandine Gay

SÉANCE SUPPLÉMENTAIRE !

> Soirée organisé par Contrevent, avec le soutien de Grenoble-Alpes Métropole
> Réservation fortement conseillée, directement au guichet du Cinéma Le Club (9bis, rue du Phalanstère, Grenoble) ou en ligne sur vad-grenoble-club.cotecine.fr
> Tarif 6,5 euros
> Film sous-titré en français

RÉSUMÉ DU FILM : Dans « Ouvrir la voix », 24 femmes noires et afro-descendantes, françaises ou belges, prennent la parole. Elles témoignent de leurs réalités vécues au quotidien, à travers ces deux dimensions indissociables de leur identité : "femme" et "noire". Issues de l’histoire coloniale européenne en Afrique et aux Antilles, leurs parcours de vie sont pluriels mais toutes ont en commun l’expérience des discriminations croisées racistes et sexistes.
Parfois sereines, parfois en colère, jamais plaintives, les protagonistes abordent de multiples sujets : l’art, les luttes, les études, l’amour, l’espoir... Bref, elles se réapproprient la narration.
« Ouvrir la voix » est film à l’esthétique photographique, émouvant et franc ; un film important pour décoloniser les imaginaires. Il sortira en salles le 11 octobre au cinéma le Club. Durée : 2h

LA RÉALISATRICE : Ayant grandi dans la région lyonnaise, diplômée de l’Institut d’Études Politiques, comédienne, réalisatrice, militante afroféministe, journaliste, batteuse et afropunk, Amandine Gay, 33 ans, vit désormais à Montréal au Canada où elle poursuit ses recherches sur les questions liées à l’adoption et aux discriminations croisées (intersectionnalité).

Venez nombreus-e-s rencontrer cette enthousiasmante actrice des luttes pour l’égalité !

Contrevent
http://asso-contrevent.org/

dimanche 1er octobre 2017

"Ouvrir la voix" + rencontre avec Amandine Gay

18h30 - 22h00

Projection en avant-première du documentaire "Ouvrir la Voix" de la réalisatrice afro-féministe Amandine Gay, suivie d’un échange avec elle

> Soirée organisé par Contrevent, avec le soutien de Grenoble-Alpes Métropole
> Réservation fortement conseillée, directement au guichet du Cinéma Le Club ou en ligne sur vad-grenoble-club.cotecine.fr
> Tarif 6,5 euros
> Film sous-titré en français

RÉSUMÉ DU FILM : Dans « Ouvrir la voix », 24 femmes noires et afro-descendantes, françaises ou belges, prennent la parole. Elles témoignent de leurs réalités vécues au quotidien, à travers ces deux dimensions indissociables de leur identité : "femme" et "noire". Issues de l’histoire coloniale européenne en Afrique et aux Antilles, leurs parcours de vie sont pluriels mais toutes ont en commun l’expérience des discriminations croisées racistes et sexistes.
Parfois sereines, parfois en colère, jamais plaintives, les protagonistes abordent de multiples sujets : l’art, les luttes, les études, l’amour, l’espoir... Bref, elles se réapproprient la narration.
« Ouvrir la voix » est film à l’esthétique photographique, émouvant et franc ; un film important pour décoloniser les imaginaires. Il sortira en salles le 11 octobre au cinéma le Club. Durée : 2h

LA RÉALISATRICE : Ayant grandi dans la région lyonnaise, diplômée de l’Institut d’Études Politiques, comédienne, réalisatrice, militante afroféministe, journaliste, batteuse et afropunk, Amandine Gay, 33 ans, vit désormais à Montréal au Canada où elle poursuit ses recherches sur les questions liées à l’adoption et aux discriminations croisées (intersectionnalité).

Venez nombreus-e-s rencontrer cette enthousiasmante actrice des luttes pour l’égalité !

Cinéma le Club

Derniers articles de la thématique « Anti racismes » :

Améliorer les conditions de vie des personnes en situation d’exil

La crise sanitaire continue de nous toucher et bien plus encore les personnes les plus précaires. Le confinement ayant eu pour conséquence de réduire les lieux classiques d’aide aux plus démuni·e·s, nous renouvelons notre appel à dons car la situation est très préoccupante après ce deuxième...

Compilation d’articles au sujet de l’actuelle vague d’islamophobie

J’écris pour témoigner de la peur que je ressens. J’ai peur pour mes proches musulmans ou qu’on suppose musulmans, qui peuvent être insultés, violentés, agressés par n’importe qui dans la rue. Sous prétexte de lutte contre le terrorisme. J’ai encore plus peur de ce que peut faire la police, dans ce...

Communiqué de Lyonanticra

« Parce que nous on est là, on est dans la réalité du virus, le virus il circule, on est la dedans et personne ne nous aide, personne ne fait rien pour nous aider ». Témoignage de D. enfermé au CRA de Lyon Saint-Exupéry (10.11.2020)

> Tous les articles "Anti racismes"

Derniers articles de la thématique « Anti colonialisme / Anti impérialisme » :

Punition collective, maccarthysme et préparation de l’opinion aux sacrifices

Extrait de l’article relayé du site bouamamas. Il y a l’horreur, l’émotion qu’elle suscite et l’instrumentalisation de celle-ci. Ces trois dimensions de l’actualité sont aisément et en permanence confondues dans le tsunami idéologique qui a déferlé dans nos médias jusqu’à donner la nausée. Communicants,...

Emission radio "A nos mort.e.s"

Le 31 octobre 2020, à l’occasion de Samhain, un moment suspendu entre la vie et la mort, entre le jour et la nuit, nous avons voulu célébrer nos mort-es à la Pigeonne, le squat queer féministe antiraciste de Strasbourg. Iels n’auront pas notre tristesse. Transformons nos deuils en force et nos rages...

violence raciste de la police - témoignage

Témoignage de J, qui a subi une altercation d’une heure avec la police municipale de Grenoble pour un contrôle au faciès, fait qui révèle une fois de plus la violence et l’islamophobie ambiante.

> Tous les articles "Anti colonialisme / Anti impérialisme"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org