Mise à la rue de jeunes majeurs hébergés au CATALPA

Le DAL a reçu à sa permanence du 16 juillet un certain nombre de personnes hébergées au titre de l’Aide Sociale à l’Enfance au CATALPA, qui dépend de l’association Sauvegarde Isère, elle-même financée par le Conseil Département de l’Isère.

Suite à une décision du financeur, 13 jeunes majeures seront sorties du dispositif d’hébergement et remis à la rue le 31 aout. Cette décision intervient après un nombre croissant d’expulsions et de délivrance d’Obligations de Quitter le Territoire Français (OQTF) par la Préfecture.
Ces jeunes sont pour la plupart diplômés ou poursuivant leur formation. Cette fin de prise en charge vient anéantir leur parcours d’insertion.

LE DAL exige de la Préfecture et du Conseil Départemental de l’Isère qu’ils respectent l’obligation d’accueil inconditionnel de toute personne sans abri, et de maintien jusqu’à leur relogement, conformément à la loi (L345-2 du Code de l’Action Sociale), et à l’ordonnance du Conseil d’État du 10 février 2012 qui a consacré le droit à l’hébergement d’urgence comme une liberté fondamentale. Toute personne « en détresse », peu importe sa situation administrative, est en droit de faire valoir son droit à être hébergée.

La remise en question de la loi et de la circulaire remettent clairement en cause le principe d’accueil inconditionnel et en même temps la déontologie des travailleurs sociaux.

Nous réclamons que cesse ce jeu incessant entre établissements d’hébergement et préfectures, dû à la politique répressive contre les jeunes majeurs migrants.

Nous demandons aussi des explications claires sur ces fins de prises en charge au sein du CATALPA :

Les jeunes majeurs du CATALPA qui verront leur accompagnement prendre fin le 31 août ont été reçu individuellement au courant du mois de juin. Cela leur laisse deux mois pour prévoir une solution d’hébergement. Comment trouver une solution avec un temps aussi restreint, de plus pendant l’été, période où les établissements sociaux sont en sous activités ?
Pour exemple, la prochaine commission de Foyer Jeunes travailleurs est le 12 septembre, soit 12 jours après la fin de prise en charge au CATALPA.

Nous nous opposerons fermement à toute remise à la rue le 31 Aout et après. Un hébergement digne est un droit, pour permettre à toutes et tous de trouver une place dans notre société.

Nous demandons le maintien de l’accompagnement jeune majeur jusqu’au 21 ans au vu de la loi régissant la protection de l’enfance.

Le DAL 38, le 19 juillet 2019

Derniers articles de la thématique « Exils / Sans papiers » :

Réunion de la coordination contre les frontières

Nous sommes divers collectifs et individu. e. s de l’agglomération grenobloise. Nous pensons qu’il serait utile de se coordonner dans l’agglomération face aux politiques anti­migratoires et à la fermeture des frontières. Nous souhaitons ainsi être plus efficace face aux politiques racistes et...

Mise à la rue de jeunes majeurs hébergés au CATALPA

Suite à une décision du financeur, 13 jeunes majeures seront sorties du dispositif d’hébergement et remis à la rue le 31 aout. Cette décision intervient après un nombre croissant d’expulsions et de délivrance d’Obligations de Quitter le Territoire Français (OQTF) par la...

> Tous les articles "Exils / Sans papiers"

Derniers articles de la thématique « Logement » :

Le projet de l’arrogance - La Borie [Cévennes]

Pourquoi ce journal ? Pour donner des news, pour s’exprimer, pour montrer que nous sommes toujours là. On s’est senti tellement depassé.e.s par toutes les choses qui arrivent en ce moment à La Borie. C’est incroyable ce qui se passe tous les jours. Puis on rencontre des personnes qui demandent tout...

> Tous les articles "Logement"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org