Message parvenu de la prison de Varces

Début Janvier 2018 le laboratoire anarchiste de Valence a relayé le message de Kamel.
A lire : https://lelaboratoireanarchiste.noblogs.org/?p=10776

Le procès en appel de Kamel BOUABDALLAH a eu lieu en juin 2016 à la cour d’assises de Grenoble. Elle a décidé de la continuation du supplice de la prison , il a été condamné en première instance par la cour d’assises de Valence à vingt-cinq ans de prison. A Grenoble la cour d’appel a mis la barre à 15 ans

Kamel est toujours en prison (à la Maison d’Arrêt de Varces, quand il n’est pas à l’UHSA du Vinatier – hôpital psychiatrique pénitentiaire).

Il a toujours besoin de toute notre solidarité.

Des nouvelles de Kamel sont parfois données dans les émissions L’Envolée et Passe-Muraille.https://passemuraille.noblogs.org/post/tag/kamel-bouabdallah/

Pour casser l’oubli et dépasser les combinazione on peut aussi lui écrire à cette adresse

Maison d’Arrêt de Grenoble-Varces

B.P. 15

Kamel BOUABDALLAH N° 41057

38763 VARCES Cedex

message parvenu de la prison de Varces 33 rue du Lavoir

« Bonjour Aujourd’hui je m’adresse à vous pour un sujet important qui me tiens à cœur à moi ainsi que les autre détenu de la prison(maison d’arrêt de Varces :les téléphones en prison sont interdit ce qui empêche tout lien de communication avec ces proches (Mère,père,frère,enfant, femme…)ainsi la solitude est amplifier.vous me direz« oui mais bon il y a des parloir »mais sachez que cela sont difficile a obtenir et pas autoriser à tous donc aujourd’hui j’attends de vous une grande attention et compréhension de tous merci de partager (ce message est écris par un frère de détenu condamner à 25ans de prison ferme). »

note du laboratoire anarchiste : le centre pénitentiaire de Varces est dirigé parValérie Mousseeff depuis mai 2017 ancienne du lGroupement étudiant national d’enseignement aux personnes incarcérées (Genepi) connaît toutes les roueries associatives.. »’elle s’est imposée, elle a placé la lutte contre les violences. Et les faits de violence entre détenus et envers le personnel pénitentiaire sont donc désormais plus régulièrement poursuivis –disciplinairement ou pénalement– « pour le bien-être des agents comme des détenus », analyse la directrice. » le dauphiné libéré du 01/05/2017

Derniers articles de la thématique « Prison / Enfermements » :

Table ronde et repas contre la répression

Ce Samedi 14 septembre à partir de 18h, dans le cadre de la semaine contre la répression, le 38 accueille une table ronde avec des collectifs anti-répression et des avocats, suivie d’un repas de soutien et de diverses animations. Le tout à prix libre et en soutien au procès des Gilets Jaunes arrêtés...

Une semaine contre la répression du 9 au 16 septembre

Des quartiers populaires aux manifestations, des mouvements sociaux aux gestes de résistance plus quotidiens, la répression s’est abattue durement ces dernières années, soutenue par un arsenal législatif de plus en plus étouffant. Face à ce constat, et en lien avec les mobilisations des derniers mois,...

> Tous les articles "Prison / Enfermements"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org