Mémoire du 17 octobre 1961

Comment ne pas faire le lien avec notre présent ?
La répression meurtrière exercée par la police contre la manifestation du 17 octobre 1961 nous interpelle sur la violence actuellement utilisée contre les mouvements sociaux, provoquant des blessés graves et même des morts, violence légitimée par le pouvoir politique. Ces violences d’hier nous interpellent aussi sur les violences et discriminations que connaissent les populations actuelles issues de l’immigration.

Il n’y a pas de paix durable sans le respect de la volonté des peuples.

Le refus d’entendre l’aspiration légitime du peuple algérien à maîtriser son destin a conduit à une guerre cruelle, dont le prix humain et matériel fut considérable. Au Moyen Orient, la politique du recours à la force contre les peuples aboutit à la multiplication des destructions et des massacres, et fait croître le danger d’un conflit majeur.

Respect des droits des migrants à vivre dans la dignité sans subir de discriminations
Alors que des centaines de migrants, notamment algériens ( les "harragas"), meurent noyés en Méditerranée, faute notamment de délivrance de visas, la xénophobie est érigée en politique d’Etat un peu partout en Europe , la répression frappe les militants de la solidarité. Il est nécessaire de combattre avec une grande détermination ceux qui soufflent sur les braises du ressentiment colonial, de la xénophobie, du racisme.

Mouvement du "Hirak" en Algérie : une révolution pour l’émancipation et la dignité

Depuis le 22 février 2019, sur l’ensemble du territoire algérien, le peuple s’est levé en masse et pacifiquement, pour en finir avec la corruption et obtenir des changements politiques et sociaux. Jeunes, femmes, étudiants.... progressistes et démocrates, manifestent pour une nouvelle société plus libre, plus démocratique et plus juste.

Nous appelons à être solidaires du peuple algérien dans son combat démocratique.

Manifestons pour :

  • exiger de l’État français qu’il reconnaisse officiellement sa responsabilité dans les massacres liés à la colonisation ;
  • exiger la reconnaissance des massacres du 17 octobre comme crime d’État ;
  • réclamer l’ouverture des archives de la Guerre d’Algérie et de la colonisation aux chercheurs français et étrangers, sans restrictions ni exclusives ;
  • refuser les discours xénophobes, racistes, colonialistes.

Appel à l’initiative de : Algérie au cour, Amal, Association Nationale des Pieds Noirs Progressistes et de leurs Amis (ANPNA), Association de Solidarité des Algériens de l’Isère (ASALI), Centre d’information inter-peuples (CIIP), Comité de soutien aux réfugiés algériens (CSRA), Coup de Soleil Rhône-Alpes, Mouvement de la Paix-Isère, Ras L’Front Isère.

Soutenu par : ACIP-ASADO, Association Dauphinoise pour l’Amitié Franco Libanaise (ADAFL), Association France-Palestine Solidarité (AFPS), Association Isèroise des Ami.es des Kurdes (AIAK), Association des Tunisiens de l’Isère Citoyens de Deux Rives (ATI-CDR), Association Tisser Les Liens d’Amitiés Solidaires (ATLLAS), ATTAC, Cercle Bernard Lazare Grenoble, Cercle Laïque 38, Comité Traite Négrière Esclavage (CNTE), Fédération de l’Isère de la Libre Pensée, Ligue des Droits de l’Homme (LDH), Ligue pour la défense des Droits de l’Homme en Iran (LDDHI), Ligue Internationale des Femmes pour la Paix et la Liberté (LIFPL), Nil Isère, Nuestra America, Réseau Universités Sans Frontières (RUSF), Survie Isère, UD-CGT 38, FSU38, Solidaires 38, ADES, Ensemble ! 38, Go Citoyenneté, Europe Ecologie Les Verts Grenoble, Lutte Ouvrière, Fédération de l’Isère du PCF, PCOF, Comité de l’Isère du POI, Fédération de l’Isère du PS, GA France Insoumise (Grenoble Abbaye, Meylan-La Tronche-Le Sappey, Grenoble Eaux-Claires Mistral, Jeunes insoumis.es Grenoble), MRC 38, Réseau Citoyen de Grenoble.

jeudi 17 octobre 2019

Derniers articles de la thématique « Anti racismes » :

Compilation d’articles au sujet de l’actuelle vague d’islamophobie

J’écris pour témoigner de la peur que je ressens. J’ai peur pour mes proches musulmans ou qu’on suppose musulmans, qui peuvent être insultés, violentés, agressés par n’importe qui dans la rue. Sous prétexte de lutte contre le terrorisme. J’ai encore plus peur de ce que peut faire la police, dans ce...

Communiqué de Lyonanticra

« Parce que nous on est là, on est dans la réalité du virus, le virus il circule, on est la dedans et personne ne nous aide, personne ne fait rien pour nous aider ». Témoignage de D. enfermé au CRA de Lyon Saint-Exupéry (10.11.2020)

Punition collective, maccarthysme et préparation de l’opinion aux sacrifices

Extrait de l’article relayé du site bouamamas. Il y a l’horreur, l’émotion qu’elle suscite et l’instrumentalisation de celle-ci. Ces trois dimensions de l’actualité sont aisément et en permanence confondues dans le tsunami idéologique qui a déferlé dans nos médias jusqu’à donner la nausée. Communicants,...

> Tous les articles "Anti racismes"

Derniers articles de la thématique « Anti colonialisme / Anti impérialisme » :

Emission radio "A nos mort.e.s"

Le 31 octobre 2020, à l’occasion de Samhain, un moment suspendu entre la vie et la mort, entre le jour et la nuit, nous avons voulu célébrer nos mort-es à la Pigeonne, le squat queer féministe antiraciste de Strasbourg. Iels n’auront pas notre tristesse. Transformons nos deuils en force et nos rages...

violence raciste de la police - témoignage

Témoignage de J, qui a subi une altercation d’une heure avec la police municipale de Grenoble pour un contrôle au faciès, fait qui révèle une fois de plus la violence et l’islamophobie ambiante.

> Tous les articles "Anti colonialisme / Anti impérialisme"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org