Publier

Meeting de reconquête à Doméne : petit récit de la défaite des fachos vue de l’intérieur

Avec une copine, on se dit qu’on va infiltrer le meeting de Reconquête, avec des idées pour le perturber si l’occasion se présente (spoil :ce qui ne sera pas la cas). Rien de très compliqué, on créé un mail et on réserve des places avec des faux noms et on s’habille dans un style « de droite »

Un accueil antifasciste de qualité

Le jour J, pour entrer dans la salle l’escapade, on contourne le rassemblement antifa, on franchit une barrière de gendarme en se faisant traiter de fachos puis on monte une rampe d’accès sous les huées de la foule massée devant la salle. C’est super impressionnant, on est un peu gênées de passer pour des fafs mais très fières des camarades !
Et c’est toujours bien de rappeler aux fachos qu’ils le sont, ils ont tendance à l’oublier ces temps ci.

Intérieur coté meeting : ordre glaçant et discours flippants

Dans la salle du meeting, c’est l’ordre et l’apathie, ça contraste bien avec l’énergie du dehors ; des chaises sont bien alignées avec des gens bien assis et sur chaque chaise vide, un drapeau français. Le public est composé majoritairement d’hommes, plutôt âgés, blancs.

On s’assoit, le meeting est en retard et les organisateurs sont visiblement stressés par notre rassemblement. Quand l’annonce du début de meeting est faite la scène est assez surréaliste : le public se met à applaudir puis il y a bien un tiers de la salle qui se lève d’un coup en remuant des drapeaux français. Rien de spontané, c’est le moment com’, on est dans une mise en scène faite pour produire des images à balancer sur les réseaux sociaux. A part ce bref moment d’animation programmée, le reste du meeting va se dérouler dans une ambiance de morts-vivants : le public est amorphe, les gens ne se parlent pas, ne se regardent pas, applaudissent bien quand il faut, comme il faut, ne bougent pas de leur chaise.
Coté discours on connaît le programme du parti de Zemmour ; propos islamophobes, xénophobie et glorification de « l’identité française ». Tout ça de la part d’élus qui se disent « de droite » voir « de droite sociale » et qui assurent que les fachistes « sont à l’extérieur ».
Derrière le public, quelques fachos surveillent la salle, les entrées sont gardées et la sortie interdite. L’ordre glaçant qui règne nous fait ressentir comme un avant-goût du fascisme. Heureusement, quand on s’approche de l’entrée on entend le rassemblement et le contraste est frappant entre l’énergie débordante qui émane de notre camp et l’ennui contrôlé du meeting.

Intérieur coté « sécu » : victoire antifasciste par KO psychologique

L’entrée de la salle est gardée par un groupe « sécu » d’une quinzaine de jeunes fafs, que des hommes, qui sont bien alignés devant notre rassemblement et qui passent un sale moment. De l’intérieur apparaît notre belle victoire psychologique sur les fachos qui par moment quittent la ligne pour se réfugier à l’intérieur, l’air choqués, fatigués, le visage marqué. Ils aiment pas du tout les slogans qui viennent de notre camp avec intensité, ni les insultes qu’on entend très bien entre deux slogans, ni se faire traiter de fachos d’ailleurs. C’est vrai que le rassemblement est impressionnant vu de l’intérieur et que, complètement, impuissants, les fafs ont passé 2h à se faire huer et insulter par des centaines de gauchistes, dont beaucoup de femmes, ce qui ne doit pas être dans leur habitudes.

Derrière la ligne de fafs il y a un sac de sport bien rempli d’où sort des gazeuses, ils n’auront pas l’occasion de s’en servir.

Conclusion : mission antifa accomplie

Le meeting de Reconquête s’est déroulé de A à Z mais quand même été bien perturbé par le rassemblement antifa. Entre le coup de pression sur le public entrant, les échos du rassemblement dans la salle et l’angoissage total de la sécu faf, on peut dire que la détermination du rassemblement antifasciste à atteint les fachos, en plus de renforcer notre camp.

Derniers articles de la thématique « Anti racismes » :

Victoire ! "Mon corps, mon choix, et ferme ta gueule !"

Lundi 16 mai dans la soirée, Alliance Citoyenne et le syndicat des femmes musulmanes étaient présentes pour célébrer l’adoption de l’amendemement qui autorise le port du maillot couvrant et topless dans les piscines !

Festival La Petite Échappée « Fini de jouer ?! »

Festival // Vendredi 3 juin (20h) et Samedi 4 juin (9h30-23h30) au Percy // Jeux et ateliers en journée, concerts le soir // prix libre L’Assoce Béchamelle remet le couvert après deux ans de diète involontaire, et on a faim ! Pour ne pas risquer l’indigestion on vous a concocté une P’tite Échappée,...

> Tous les articles "Anti racismes"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org