-->

Manifestation le 02 octobre en solidarité avec les jeunes exilé.es en danger

La Préfecture et le Conseil Départemental de l’Isère conduisent une politique d’exclusion et de mise en danger des mineurs et jeunes majeurs étrangers. Chaque jour, depuis le 31 août, des jeunes majeurs sont mis sèchement à la rue.

Quand ils atteignent l’âge de 18 ans, ces jeunes étrangers sont sortis du système de l’Aide Sociale à l’enfance (ASE) et le Département de l’Isère leur refuse le bénéfice des " Contrats Jeunes Majeurs", même s’ils sont en cours de formation diplômante. En outre certains tombent sous le coup d’une obligation de quitter le territoire français, (OQTF). Résultats pour ces jeunes étrangers :
Leur formation est brutalement interrompue - Ils sont expulsés de leur logement - Ils sont privés de tout accompagnement social - Ils sont menacés d’expulsion hors de France.

Face à ces décisions injustifiables les jeunes se mobilisent courageusement pour faire valoir leurs droits !
Le DAL 38 rappelle qu’il est interdit d’exercer toute pression sur une personne pour la forcer à quitter son domicile et qu’aucune expulsion sous la contrainte n’est possible sans jugement d’expulsion. Le 11 septembre près de 800 personnes ont manifesté : les jeunes, les Collectifs Migrants en Isère et la CISEM, réunissant la quasi-totalité des associations solidaires des migrants dans le département, le DAL38 et les syndicats exigent :

- que soient reconnus leurs droits à la formation, au logement, à l’accompagnement,
- un moratoire sur la rupture des contrats jeunes majeurs, sur les mises à la rue, sur les expulsions du territoire,
- demandent au Président du Conseil départemental et au préfet de l’Isère de recevoir en commun une délégation des porteurs de cet appel.

Il est intolérable que le conseil départemental refuse encore à ce jour de recevoir les jeunes et les associations alors que les mises à la rue continuent...

Les jeunes étrangers, les associations et les syndicats appellent à une nouvelle manifestation !

Premiers signataires : – Le DAL 38 – LE FRONT CONTRE LES EXPULSIONS - Les associations des COLLECTIFS : JEUNES EN DIFFICULTÉ, MIGRANTS EN ISÈRE, CISEM – RESF 38 – CGT Educ’action – SOLIDAIRES, UD CGT ISERE....

Documents associés à l'article :

mercredi 2 octobre 2019

Derniers articles de la thématique « Exils / Sans papiers » :

Soirée de soutien au collectif briançonnais - Mercredi 23 octobre, 20h

Mercredi 23 octobre, 20h Soirée de soutien au collectif briançonnais Le 24 octobre prochain, un solidaire passera au tribunal de Grenoble (38) en appel pour délit de solidarité. Déjà le 2 octobre passait aussi un autre solidaire à Grenoble... Ils sont accusés d’aides à l’entrée de personnes en...

Journal Mur-mures du mois d’ octobre

Dans ce numéro d’octobre des articles sur : le saccage de la foret amazonienne et la politique néocoloniale de la france en guyane les conséquences de la transformation de la carte de retrait en carte de paiement de l’allocation pour les demandeur.euse.s d’asile la lutte acharnée des jeunes...

> Tous les articles "Exils / Sans papiers"

Derniers articles de la thématique « Logement » :

[Arlequin] - Pourquoi voter contre les démolitions

Le Référendum d’Initiative Citoyenne, obtenu par les Résidents Arlequin et le Collectif contre les Démolitions, est en cours. Les habitant.e.s de la Villeneuve sont appelé.e.s à aller voter contre les démolitions prévues dans le quartier...

> Tous les articles "Logement"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org