LE SACRIFICE DES PAYSANS / UNE CATASTROPHE SOCIALE ET ANTHROPOLOGIQUE

LE SACRIFICE DES PAYSANS / UNE CATASTROPHE SOCIALE ET ANTHROPOLOGIQUE
de Pierre Bituon et Yves Dupont, éditions L’Echappée

Rencontre discussion en présence de l’auteur Pierre Bitoun à Antigone le mardi 16 janvier 2018

Pourquoi les sociétés modernes ont-elles décidé de sacrifier les paysans ? Qui est responsable de ce processus qui semble irréversible ? Pour tenter de répondre à ces questions fondamentales, ce livre montre comment, depuis des décennies, en France comme ailleurs, le productivisme s’est étendu à l’ensemble des activités humaines. Avec pour conséquences : déracinement et marchandisation, exploitation du travail et des ressources naturelles, artificialisation et numérisation de la vie. L’époque est aujourd’hui aux fermes-usines et aux usines que l’on ferme ou délocalise, tandis que dominent, partout, finance et technoscience.

Le sacrifice des paysans est l’un des éléments du processus global de transformation sociale dont il faut, au préalable, comprendre les causes. Ainsi, les auteurs analysent le mouvement historique au sein duquel s’est déployé le projet productiviste au cours des 70 dernières années, des « Trente Glorieuses aux Quarante Honteuses ». Puis ils expliquent comment le long travail d’« ensauvagement des paysans » a mené à la destruction des sociétés paysannes et des cultures rurales. De ce véritable ethnocide, qui a empêché l’alternative au capitalisme dont une partie des paysans était porteuse, nous n’avons pas fini, tous, de payer le prix.

Prix libre

mardi 16 janvier 2018

LE SACRIFICE DES PAYSANS / UNE CATASTROPHE SOCIALE ET ANTHROPOLOGIQUE

20h00 - 22h30

LE SACRIFICE DES PAYSANS / UNE CATASTROPHE SOCIALE ET ANTHROPOLOGIQUE
de Pierre Bituon et Yves Dupont, éditions L’Echappée

Rencontre discussion en présence de l’auteur Pierre Bitoun à Antigone le mardi 16 janvier 2018

Pourquoi les sociétés modernes ont-elles décidé de sacrifier les paysans ? Qui est responsable de ce processus qui semble irréversible ? Pour tenter de répondre à ces questions fondamentales, ce livre montre comment, depuis des décennies, en France comme ailleurs, le productivisme s’est étendu à l’ensemble des activités humaines. Avec pour conséquences : déracinement et marchandisation, exploitation du travail et des ressources naturelles, artificialisation et numérisation de la vie. L’époque est aujourd’hui aux fermes-usines et aux usines que l’on ferme ou délocalise, tandis que dominent, partout, finance et technoscience.

Le sacrifice des paysans est l’un des éléments du processus global de transformation sociale dont il faut, au préalable, comprendre les causes. Ainsi, les auteurs analysent le mouvement historique au sein duquel s’est déployé le projet productiviste au cours des 70 dernières années, des « Trente Glorieuses aux Quarante Honteuses ». Puis ils expliquent comment le long travail d’« ensauvagement des paysans » a mené à la destruction des sociétés paysannes et des cultures rurales. De ce véritable ethnocide, qui a empêché l’alternative au capitalisme dont une partie des paysans était porteuse, nous n’avons pas fini, tous, de payer le prix.

Prix libre

Antigone

Derniers articles de la thématique « Autres » :

Soirée jeux à Antigone - mercredi 9 mai - 19h

La soirée jeux ne se définit pas. Des utopies pirates de Jamaïca au réseau planétaire, la partie se manifeste à qui sait y participer. Elle apparaît puis disparaît pour mieux échapper au mauvais perdant. Elle occupe provisoirement une table, dans la bibliothèque ou côté bar et se termine dès...

> Tous les articles "Autres"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org