Le mois décolonial, cible de la propagande "vague bleue" en marche ; À SOUTENIR !

La propagande d’intimidation lancée il y a plusieurs mois contre tout mouvement d’émancipation ou de solidarité, désigné quasi systématiquement par l’incroyable invention fourre-tout d’Islamo-gauchisme, (relayée et martelée inlassablement en élément de langage via les personnalités et les médias dominants) n’aura échappé à personne.

Le message est clair : laisser filtrer un soutien aux personnes opprimées contre un système d’oppression qui nous conduit parallèlement dans le mur socio-climatique, expose, dans le meilleur des cas, au lynchage médiatique.

Sortir de la sidération, ne pas nous laisser intimider, continuer à produire, en face de cette incroyable campagne, d’autres récits que ceux expressément "autorisés", persister à faire entendre d’autres voix que la seule validée par le pouvoir, c’est aujourd’hui plus que jamais une urgence.

Puisque nous peinons à nous organiser face à cette offensive dotée de tous les moyens qui nous font défaut, la riposte pourrait consister à occuper le champs en soutenant systématiquement, vigoureusement et massivement les personnes et les projets quand elles se retrouvent dans la ligne de mire, alors même qu’elles font face et défendent l’humain, la liberté, l’égalité, l’émancipation. Comme c’est le cas de Rokhaya Diallo, comme c’est le cas cette semaine du "Mois Décolonial" qui osait l’outrecuidance de l’inviter, et de brandir l’épouvantable mot "Décolonial".

"il n’y a pas de racisme d’État dans notre pays", alors pas question de parler décolonisation, tenons nous-en aux mots valises qui permettent de conserver les dominations intactes. Cachez ce racisme que je ne saurai voir.

Repérer et soutenir systématiquement les cibles de l’offensive bleue macrine, ce n’est pas le choix qu’a fait pour l’instant la Mairie de Grenoble, en retirant son soutien, notamment financier, au projet, et ce à moins de 10 jours de l’évènement.

Aussi, pour se tenir, continuer de résister à l’autoritarisme qui nous tient en joue, et continuer à mettre à plat les mécanismes d’un système basé sur les dominations, cet événement a donc urgemment besoin de notre soutien massif et immédiat :

Retrouver ICI le programme de l’évènement,

Le SOUTENIR de toute urgence :

- en participant à sa cagnotte,

- et en la relayant massivement et sans relâche, ainsi que son programme, et son communiqué !

Derniers articles de la thématique « Quartiers Populaires » :

Le monde vu d’en bas - n°10 - La preuve que Total finance la guerre

relai du site de Saïd Bouamama Sur lequel vous pouvez suivre les dernieres émissions "le monde vu d’en bas". La preuve que Total finance la guerre – Le monde vu d’en bas – n°10 https://youtu.be/qk5ojB2S3iU La chasse ouverte aux Palestiniens – Le monde vu d’en bas – n°9 https://youtu.be/4RsUoxeF6Jk...

Fondation de la coalition grenobloise des libertés associatives

Ce samedi 24 Avril à 14h30 à la MC2 (Maison de la culture) aura lieu un événement convivial de fondation de la coalition des libertés associatives de Grenoble. Au programme : Une présentation du contexte national des libertés associatives par la Ligue des Droits de l’Homme Des prises de parole...

> Tous les articles "Quartiers Populaires"

Derniers articles de la thématique « Anti racismes » :

programme du mois décolonial à Grenoble.

LE MOIS DÉCOLONIAL . Pour l’émancipation, l’écologie et la justice sociale à Grenoble du 10 au 30/06. – LE PROGRAMME* – (*) sous réserve de modifications Jeudi 10 juin : 13h : FORMATION « Introduction aux systèmes de domination » avec Hassina Semah – à La MJC Parmentier 18h : TABLE RONDE...

Deux ou trois choses sur l’inceste

Texte écrit et lu pour la manif du 8 mars 2021 à Grenoble. Il apporte une analyse féministe, anti-raciste et anti-carcérale de l’inceste.

> Tous les articles "Anti racismes"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org