Le Maroc en ébullition contre la misère et la répression

Le régime monarchique a ouvert le Maroc au néo-libéralisme, creusant toujours plus les inégalités. Des régions entières sont marginalisées. Partout la population manifeste contre la dégradation des conditions de vie et de travail, les licenciements massifs, le détournement des ressources en eau, les expulsions des quartiers, le scandale des microcrédits, le manque de services publics tels que ceux de l’eau, de l’électricité, de l’éducation, de la santé...
Le Hirak, puissant mouvement pacifique né à Al-Hoceima dans le Rif, fédère les protestations et ébranle la monarchie. Celle-ci répond par une répression féroce. Près de 400 manifestant.e.s dont des mineur.e.s sont en prison, parfois pour 30 ans sans réelle preuve de culpabilité. Deux personnes sont mortes de jets de gaz lacrymogènes. Le Rif subit un état d’exception permanent, avec punition collective et arbitraire permanent. Lors des grandes manifestations, l’équivalent de l’ensemble des compagnies CRS et de la gendarmerie de France est déployé pour une ville plus petite que Grenoble. Malgré cela, le combat de la population et des détenu.e.s continue.
La responsabilité des gouvernements français, dont celui de Macron, est immense. Leur soutien politique et sécuritaire au régime pour préserver les intérêts économiques des entreprises du CAC 40, réorganiser la françafrique, combattre "le terrorisme" et la dite "immigration clandestine" est total.
Pour nous, il est urgent de développer la solidarité politique et concrète pour imposer la libération des détenu.e.s et la satisfaction de leurs revendications.

C’est pour cela que nous vous invitons à ces "8 h pour la solidarité avec le peuple marocain".

Affiche des 8h en solidarité avec le peuple marocain
Le Maroc en ébullition contre la misère et la répression !
samedi 10 février 2018

Derniers articles de la thématique « Autres » :

Suite de l’opération Scintilla de Turin, les flics interviennent à Paris

Jeudi 7 Novembre, à Paris, six flics de la BEDJ* (Brigade d’Exécution des Décisions de Justice) débarquent à 5h du matin avec un mandat d’arrêt européen au domicile d’un parent de C., personne recherchée dans le cadre de l’opération Scintilla à Turin, en Italie. Quelques heures plus tard, aux alentours de...

Fête des morts

Pour la 4ème année consécutive, c’est la fête des morts au 38, qui sera pour cette fois sur 3 jours au sein d’un petit festival de la mort !

Soirée autour du municipalisme FN avec Hacène Belmessous

Jeudi 28 novembre, 20h Soirée autour du municipalisme FN Rencontre avec Hacène Belmessous autour de son livre "Les laboratoires de la haine. Enquête sur la face cachée du frontisme municipal" (Editions Demopolis). Un travail de trois années d’enquête sociale longue et rigoureuse dans les villes...

> Tous les articles "Autres"

Derniers articles de la thématique « Anti capitalisme » :

Permanences de la bibliothèque féministe

La bibliothèque féministe ouvre ses porte à la BAF (2 chemin des Alpins), les premiers lundi en mixité et les autres en non mixité meuf gouines trans, de 17h à 20h.

Amassada - Grand week-end de résistance les 1, 2 et 3 novembre (Aveyron)

L’ Amassada (assemblée et feu hameau de lutte contre le projet de méga-transformateur "Sud-Aveyron") appelle à un grand week-end de résistance les 1, 2 et 3 novembre. Pour réagir ensemble à son expulsion et sa destruction par une opération militaire le 8 octobre dernier. Pour faire valser les...

> Tous les articles "Anti capitalisme"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org