-->

La nécessaire critique du « Système technicien ». Panorama technocritique

La fuite en avant technologique s’impose à nous dans tous les aspects de notre vie, tant sur le plan social et collectif que dans notre sphère plus intime.
Au regard des conséquences préoccupantes (conséquences environnementales tout d’abord, puis conséquences sanitaires – corollaires des premières – mais aussi à un niveau plus large, conséquences d’ordre social et politique voire anthropologique), nous allons dégager à grands traits les causes profondes de l’artificialisation croissante de nos conditions d’existence. Et nous tenterons de proposer quelques pistes de réflexions, des alternatives possibles.
En faisant référence à plusieurs grands auteurs, il s’agit de faire ensemble un tour d’horizon technocritique, afin de mettre en question le progrès technique, la société technicienne, la passion de l’efficacité… plus généralement ce que le sociologue Jacques Ellul décrivait comme le Système technicien.
« La technique est arrivée à un tel point d’évolution qu’elle se transforme et progresse sans intervention décisive de l’homme, par une sorte de force interne, qui la pousse à la croissance » [Le Système technicien, Calmann-Lévy 1977, réédition Le Cherche midi 2004].
— 
Edouard V. PIELY, journaliste indépendant, est chargé de la vie associative et membre de la rédaction de Sciences Critiques. www.sciences-critiques.fr
Il milite dans plusieurs associations écologistes et s’intéresse notamment à la place que la technique occupe dans nos sociétés.
— 

Prix libre - Faites passer le message !
Toutes les infos en cliquant ici
04 76 65 85 98 / 06 01 68 16 85

samedi 19 octobre 2019

La nécessaire critique du « Système technicien ». Panorama technocritique

19h00 - 22h00

La nécessaire critique du « Système technicien ». Panorama technocritique

La fuite en avant technologique s’impose à nous dans tous les aspects de notre vie, tant sur le plan social et collectif que dans notre sphère plus intime.
Au regard des conséquences préoccupantes (conséquences environnementales tout d’abord, puis conséquences sanitaires – corollaires des premières – mais aussi à un niveau plus large, conséquences d’ordre social et politique voire anthropologique), nous allons dégager à grands traits les causes profondes de l’artificialisation croissante de nos conditions d’existence. Et nous tenterons de proposer quelques pistes de réflexions, des alternatives possibles.
En faisant référence à plusieurs grands auteurs, il s’agit de faire ensemble un tour d’horizon technocritique, afin de mettre en question le progrès technique, la société technicienne, la passion de l’efficacité… plus généralement ce que le sociologue Jacques Ellul décrivait comme le Système technicien.
« La technique est arrivée à un tel point d’évolution qu’elle se transforme et progresse sans intervention décisive de l’homme, par une sorte de force interne, qui la pousse à la croissance » [Le Système technicien, Calmann-Lévy 1977, réédition Le Cherche midi 2004].
— 
Edouard V. PIELY, journaliste indépendant, est chargé de la vie associative et membre de la rédaction de Sciences Critiques.
www.sciences-critiques.fr
Il milite dans plusieurs associations écologistes et s’intéresse notamment à la place que la technique occupe dans nos sociétés.
— 

Prix libre - Faites passer le message ! Toutes les infos sur www.latelierpaysan.org/SOIREES-DEBATS-La-technologie-va-t-elle-sauver-l-agriculture#
04 76 65 85 98 / 06 01 68 16 85

Mairie du Moutaret

Derniers articles de la thématique « Travail / Précarité » :

Conférence gesticulée Bernard Friot

Conférence gesticulée du sociologue Bernard Friot, membre du Réseau salariat : Qu’est-ce que travailler ? Qui travaille ? Qui ne travaille pas ? Le travail est un enjeu de lutte dans notre société. Les situations sont multiples : salarié, retraité, bénévole, parent au foyer, fonctionnaire, émigrant,...

> Tous les articles "Travail / Précarité"

Derniers articles de la thématique « Autres » :

> Tous les articles "Autres"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org