FACE A LA REPRESSION DANS LES LYCEES : LA SOLIDARITE

En pleine période de mobilisation nationale en contestation au projet de réforme des retraites, comme dans tant d’autres secteurs, la répression s’abat sur le mouvement lycéen. Il prend plusieurs formes, au cours des blocages de lycées où la seule réponse a été celle d’une violence disproportionnée de la part de la police et de l’administration.

Administrations qui ne se contentent pas d’envoyer les forces de l’ordre sur ses propres élèves (ce qui s’est notamment vu au lycée Vaucanson) mais qui n’hésitent pas à bousculer et insulter eux-mêmes les lycéens et lycéennes mobilisé.es touchant de fait à leur intégrité physique.

Plus sournoisement, les directions ou leurs représant.es attaquent les jeunes qui malgré les menaces répétées qu’ils subissent continuent de lutter pour leurs droits aux travers de sanctions disciplinaires en multipliant les conseils de disciplines ou les exclusions. Après l’exclusion de deux élèves du Lycée Vaucanson suite à leur participation à la mobilisation, c’est au tour d’un élève du Lycée André Argouges de faire face à cette répression. En effet, à l’heure actuelle, il est interdit d’accès au lycée pendant trois jours en attendant de recevoir les huit jours d’exclusions qui lui ont été « promis » par le proviseur, Mr Patrick BOULET. Nous rappelons qu’il passe le bac à la fin de l’année et nous constatons que le chef d’établissement privilégie la sanction à la bienveillance pédagogique.

Nous considérons qu’il est inadmissible de reprocher aux lycéen.nes leurs engagements tout en vendant le lycée comme un lieu d’émancipation citoyenne et demandons aux chefs d’établissements et à la rectrice l’arrêt et l’annulation de ces sanctions disciplinaires.

communique_unl-repression_lyceenne-converti.pdf

Derniers articles de la thématique « Travail / Précarité » :

> Tous les articles "Travail / Précarité"

Derniers articles de la thématique « Justice / Police » :

Face au Covid-19 en prison : amnistie générale !

(article de l’Envolée du 29 mars) « Avec le confinement, vous touchez du doigt – en plus roudoudou – ce que nous vivons au quotidien, nous les prisonniers : impossibilité d’aller et venir, privation de voir ses proches et soumission à l’arbitraire pour tout », écrit un prisonnier à L’Envolée, à l’heure...

Flash info quotidien de l’Envolée

Face à la gravité de la situation, à partir du lundi 23 mars, L’Envolée va diffuser à 19h une émission quotidienne d’un quart d’heure sur FPP (106.3 Mhz sur la bande FM à Paris) pour faire circuler l’information sur ce qui se passe dans les prisons françaises. Nous y lirons les messages qui nous seront...

> Tous les articles "Justice / Police"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org