La question des Violences conjugales et du rôle clé des témoins.

Lorsqu’une personne victime de violences conjugales se confie à nous - ou que nous sentons qu’elle est proche de le faire - ce n’est pas évident de savoir comment faire, comment l’aider. D’autant plus quand cette personne fait partie de nos cercles proches, que nous avons un lien affectif à elle (notre sœur, amie, collègue, …).

Les violences conjugales – aussi appelées processus de domination conjugale – est un phénomène que les féministes connaissent bien, pour l’avoir étudié. Le processus de domination conjugal est un véritable fléau social et un problème de santé publique qui traverse toutes les classes sociales, toutes les cultures, toutes les régions, les pays. Il recouvre plusieurs types de violences différents et qu’elles soient évidentes ou très subtiles. ET tout a des impacts sur la personne qui les subit.

Ces violences sont favorisées par un contexte d’inégalités femmes-hommes, un contexte de discriminations. Il est nécessaire de rendre visible et d’expliquer ce phénomène auprès de chacun.e et des pouvoirs publics. Car la méconnaissance des processus entraînant ces violences favorise leur reproduction.

L’intervention féministe s’appuye aussi sur une méthodologie qu’il est essentiel de partager : croire la personne, l’écouter jusqu’au bout, pointer son courage de parler et l’accompagner dans ce qu’elle a besoin, elle (et non pas ce dont nous avons besoin nous).

SE DEFENDRE, C’EST AUSSI ECOUTER, ENCOURAGER
parce que SE DEFENDRE, c’est collectivement

Voici les conseils de l’équipe de l’association FILACTIONS, membre de la Fédération Solidarité Femmes, à travers deux courtes vidéos (une première adressée aux personnes témoins, la seconde aux professionnel.le.s)

Lien vidéo : Que faire quand une victime de violences conjugales se confie à vous ?

Lien vidéo : Violences conjugales : Porfessionnel.le.s : Comment être un bnon relais d’information

Prenez soin de vous, Prenons soin de nous toustes !

L’équipe de Ancrage,


LE POINT SUR LES ASSO ET SERVICES DE PREMIÈRE LIGNE

Pendant la période de confinement les associations de lutte contre les violences faites aux femmes continuent leur travail. Une partie de leurs activités sont reportées.

SOLIDARITE FEMMES.
Les associations d’accueil et d’accompagnement des femmes victimes de violences conjugales continuent leurs activités d’entretiens par téléphone, d’accompagnement et d’orientation en cas d’urgence et de suivis en hébergement.

LE 3919 : ligne d’écoute anonyme et gratuite pour toutes les violences faites aux femmes reste ouverte de 9h à 19h du lundi au samedi.

LES PHARMACIES
Les femmes victimes de violences conjugales peuvent désormais alerter de leur situation en pharmacie. Si ce n’est pas possible d’en parler directement, possibilité d’utiliser le code « masque 19 ».


MÉMO POUR LES PHARMACIEN.NE.S

Voici un MÉMO destiné aux pharmacien∙nes si vous êtes interpellé.e par un∙e client∙e
Les violences sexistes dans les (ex)couples peuvent concerner TOUTESles femmes. RECEVOIR leur parole c’est déjà les aider à sortir de cette situatuon
QUE DIRE A UNE FEMME VICTIME DE VIOLENCE :
- je vous crois
- vous n’y êtes pour rien
- il n’a pas le droit de ,vous faire ça
- je peux vous aider
- de quoi avez vous besoin
- L’attestation dérogatoire de déplacement n’EST PAS obligatoire lorsque vous devez partir en urgence.

SI UNE PERSONNE VOUS DIT « MASQUE 19 » :

- Sécurisez là en vous éloignant avec elle des autres clients (avec discrétion) : pour que ses paroles ne soient pas entendues
- L’échange peut prendre du temps, prenez vos dispositions avec vos autres collègues, si vous le pouvez, poiur être disponible le temps nécessaire
- Une fois la personne en sécurité dans votre officine, proposez lui d’appeler avec elle le 17 et donnez lui les informations sur l’association la plus proche et le 3919.

MERCI !

—  
ANCRAGE Association de Prévention des Violences

T 06 95 66 84 70
mardi, mercredi et jeudi
de 10h à 17h

Derniers articles de la thématique « Féminismes/Genres/Sexualités » :

Discussion sur « l’accueil » à la BAF

Invitation pour une discussion sur « l’accueil » à la BAF Depuis sa création, le centre social autogéré de la BAF réfléchit entre autres aux questions « d’accueil » et de prise en compte des positions sociales des unEs et des autres. C’est un travail constant d’expérimentations plus ou moins réussies....

Appel au adelphes pour les droits des enfants

Ce texte est une parodie de l’ Appel au Président de la République pour le respect des droits de l’enfant écrit par La mobilisation unitaire “Marchons Enfants” proche de la Manif pour Tous Cher.e.s vous, Nous en appelons à vous pour la protection des droits de tous les enfants. Le gouvernement a...

> Tous les articles "Féminismes/Genres/Sexualités"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org