Publier

Des pistes pour lutter contre l’épuisement militant

Lors de la quinzaine antirep, avec le CRAS (Collectif Radical Antirep et Soin - plus d’info sur qui on est en fin d’article) on a proposé un atelier autour des questions d’épuisement militant et de traumatisme de la répression.
Pendant l’atelier tout un temps été dédié à du partage de ressources, trucs et astuces pour lutter contre l’épuisement. Il nous semble intéressant de rediffuser tout ça si ça peut vous être utile !

Ce qu’on partage ici est issue des fiches de prise de notes effectuées pendant l’atelier. Nous avons fait le choix de ne pas les filtrer, compléter ou reformuler pour ne pas déformer ce que voulait dire les participant·es (quitte à ce que certains point restent flou et que la forme soit un peu austère).

On vous invite à explorer et vous saisir de ces listes de pleins de façon : que ça soit individuellement pour chercher des choses qui vous feraient du bien ou que vous voulez porter, ou collectivement, que ça puisse être un suport de discussion dans vos groupes affinitaires ou organisations afin de prendre plus soin de vous dans vos activités militantes.
Lors de la quinzaine antirep, avec le CRAS (Collectif Radical Antirep et Soin - plus d’info sur qui on est en fin d’article) on a proposé un atelier autour des questions d’épuisement militant et de traumatisme de la répression.
Pendant l’atelier tout un temps été dédié à du partage de ressources, trucs et astuces pour lutter contre l’épuisement. Il nous semble intéressant de rediffuser tout ça si ça peut vous être utile !

Choses qu’on peut faire seul·e ou avec des gens

  • Prendre des vacances, des pauses, se barrer. Changer de lieu géographique par rapport au quotidien
  • Aller dans des lieux de repli (espaces safe ou se poser). Lieux pensés pour permettre le repos
  • Accepter et vivre les moments de joie intense collectifs
  • Avoir des loisirs en dehors de la militance
  • Avoir des temps seul·e
  • Lâcher prise (c’est ok de rien faire)
  • Être attentive aux besoins de base : boire de l’eau, sommeil, alimentation, activités physique
  • Faire de la récup de bonnes cochonneries
  • Discuter avec des gens hors du milieu militant qui ont d’autres problèmes (extraire, relativiser nos problématiques)
  • Partage d’expérience : lutter contre ses addictions, avoir une activité physique
  • Répertorier et diffuser les ressources (personnes, groupes, lieux de repos, ...)
  • Essayer de comprendre, connaître et respecter ses limites & besoins.
  • Utiliser des outils concrets pour lutter contre le stress (roue de la résilience, exercices de respirations, ...)
  • S’enregistrer quand on donne des conseils à des copaines et se les appliquer
  • Faire des groupes affinitaires (contexte d’action / manif) : parler des limites physiques / juridiques de chaqu’aine.
  • Faire des compromis sur l’idéal du soin autogéré (quand on est dans l’urgence notamment)

Choses à mettre en place dans nos collectifs / façons de faire

  • Se fixer des objectifs de moyens sans avoir d’attentes sur le resultat + le debief
  • Être attentives à la santé des autres et les solliciter en conséquence
  • Diffuser une culture du soin
  • Indulgence face à l’échec / baisser nos objectifs
  • Faire les choses en binôme, prendre les tâches à 2
  • Détruire de la charge mentale
  • Être indulgent·e avec les autres et soi même
  • Faire des activités militantes qui procurent des petites victoires (boost l’égo, accumule de l’énergie pour gérer les défaites)
  • Faire à hauteur de nos énergies (attention à quand même sortir parfois de sa zone de confort)
  • Organiser la transmission entre ancien·nes et nouvelles personnes
  • Proposer une sortie, changer d’environnement collectivement pour prendre du recul
  • Se demander ce qui est vraiment important (antirep ? concert ? on annule ?)
  • Soin collectif : répartir la charge du collectif pour que tout le monde ne craque pas en même temps (une partie du collectif sest très active pendant 1 periode définie et le reste gère estaches de maintient ; puis ça tourne)
  • Dans l’évaluation es actions, voir ce qui ça a produit même si on a pas changé le monde. Lutter est déjà une victoire
  • Prendre le temps de l’interperso (important en soi)
  • Organiser du care en soi, pas forcement pour une action, que ça soit un objectif militant

Aide extérieur

  • Suivi psychologique, psychiatrique
  • Autres formes de soin (massage, osthéo, ...)
  • Trouver de l’aide pour trouver de l’écoute

Si jamais les propositions ici vous font réagir, vous interpellent, n’hésitez pas à nous contacter pour en discuter !

Le CRAS c’est quoi ?

On est un collectif qui s’est monté en fin d’année 2023 avec comme envie de travailler les sujets de soin au croisement avec la repression.
On trouve qu’il est extrêmement important de développer et de diffuser une culture du soin dans les milieux militants afin d’avoir une gestion collective de tous ces sujets, d’éviter de laisser des personnes isolés face à la repression et ses impacts et d’éviter que ce travail de care retombe toujours sur les mêmes personnes. Nous parlons de culture du soin car il nous semble important que le soin soit pris en compte dans notre action militante comme une perspective à part entière et pas seulement comme un sparadrap en bout de chaîne.

On est encore dans une phase de structuration, donc pas totalement capable de vous dire qui on est et ce que l’on fait précisement, mais on discute de pouvoir faire des ateliers sur nos sujets, des formations à des outils, tenir des infokiosques, organiser d’autres types d’événements, regrouper et diffuser des ressources, etc.
Vous pouvez nous contacter à l’adresse cras38@riseup.net (si vous voulez qu’on anime cet atelier dans un événement ou collectif, pour nous faire des retours, nous poser des questions ou quoi que ça soit).

Si vous voulez nous rejoindre, certaines de nos réunions sont publiques pour permettre à de nouvelles personnes de nous rejoindre. Les informations sont diffusés sur le CRIC à minima.

Derniers articles de la thématique « Répression / Justice / Prison » :

Présentation du nouveau numéro de la revue Z !

À l’occasion de la sortie de son dernier n° “Seine-Saint-Denis : Faire corps face aux Jeux”, l’équipe de la revue Z traverse un bout de la rhône-alpie, aux côtés de la grandissante mobilisation NOJO contre la tenue des Jeux d’hiver dans les Alpes en 2030.

> Tous les articles "Répression / Justice / Prison"

Derniers articles de la thématique « Partage de savoirs » :

Appel à rejoindre l’auto-école autogéré de Grenoble !

Nous sommes un collectif qui s’est créé depuis pus de trois ans , dans le but de faire des heures de conduite accessibles à des personnes qui ne peuvent pas aller dans des auto-écoles classiques, que se soit pour des raisons financières ou pour des questions de discriminations. L’auto-école...

Des pistes pour lutter contre l’épuisement militant

Lors de la quinzaine antirep, avec le CRAS (Collectif Radical Antirep et Soin - plus d’info sur qui on est en fin d’article) on a proposé un atelier autour des questions d’épuisement militant et de traumatisme de la répression. Pendant l’atelier tout un temps été dédié à du partage de...

> Tous les articles "Partage de savoirs"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org