Des lueurs pour les yeux / Un spectacle politique-conférence gesticulée / Dimanche 13 mai - 19h à antigone

Dimanche 13 mai - 19h à antigone
Des lueurs pour les yeux. La grande fabrique de l’imaginaire dominant
Un spectacle politique/conférence gesticulée de Marie Carrere et Myriam Cheklab.

Imaginez un monde où le réel n’existe pas... Non, imaginez un monde où tout le monde doit rendre réel ce qui n’existe pas. Vous voyez ? Non ? Alors, commençons par le début.
C’est l’histoire d’une usine, une immense usine... Non. C’est plutôt l’histoire de Billie, une personne extraordinaire... Non, c’est pas ça non plus. C’est d’abord l’histoire de deux personnes. Deux meufs qui sont pareilles ! Enfin, presque.
En tout cas, un jour, elles se racontent leurs souvenirs d’enfance : des histoires de Barbies, d’Indiana Jones... Non. Non, non.
C’est l’histoire de deux femmes qui décident de faire une conférence gesticulée ! Enfin, pas vraiment une conférence gesticulée... plutôt, un spectacle ! Enfin, pas vraiment un spectacle...
Bref. C’est surtout l’histoire d’une rencontre. Oui, c’est ça ! L’histoire d’une rencontre où se mêlent leurs souvenirs à toutes les deux, leurs expériences de vies, leurs prises de conscience, leurs coups de gueule, leurs surprises, les lectures qui les ont fait grandir. C’est aussi un peu de conte et de théâtre, pour pouvoir réfléchir ensemble à comment se construit un imaginaire dominant raciste, sexiste, homophobe, et comment on essaye de s’en dépatouiller !
Vous prenez le tout, y ajoutez une pincée de poésie et une cuillerée d’humour. Voilà, c’est prêt. Vous n’avez plus qu’à le servir avec une bonne tasse de thé...

Une création de Marie Carrere et Myriam Cheklab
Mise en scène : Pauline Christophe et Clara Guenoun
Montage son : Vianney Davienne
Affiche : Hélène Maurel

Spectacle à 19h30 / durée 1h30
Ouverture des 16h

dimanche 13 mai 2018

Des lueurs pour les yeux / Un spectacle politique-conférence gesticulée / Dimanche 13 mai - 19h à antigone

19h30 - 21h30

Dimanche 13 mai - 19h à antigone
Des lueurs pour les yeux. La grande fabrique de l’imaginaire dominant
Un spectacle politique/conférence gesticulée de Marie Carrere et Myriam Cheklab.

Imaginez un monde où le réel n’existe pas... Non, imaginez un monde où tout le monde doit rendre réel ce qui n’existe pas. Vous voyez ? Non ? Alors, commençons par le début.
C’est l’histoire d’une usine, une immense usine... Non. C’est plutôt l’histoire de Billie, une personne extraordinaire... Non, c’est pas ça non plus. C’est d’abord l’histoire de deux personnes. Deux meufs qui sont pareilles ! Enfin, presque.
En tout cas, un jour, elles se racontent leurs souvenirs d’enfance : des histoires de Barbies, d’Indiana Jones... Non. Non, non.
C’est l’histoire de deux femmes qui décident de faire une conférence gesticulée ! Enfin, pas vraiment une conférence gesticulée... plutôt, un spectacle ! Enfin, pas vraiment un spectacle...
Bref. C’est surtout l’histoire d’une rencontre. Oui, c’est ça ! L’histoire d’une rencontre où se mêlent leurs souvenirs à toutes les deux, leurs expériences de vies, leurs prises de conscience, leurs coups de gueule, leurs surprises, les lectures qui les ont fait grandir. C’est aussi un peu de conte et de théâtre, pour pouvoir réfléchir ensemble à comment se construit un imaginaire dominant raciste, sexiste, homophobe, et comment on essaye de s’en dépatouiller !
Vous prenez le tout, y ajoutez une pincée de poésie et une cuillerée d’humour. Voilà, c’est prêt. Vous n’avez plus qu’à le servir avec une bonne tasse de thé...

Une création de Marie Carrere et Myriam Cheklab
Mise en scène : Pauline Christophe et Clara Guenoun
Montage son : Vianney Davienne
Affiche : Hélène Maurel

Spectacle à 19h30 / durée 1h30
Ouverture des 16h

Antigone

Derniers articles de la thématique « Anti racismes » :

Revue de presse contre les frontières !

Comme chaque 1er mardi du mois on se retrouve de 18h à 20h au local autogéré (7 rue Pierre Dupont 38000 Grenoble), pour décrypter l’actualité des politiques anti-migratoires, relayer les luttes locales et internationales contre cette mécanique, partager nos points de vue et se donner des outils pour...

"Solitude" en résistances - Balade décoloniale #4

Quelles rues de Grenoble honorent des personnes ayant participé au processus de la racialisation, de la traite négrière, de l’esclavage et de la colonisation ? Quelles figures de résistant.e.s à ces oppressions aurait-on aimé voir honorer dans nos rues ? Lesquelles y apparaissent déjà...

> Tous les articles "Anti racismes"

Derniers articles de la thématique « Féminismes/Genres/Sexualités » :

Le projet de l’arrogance - La Borie [Cévennes]

Pourquoi ce journal ? Pour donner des news, pour s’exprimer, pour montrer que nous sommes toujours là. On s’est senti tellement depassé.e.s par toutes les choses qui arrivent en ce moment à La Borie. C’est incroyable ce qui se passe tous les jours. Puis on rencontre des personnes qui demandent tout...

La décroissance, ce journal que nous n’achèterons pas

Le journal "La décroissance, journal de la joie de vivre" édité à Lyon, lié à l’association Casseurs de pub, se veut un journal critique de la consommation, prônant une société de partage et de sobriété. Mais ce partage ne se veut pas avec tout le monde. Cela fait de nombreuses années que ce journal...

> Tous les articles "Féminismes/Genres/Sexualités"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org