Congrès des domaines skiables à Grenoble

Si la vue des stations de ski en montagne est comme un poignard qu’on enfonce dans ton cœur.
Si tu penses que ces parcs d’attraction pour riches n’ont rien à faire en montagne, ni ailleurs.
Si tu hallucines de savoir qu’à la station des 2 Alpes ils ont même construit une sorte d’ascenseur qui amène en haut du glacier.
Si pour toi station de ski rime avec pollution de la nappe phréatique (les couches des pentes deviennent imperméables à cause de l’action des dameuses, et donc la terre ne peut plus filtrer l’eau) et pollution de la montagne en général.
Si quand tu aperçois des pylônes de télésiège du haut d’un col tu rêves de voir tout ça se casser la gueule et disparaître.
Si tu souhaites à tous les skieurs de piste de se manger un sapin.
Si tu trouves que les skieurs ont l’air profondément abrutis dans leur combi de ski, à cheval sur un tire-fesse.
Si pour toi arriver en haut d’une montagne ça doit se mériter, par un minimum d’effort, et pas en payant super cher pour se faire monter, le cul posé sur le siège d’un télésiège.
Si tu détestes le ski, le snowboard, et tous ces trucs de vitesse, consommateurs, mais que tu penses qu’à la limite ceux qui veulent consommer la montagne devraient accepter ses risques, au lieu de la facilité d’une station de ski, où tout est sécurisé, tout est prévu pour que tu descendes ta pente pépère sans encombre.
Si pour toi la consommation d’électricité que représentent les stations de ski est responsable de la construction de barrages et de lignes de haute tension qui dévisagent la montagne.
Si pour toi le réchauffement climatique aurait ça de positif de faire fermer les stations en hiver.
Si pour toi la montagne n’est pas aux humains (pas aux bergers qui pensent que seuls leurs troupeaux sont légitimes à vivre en montagne et qui se plaignent de la présence de loups ou d’ours, pas aux gérants de méga domaines skiables tels qu’on en voit dans les Alpes, pas aux riches qui ont des chalets en pleine montagne), mais aux animaux qui y survivent tant bien que mal.
Si t’es dégoûté-e et t’as envie de réagir quand tu sais que les gens les plus riches de la planète passent leurs vacances d’hiver dans les stations de ski alpines.
Si tu méprises ceux qui sont dans le culte de la vitesse, et qui veulent descendre les pentes des montagnes toujours plus vite, au lieu d’observer ce qu’il y a autour d’eux, se foutant de ce qu’il y a autour (animaux, végétation, paysage ..).
Si pour toi la montagne est un lieu sacré que les stations de ski, et leurs troupeaux de riches sur ski, viennent profaner par leur activité capitaliste et consumériste dégueulasse.
...

Si tu penses juste une partie de ça, tu auras peut-être envie de le partager avec les responsables du saccage des montagnes, ceux qui amoncellent des fortunes grâce à la destruction de la montagne au nom du profit."Le congrès de Domaines skiables de France est, chaque année, l’occasion pour les acteurs du monde de la montagne de se retrouver et de lancer une nouvelle saison. Cette rencontre est aussi le moment de faire le point sur le secteur et de s’interroger sur ses grandes orientations."

C’est donc aussi la meilleure occasion de rencontrer ces acteurs de la dévastation, et le moment de leur dire ce qu’on pense de leur activité.

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org