Publier

Communiqué suite au rassemblement antimilitariste du 03.02.2022

Suite à l’annonce de notre mobilisation pour protester contre les liens entre l’armée et l’Université Grenoble-Alpes, la conférence de recrutement "métiers des 3 armées" a été subitement annulée quelques jours avant et la page internet annonçant la conférence a mystérieusement disparu.

Nous avons eu confirmation que c’est grâce à notre mobilisation que l’armée et la direction de l’orientation et de l’insertion profesionnelle de l’université (DOIP) ont annulé la conférence.

C’est une première victoire !

Nous avons maintenu le rassemblement pour visibiliser ces liens et le démarcharge peut éthique d’étudiant post-examen et en plein boum de la précarité étudiante (le matin même il y avait un rassemblement syndical contre la précarité étudiante). L’armée étant une "voix de secours" quand on à louper ses études et que l’on souhaite quand même avoir une "situation", il est évident qu’il y a un vivier de cerveau à s’acheter sur les campus.

Nos revendications sont loin d’avoir été entendu par l’UGA. Nous exigeons toujours :
- L’arrêt immédiat de toutes les recherches en innovation de Défense dépendant de l’UGA.
- Des débats de fond concernant l’implication des militaires dans l’Enseignement Supérieur.
- L’arrêt des recrutements de l’armée sur nos facs.
- L’abrogation des deux partenariats cadres de l’UGA avec la Garde Nationale et le Ministère des Armées.

Les liens entre l’UGA et l’armée étant profond, nous ne nous arrêterons pas là et continuerons à être présent à chaque manifestation visible et publicitaire de l’armée sur nos campus.

Nous encourageons les autres étudiant.e.s d’autres villes a se constituer en comité anti-militariste et a dénoncer ces liens mortifères.

Nos cerveaux ne sont pas de la chair à canon.

Comité anti-militariste campus 38
antimilitariste-campus-38 chez riseup.net



Derniers articles de la thématique « Anti colonialisme / Anti impérialisme » :

Entretien avec Parwana Amiri Un contre...

Entretien avec Parwana Amiri Un contre discours au monde « libre », une voix et un espoir dans la lutte contre les frontières. « Je veux que le monde entende ma voix, écoute mes paroles » Parwana Amiri, âgée de dix huit ans, arrive sur l’île grecque de Lesbos avec sa famille en 2019. Après avoir fui...

> Tous les articles "Anti colonialisme / Anti impérialisme"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org