Communiqué du comité de mobilisation étudiant

Menaces d’attaque violente contre les étudiantEs mobiliséEs

Les anti-blocages s’organisent actuellement pour préparer une attaque violente contre les étudiantEs mobiliséEs et occupant le Centre Des Langues Vivantes.

Dans différentes universités, et en particulier à Grenoble, des communiqués mensongers sont envoyés aux étudiantEs, ces derniers accusent les étudiantEs mobiliséEs contre la loi ORE et la sélection à l’université, d’être à l’origine de dégradations et d’actions violentes. De plus, les directions des Universités -en particulier de l’UGA- n’hésitent pas à faire preuve de violence physique contre les étudiant-e-s en engageant des vigiles privés violents et en faisant appel aux forces de l’ordre quotidiennement. Tout cela attise les tensions et encourage les actions violentes à l’encontre des étudiant-e-s.
Ainsi c’est dans l’impunité la plus totale, que ces groupes opèrent depuis le début du mouvement social. La liste des exemples où des groupes aux modes d’actions fascisants n’ont subis aucune sanction, voir ont été encouragés par les Universités ou la police, ne cesse de grossir.

A Grenoble, les étudiantEs mobiliséEs subissent depuis plusieurs semaines déjà ces attaques : incendies criminels notamment contre les Jardins d’Utopie – jardins autogérés –, attaques et intimidations de groupes armés contre les étudiantEs mobiliséEs qui occupent le CLV, etc. Aucune dénonciation de ces violences n’a été faite par la direction de l’UGA.
Dans ce contexte, d’autres attaques se préparent. Les groupes qui s’organisent prévoient de s’armer pour attaquer les étudiant-e-s.

- Nous tenons ainsi à dénoncer la violence de ces groupes mais également celle des institutions qui par divers modes favorisent ce climat d’une extrême violence.
- De plus, nous demandons à la direction de l’UGA de condamner publiquement les violences que nous subissons, mais également de cesser d’attiser ces violences par une communication mensongère et le recours à la répression.
- Nous demandons à l’ensemble des personnes et des organisations souhaitant condamner ces violences de venir exprimer leur soutien en se joignant au rassemblement ayant cours toute la nuit en prévision d’une potentielle attaque,

Le 13 mai au soir sur le parvis du Centre des luttes vivantes à partir de 21 heures.

Nous répondrons à la violence par le nombre.

Le 13 Mai 2018,
le Comité de Mobilisation des étudiant-e-s contre la loi ORE.

Derniers articles de la thématique « Anti capitalisme » :

Bâtir aussi - Les ateliers de l’Antémonde

Les ateliers de l’Antémonde proposent un atelier d’imagination prolongeant l’univers développé dans l’ouvrage "Bâtir aussi". Un moment collectif de recherche et d’expérimentation. Sous forme de discussion en petits et grands groupes, nous proposons d’embarquer le public dans l’univers uchronique de...

Infotour anti-THT

Une petite équipe de Manchots sera de passage à Grenoble puis dans le Trièves pour présenter des recueils sonores sur la lutte contre une ligne THT en Normandie entre 2005 et 2013. Rencontre et écoute au centre social Tchoukar le lundi 8 octobre et dans le Trièves avec les camarades de Roybon le...

> Tous les articles "Anti capitalisme"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org

}