Communiqué de presse des syndicats SUD CT 38 et CGT sur les Services Locaux de Solidarités du Département de l’Isère

Agent.es du Département de l’Isère (assistants sociaux, conseillères en économie sociale et familiale, éducateurs spécialisés, infirmières puéricultrices, secrétaires médico-sociaux, psychologues, médecins…), nous intervenons dans le secteur médico-social sur l’agglomération grenobloise.
Nous assurons au quotidien une mission de service public dont tout le monde peut avoir besoin. Nous accueillons et accompagnons des personnes en situations difficiles quelque que soient les domaines de la vie (enfance, logement, financier, santé, insertion, administratif…).
Nous avons alerté notre institution sur nos conditions de travail qui se dégradent depuis de nombreuses années. Faute de réponse satisfaisante, face au manque de considération de notre institution et après un mouvement de grève le 9 avril 2019, nous tenons aujourd’hui à faire part publiquement de nos difficultés.
Concrètement, aujourd’hui si vous souhaitez prendre contact avec un service médico-social, vous aurez des difficultés à nous joindre au téléphone parce que toutes les lignes sont saturées.
Vous attendrez plusieurs semaines avant d’avoir un rendez-vous parce que nous ne sommes pas assez nombreux.ses.
Vous risquez d’avoir une prise en charge « low cost » parce que le Département ne nous donne pas les moyens de vous assurer un service de qualité.
Vous constaterez que l’on ne pourra vous recevoir qu’une heure par mois en moyenne et que cela ne sera pas assez pour vous accompagner convenablement.
Vous trouverez des professionnel.les qui n’en peuvent plus et qui ont le sentiment de ne plus pouvoir vous soutenir comme ielles le souhaiteraient.
Vous risquez d’être balloté.e d’une institution à l’autre parce qu’il devient difficile de savoir qui fait quoi.
Au sein même de nos services, vous aurez à tout réexpliquer à chaque fois parce que le « turn over » des équipes est incessant !
Tout ceci peut amener des incompréhensions et des tensions désagréables pouvant parfois générer de l’agressivité, ce qui est préjudiciable tant pour vous que pour nous.
Notre travail est forgé sur des valeurs d’égalité et de dignité permettant à chaque individu de trouver sa place dans la société. Il nous importe qu’au sein de notre institution et dans notre travail quotidien ces valeurs soient respectées.
Nous sommes attachés à vous fournir un service public de qualité.
Pour cela nous réclamons plus de moyens humains et un réinvestissement financier du Département dans l’Action Sociale qui reste une de ses missions prioritaires !
Nous continuons notre mobilisation et serons sur le parvis de l’Hôtel du Département au 7, rue Fantin Latour le vendredi 21 juin 2019 à partir de 8h30.

Derniers articles de la thématique « Travail / Précarité » :

Parlons-en : les exclusions - 14 novembre

Parlons-en : les exclusions - "tu t’es (encore) fait virer ?" Au programme : Petit Dej’ Les actus de la rue : comment s’annonce le dispositif hivernal cette année ?... Discussion "les exclusions" : Dans les associations, les centres d’hébergement, les accueils de jour, les...

Le 1er novembre en hommage aux morts de la rue.

Le 1er novembre approche. En ce jour de solidarité entre les vivants et les morts, nous appelons à nous souvenir de celles et ceux qui sont décédés dans la rue ou des conséquences d’une vie à la rue, cette année encore, dans l’agglomération...

> Tous les articles "Travail / Précarité"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org