Publier

Carnaval pour l’ANDRA !

Le mardi 12 mars, l’ANDRA avait le culot de venir donner des leçons de démocratie à Grenoble. Co-organisatrice des "Rencontres Nationales de la Participation", l’ANDRA y animait un atelier intitulé : "COMMENT CRÉER DU COLLECTIF POUR CONSTRUIRE UN PROJET DANS UN TERRITOIRE RURAL ?". Une vaste blague, à laquelle on rit jaune.

L’introduction du débat faite par la "responsable de la concertation" de l’ANDRA était si honteux, que des opposant.es présent.es dans la salle - certes venu.es pour perturber l’évènement - n’ont pu se retenire très longtemps et ont crié au scandale.

Comment l’ANDRA peut-elle oser venir parler de "créer du collectif", de "concertation", de "fédérer les acteurs" ?! C’est à vomir. Pour rappel l’ANDRA c’est 25 ans de pratiques mafieuses en Meuse et en Haute Marne, de débats publics "cause toujours" (2005-2013), d’achat des consciences à coup de centaines de millions d’€ et d’opposant.es muselé.es.
A l’heure où la répression policière et judiciaire est à son comble à Bure, l’ANDRA a bien du culot de venir donner des leçons de démocratie.

Mais si elle peut se le permettre, c’est bien que certain.es continuent de lui dérouler le tapis rouge. C’est le cas de ces "Rencontres Nationales de la Participation" et du président du think tank organisateur Bertrand Pancher, qui n’est rien d’autre que député de la Meuse !

Ainsi, d’autres individus avaient décidés de viser plus large en s’invitant au cocktail "réseautage" de l’évènement, qui avait lieu le soir, en partenariat avec la ville de Grenoble.

Une dizaine d’activistes ont réussi à s’introduire dans le Musée de Grenoble et ont pu joyeusement perturber ce cocktail en dénonçant une fois de plus l’hypocrisie des différents acteurs présents.

Impossible de savoir dans cette foule si des représentant.es de l’ANDRA étaient elleux même présent.es, mais là n’était pas la question. Le message était clair : laisser l’ANDRA co-organiser, sans doute financer et parler de concertation lors d’un tel évenement est honteux. Les autres co-organisateurs et participant.es doivent prendre leurs responsabilités et savoir que tout évènement de ce type où l’ANDRA tentera de se racheter une conscience seront systématiquement dénoncés et perturbés.

ANDRA dégage, résistance et sabotage !

https://bureburebure.info/

Derniers articles de la thématique « Autres » :

Non à la vidéosurveillance algorithmique

Le projet de loi olympique commence à être examiné en commission au Sénat. En son sein, l’article 7 vise à autoriser la vidéosurveillance algorithmique (VSA). Bien qu’elle soit prétendument circonscrite aux JO, il n’en est rien : la VSA est un projet politique du gouvernement qui n’attendait...

Loi LOPMI : surveiller et punir

La loi LOPMI ("Loi d’orientation et de programmation du ministère de l’Intérieur"), énième loi sécuritaire du pouvoir macroniste, est une suite de la loi "Sécurité globale" de 2020, avec la volonté de surdoter la police, d’affaiblir son contrôle par la justice (et donc les possibilités de recours...

> Tous les articles "Autres"

Derniers articles de la thématique « Anti capitalisme » :

> Tous les articles "Anti capitalisme"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org