Ça roule pour l’élargissement de l’A480 !

Ça roule pour l’entreprise AREA qui finance les 300 millions de béton et de bitume. Petit exercice du comptable : un potentiel d’augmentation de 1 euro par jour du billet d’autoroute multiplié par 100 000 véhicules, le tout multiplié par 300 jours par an : le compte est bon, c’est payé en 10 ans. Et pas d’impôt supplémentaire pour les grenoblois. De quoi se plaint-on ?

Ça roule pour les élus de la périphérie de Grenoble. Le prix des terrains à construire, au-delà de Pont de Claix et de St Egrève , va grimper, ainsi que celui des zones d’activité proches des bretelles de l’autoroute. La périurbanisation va croître et les électeurs vont pouvoir retrouver l’usage de la voiture pour traverser l’agglo !

Ça roule pour les contribuables de toute l’agglomération. Pas d’impact sur les impôts locaux. Le projet promis de boulevard urbain aurait coûte 2 fois moins cher. Tant pis !.. et au diable la sobriété !

Ça roule pour les associations de protection de l’environnement. Avec la bétonisation et la destruction de quelque dizaine d’hectares boisés pour élargir cette belle A480, plus de biodiversité à protéger ici. Les militants du coin pourront se reposer.

Ça roule pour la lutte contre le réchauffement climatique. Il fera plus chaud à Grenoble, mais les grenoblois pourront toujours prendre leur bagnole et faire un tour sur l’A480, à fond la clim !!!

Ça roule pour les élus de toute l’agglomération, ceux qui sont pour ce Projet, et ceux qui se sont résignés, tous sidérés par cette manne providentielle de 300 millions dans un contexte de crise financière. Et ça va rouler encore mieux pour eux : l’ordonnance du juge des référés du tribunal administratif du 2 juillet ***considère en effet que le refus du Préfet de prendre en comptes l’avis de l’autorité organisatrice de la mobilité et des transport dans la cuvette grenobloise (SMTC) n’est pas illégal . D’ici peu l’État pourra aussi se passer des avis de nos élus locaux pour des projets de ce type. Terminés les conflits entre élus locaux et citoyens puisque nos élus ne seront plus responsables de rien. Il leur restera le choix sur la couleur des jardinières en bordure d’autoroute, avec une démarche participative des citoyens, bien sur !

Et les enfants dans tout ça ? Ça roule aussi pour eux ! On attend une bousculade aux rentrées scolaires prochaines pour inscrire les enfants dans l’école Vallier, désormais proches de quelques mètres d’une autoroute urbaine à 6 voies. Quelques places seront réservées aux enfants d’élus et autres fonctionnaires de l’Etat. L’école Vallier sera rebaptisée l’école du Bon Air. C’est promis, les mômes vont rire à plein poumons !

*** le jugement du recours « au fond » est à venir. La Justice reste libre d’adapter son point de vue dans un contexte différent de celui de « l’urgence ». Qui sait ?!

Derniers articles de la thématique « Autres » :

Fête des morts

Pour la 4ème année consécutive, c’est la fête des morts au 38, qui sera pour cette fois sur 3 jours au sein d’un petit festival de la mort !

Soirée autour du municipalisme FN avec Hacène Belmessous

Jeudi 28 novembre, 20h Soirée autour du municipalisme FN Rencontre avec Hacène Belmessous autour de son livre "Les laboratoires de la haine. Enquête sur la face cachée du frontisme municipal" (Editions Demopolis). Un travail de trois années d’enquête sociale longue et rigoureuse dans les villes...

> Tous les articles "Autres"

Derniers articles de la thématique « Anti capitalisme » :

Amassada - Grand week-end de résistance les 1, 2 et 3 novembre (Aveyron)

L’ Amassada (assemblée et feu hameau de lutte contre le projet de méga-transformateur "Sud-Aveyron") appelle à un grand week-end de résistance les 1, 2 et 3 novembre. Pour réagir ensemble à son expulsion et sa destruction par une opération militaire le 8 octobre dernier. Pour faire valser les...

Appel à rejoindre la ZAD de la sablière d’Arlon - Belgique

À Arlon comme ailleurs, l’aménagement du territoire est synonyme de guerre au vivant. Ici, arbres, hirondelles, triton et papillons ont été jugé squatteurs indésirables avant nous. On connaît la sentence que les civilisés appliquent aux sauvages. En langage du pouvoir on dit Site à Réaménager et...

> Tous les articles "Anti capitalisme"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org