Bibliothèques et « plan lecture » : Nouveau plan comm’ de la Mairie à J-485 jours des élections municipales !

Bibliothèques et « plan lecture » : Nouveau plan comm’ de la Mairie à J-485 jours des élections municipales !

En lisant l’article de Place Gre’net (23/10/2018) et surtout celui du Dauphine libéré (26/20/2018), nous découvrons que le réseau des bibliothèques de Grenoble est obsolète, moribond et déserté. Les chiffres sont alarmants et la situation est grave.
Heureusement, les bibliothécaires ont élaboré 58 propositions pour sauver le réseau du naufrage. Faux !
Voici notre droit de réponse pour rétablir quelques vérités et pouvoir exprimer nos désaccords avec certaines de ces propositions (automates de prêts, développement du numérique, extensions d’horaires, etc.)

Cliquer pour accéder au pdf : tract contre le plan lecture

Lutter, se battre et gagner !

Des Bibliothécaires de Grenoble toujours en lutte
Grenoble, le 6 novembre 2018

La municipalité organise 3 débats publics pour que les habitant-e-s s’expriment sur ses "58 propositions" :

Lundi 12 novembre de 18h à 20h à la bibliothèque Alliance
Jeudi 15 novembre de 10h à 12h au Théatre 145
Samedi 17 novembre de 10h à 12 à la bibliothèque Arlequin

Il a bien été rappelé aux bibliothécaires qu’elles ne pouvaient pas donner leur avis lors de ces débats car "on ne peut pas être juge et partie"... En revanche, on nous invite à animer ces débats en bon-ne-s
professionnel-le-s... Quant à nous, nous invitons toutes celles et ceux qui peuvent s’exprimer librement à venir le faire, et faire circuler/diffuser ce tract.

Pour suivre la lutte des bibliothécaires de Grenoble consultez notre page FB

Petite chronologie rapide des épisodes précédents ici :

Chronologie non exhaustive des épisodes précédents :

2014 : la municipalité verte, parti de gauche et rassemblement citoyen est élue sur la base d’un programme dont l’un des 120 engagements était : « Maintenir et soutenir le réseau des 14 bibliothèques municipales : nous conforterons leur rôle d’espace de proximité, en lien direct avec les habitants des quartiers, afin d’en faire la pierre angulaire de notre politique du livre. » 1

2015 : « un plan de sauvegarde » est élaboré par la majorité municipale et les services de l’administration pour 2016-2020, la municipalité décide la suppression de 150 postes de fonctionnaires titulaires au sein de la Ville de Grenoble et du CCAS, des réorganisations de services ainsi que la fermeture d’équipements.

9 juin 2016 : le maire annonce (sans concertation) la fermeture de 3 bibliothèques ainsi que la
suppression de 13 postes. Ces 3 établissements se situent en quartiers populaires voire prioritaires.

Eté 2016 : Les bibliothèques Hauquelin et Prémol sont fermées et la fermeture d’Alliance programmée pour le printemps 2017.

De juin à décembre 2016 : devant l’impossibilité de dialoguer avec les élus, l’intersyndical (CGT, FO, SUD, CNT) et les agent-e-s concerné-e-s multiplient les actions de protestation. Un collectif « Touchez pas à nos bibliothèques », constitué d’usager-e-s et de professionnel-le-s se met en place.

Novembre 2016 : Ce collectif se saisit du dispositif d’interpellation citoyenne, mis en place par la Ville de Grenoble, et dépose le 8 décembre 2016 une pétition demandant la réouverture, avec les professionnel-le-s nécessaires pour les faire fonctionner, des bibliothèques Hauquelin et Prémol ainsi que la non fermeture de l’Alliance.

Décembre 2016 : Suite à la contestation, le maire « fait un pas de côté » 2 : il n’y aura pas de fermeture de la bibliothèque Alliance mais elle sera remplacée par un « tiers lieu ».

Janvier 2017 : Devant le succès des premières signatures (1 500 signatures en 10 jours) le collectif demande, sans succès, un moratoire pour que la ville ne touche pas aux bibliothèques pendant le déroulement de la pétition. Le 18 janvier 2017 la ville tente de déménager en catimini la bibliothèque Prémol. La pétition est un succès. Elle recueille près de 4 400 signatures.

Juillet 2017 : Suite à l’échec des négociations avec la Ville, le collectif décide d’aller à la votation citoyenne, c’est à dire de demander aux citoyen-ne-s grenoblois-es de se prononcer. La ville se sert de la démission de certains membres du collectif comme prétexte pour refuser la votation citoyenne et délégitimer le collectif (composé de 60 personnes).

18 août 2017 : Annonce de l’ouverture d’une section jeunesse à la bibliothèque Kateb Yacine notamment avec les fonds des bibliothèques fermées.

25 septembre 2017 : Après 1 an et demie de lutte, nous annonçons la fin de celle-ci devant le parvis de la mairie en brûlant le cercueil de la lecture publique et de la démocratie participative à Grenoble. Cette lutte aura permis la conservation d’une bibliothèque (amputée d’une moitié de ses collections et de son personnel) et de 7 postes au sein du service.

Octobre 2017 : Annonce de la mairie du « Plan lecture 2025 - 18 mois pour bâtir les bibliothèques de demain ».

1 http://unevillepourtous.fr/wpcontent/blogs.dir/839/files/2014/02/ProjetGrenobleUneVillePourTous.pdf, PDF, p17
2 Dauphiné Libéré 2/12/2016

Documents associés à l'article :

Derniers articles de la thématique « Travail / Précarité » :

Le Parlons-en fait son AG !

Nous avons le plaisir de vous inviter : Samedi 15 décembre de 15h à 18h à Cap Berriat - (Cap Nord) - 5 rue Georges Jacquet - Grenoble (tram A Berriat Magasin)

> Tous les articles "Travail / Précarité"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org