Publier

Appel aux anarchistes à participer aux manifestations du 24 février

Nous nous approchons du deuxième anniversaire de l’invasion totale de l’Ukraine par l’empire russe. Des centaines de milliers de personnes sont mortes sacrifiées à l’idée d’un « monde russe » qui consiste à restaurer la puissance militaire et politique de Moscou en Europe de l’Est. Les espoirs d’une défaire imminente de la Russie et de la chute de l’empire se font désormais rares à la fois parmi les militant.es à l’intérieur de l’Ukraine et en dehors. D’un côté, les alliés économiques et politiques de Poutine ont appuyé la machine de guerre de Kremlin suffisamment pour que l’invasion puisse se poursuivre. D’un autre côté, des appels de plus en plus fréquents à un cessez-le-feu de la part de tous les bords politiques (y compris celui de la gauche) ont seulement augmenté la pression sur les élites politiques désirant voir la défaite de la Russie en Ukraine et ont ainsi miné le soutien militaire occidental aux ukrainien.nes résistant à l’invasion.

Cette année, nous avons pu nous rendre compte du fait que ni les pays occidentaux, ni l’opposition libérale russe n’étaient intéressés de voir chuter l’empire russe. Les risques associés à ce scénario dépassent toute possibilité de mettre fin à la guerre et de libérer les habitant.es de la Russie ainsi que celleux des territoires occupés par la Russie. Evidemment, il y a aussi un besoin pour un nouveau mouvement révolutionnaire à l’intérieur de la Russie, capable de briser le pouvoir politique de Moscou et de raviver les idées de liberté et d’égalité dans les coeurs des gens ordinaires.

Nous ne nous attendons pas à ce que la guerre en Ukraine s’arrête en 2024. Et même en cas de trêve entre l’État ukrainien et l’empire russe, nous savons que la guerre dans la région continuera pendant un long moment encore. La machine du militarisme impérial qui s’est mise en branle ne s’arrêtera pas de sitôt.

Dans ce contexte-là, nous croyons critique le fait de continuer à soutenir nos camarades en Ukraine qui résistent à l’impérialisme russe grâce aux armes et au travail bénévole. Nous appelons à tou.te.s les anarchistes pour qui la chute des empires est un facteur important dans la lutte révolutionnaire de se joindre aux manifestations qui auront lieu le 24 février dans votre région et d’exprimer une solidarité collective non seulement avec des anarchistes, mais avec tou.te.s celleux qui ont pris les armes pour se battre pour la liberté et l’égalité contre la dictature du Kremlin. D’exprimer leur solidarité non pas avec l’État ukrainien, mais avec les gens en Ukraine qui ont pu montrer par leurs actes ce que la résistance veut dire. Et pourrait-il y avoir un meilleur drapeau pour ce genre de solidarité que le drapeau noir ?

A bientôt dans les rues de Berlin, de Varsovie et d’autres villes !

A Grenoble : Place Félix Poulat, 24/02/2024, 15 h 00

samedi 24 février 2024

Derniers articles de la thématique « Anti colonialisme / Anti impérialisme » :

Manifestation pour la Palestine

Manifestation le 20 avril 14h30 place Félix Poulat Pour dire STOP au génocide en Palestine Pour la libération de tou·tes les prisonnier·es palestinien·nes ! Le 17 avril, c’est la journée internationale des prisonnier.es politiques, c’est pourquoi nous exigeons la libération des 9400...

Le danger des idéologies suprémacistes II

Trop de personnes voient l’histoire simplement dans le passé. Elles ne réalisent pas que l’histoire, c’est maintenant. « Le colonialisme n’est pas un évènement, c’est une structure » -Patrick Wolfe ; Settler colonialism and the elimination of the native. Pour retrouver Le danger des...

> Tous les articles "Anti colonialisme / Anti impérialisme"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org