Publier

Appel à soutien le 16 mai pour l’accès aux piscines pour tous.tes !

Le sujet fait la une des médias et des réseaux sociaux. Depuis des années, l’AG féministe de Grenoble, et le syndicat des femmes musulmanes, se battent pour obtenir un changement de la réglementation des maillots de bain dans les piscines, autorisant entre autres le port du burkini.

Enfin, Eric Piolle décide de se positionner, notamment sur les réseaux sociaux où il expose son soutien à ce changement, en se référant à la loi de 1905 sur la laïcité :

<script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

<script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Forcément, les partis de droite et autres islamophobes s’excitent au nom d’une pseudo neutralité religieuse. Carignon par exemple appelle à un rassemblement le 16 contre cette mesure. Wauquiez, président de la région, s’en mêle et menace de façon totalement illégale de couper les subventions à la ville. Une fois de plus, des hommes blancs bourgeois se sentent légitimes à donner leur avis sur le corps des femmes racisées. Ou comment démontrer la peur d’une perte de contrôle au nom d’une défense de nos ’valeurs républicaines’...

Preuve de la stigmatisation par les chiffres, on estime qu’il y a environ 8% de musulmans en France, dont la moitié de femmes (supposé). Parmi elles, un tiers seulement portent le voile. Alors qu’on monte en épingle un sujet (ici le voile), qu’on en fait des débats en une des médias (notamment pendant la période électorale), qu’on effraye en parlant de "grand remplacement", on parle en fait de... environ 1% de la population. (source : https://fr.statista.com)
Les agressions envers les femmes voilées, elles, ne cessent d’augmenter en France. L’islamophobie est de plus décomplexée, des femmes se font insulter, voire taper par la police, les mosquées sont les cibles d’attaques, et l’islamophobie d’état est prégnante.

Rokahaya Diallo explique très bien l’entremêlement de racisme et de sexisme : (voir la vidéo)

<script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

VENONS EN SOUTIEN au Syndicat de femmes musulmanes de l’Alliance citoyenne
LUNDI 16 MAI à partir de 17h30 à l’Office de tourisme où sera projeté le conseil municipal !!!

L’appel :

100 organisations féministes et antiracistes rejoignent l’appel de l’AG féministe de Grenoble pour le changement des règlements des piscines

Pour le changement des règlements des piscines municipales de Grenoble

Depuis quatre ans maintenant, le syndicat des femmes musulmanes lutte pour l’accès aux piscines municipales de Grenoble, service public dont elles sont exclues par le règlement intérieur. En effet, ce dernier impose une standardisation sexiste-raciste et refuse toutes les personnes ne voulant pas porter un maillot de bain dit “féminin et traditionnel”. Or, le féminin - si tant est que ce singulier ait un sens - ne peut se réduire à porter un bikini ou un maillot une pièce. Aller à la piscine, c’est exposer son corps à la société, à la standardisation des assignations binaires, genrées, à des imaginaires sexistes, transphobes, racistes, validistes. Découvrir son corps et s’exposer ainsi aux regards des autres usagers et usagères peut être une expérience humiliante, gênante, et donc excluante. Obliger les personnes portant le foulard à se dévêtir pour accéder à un service public ouvert à tout·e·s, c’est très concrètement leur en interdire l’accès. Le féminisme qui ne défend que les droits des femmes cisgenres blanches et bourgeoises n’a aucune valeur sinon celle d’offrir un alibi aux décisions réactionnaires et colonialistes.

Plusieurs collectifs féministes, partis politiques, syndicats et individus, se positionnent aujourd’hui via l’Assemblée Générale féministe de Grenoble pour que l’accès aux piscines municipales ne soit plus conditionné pour quiconque par la longueur des maillots de bain qui respectent les exigences d’hygiène (maillot de bain en matière lycra) et de sécurité. Dans ce contexte politique de banalisation de l’islamophobie, et de montée de l’extrême droite, la mairie de Grenoble porte la responsabilité de l’exclusion des femmes musulmanes qui portent le foulard des piscines municipales et a donc le devoir de changer le règlement.

A droite, des politicien·ne·s comme Laurent Wauquiez ou Emilie Chalas exposent leur islamophobie décomplexée ; et à gauche comme à droite, les argumentaires anti-sexistes sont continuellement instrumentalisés à des fins racistes. Le modèle universaliste républicain défendu cache sans grand succès un système misogyne colonialiste selon lequel les violences patriarcales ne seraient l’apanage que des personnes musulmanes ou perçues comme telles. Le discours tenu sur la soi-disant "non concordance" entre islam et droit des femmes ne vise qu’à soustraire des droits aux femmes qui portent le foulard, à les priver de services pourtant publics.

Le règlement des piscines participe activement à cette marginalisation et à l’humiliation sociale des femmes musulmanes portant le foulard. Nous ne pouvons plus supporter que les premières concernées ne soient pas les premières écoutées.

Nous attendons des élu.es de Grenoble qu’ils et elles prennent leurs responsabilités en votant pour le changement des règlements des piscines lors du prochain conseil municipal le lundi 16 mai. Nous n’attendrons pas un été de plus pour que les piscines soient ouvertes à toustes.

Nous avons le droit de disposer de nos corps comme nous le voulons !

AG féministe 38
Signataires :

NousToustes38
Balance ton bar Grenoble
Serein.es
Collages Féministes Lille
Les Foulards Violets
La Brigade du Respect
Collages Féministes Chambéry
Peps Isère
Les Débuteuses
Collages Féministes Bordeaux
Collages Féministes Grenoble
Riposte Lesbienne 38
Collages Judéités Queer
Collages Féministes Juif.ves Marseille
Collages contre l’islamophobie
Balance ton bar Paris
NousToutes06
En tout genre
Syndicat des femmes musulmanes du Grand Lyon
Collages Féministes Marseille
Balance ton bar Marseille
Balance ton bar Aix
Groupe Féministe Antifasciste Grenoble
Grenoble Fiertés
Cap Santé
Isère Émancipation Lycéenne
Jeunes écologistes Grenoble
Collages Féministes Toulouse
Héro•ïnes 95 sans frontières
Fridays For Future Grenoble
Nous Toutes 34
Collages Féministes Rouen
Lié•e•s
Actions Féministes Tours
Balance Ta Fac Tours
Med’Sans Violences
Groupe d’Action Féministe Rouen
Collages féministes Vienne 38
Collages féministes 94
Collages féministes Vitry-sur-Seine
Youth For Climate Lyon
Colleux•ses nantais•es
Collages Féministes Boulogne
Guérisseur.euses Compagnie
Collages Féministes Angers
Coordination Féministe Antifasciste
Assemblée féministe de Montreuil
Nous Toutes 35
Féministes Révolutionnaires Nantes
Collages Féminicides Paris
Collages Féministes St Etienne
Collages féministe Perpignan
Déviations Grenoble
Collages féministes Blois
Collages féministes Limoges
Féministes Révolutionnaires Paris
Féministes contre le cyber-harcèlement
Nous Toutes 33
Solidaires étudiant-es Grenoble
La Grenade Collectif
Les Hijabeuses
Union Communiste Libertaire Grenoble
Collages féministes de l’Eure
Nous Toutes 27
Collectif Nta Rajel
Collectif LGBTQIA+ de Corrèze
Trans_sport Queer
Nous Toutes Marseille
Identités Plurielle
Red Jeunes Grenoble
Les féministes de Vizille
UEC Grenoble
Les Rennes
Collages féministes Lyon
Pour une Médecine Engagée, Unie, Féministe
Front de Lutte pour une Écologie Décoloniale
Nous Toutes 76
Marseille 8 Mars
Association Hommage aux Mamans
Assises Lesbiennes
Brigade AntiSexiste
Les Dégommeuses
Cqfad+
Action Antifasciste Grenoble
Mouvement National Lycéen Isère
Patriarchie Magazine
Acceptess-T
Alliance Citoyenne du Grand Lyon
Alliance Citoyenne de Grenoble
Alliance Citoyenne de Seine-Saint-Denis
Collectif Stéphanois contre l’islamophobie et pour l’égalité
Le ReAct
L’UNEF Grenoble
Les clitoris sonores
Les Jeunes Insoumis.es Grenoble
Adelphe Lille
Collages féministes Strasbourg
Jeunes Génération Grenoble
Lallab
FLIRT - Front Transfem
Jeunes Écologistes Lyon
Jeunes Insoumis.es St-Etienne
Libération Lesbienne
Collectif KLM
Paulette Magazine
Collages Féministes Montpellier
FUIQP 38

lundi 16 mai 2022

Derniers articles de la thématique « Anti racismes » :

Entretien avec Parwana Amiri Un contre...

Entretien avec Parwana Amiri Un contre discours au monde « libre », une voix et un espoir dans la lutte contre les frontières. « Je veux que le monde entende ma voix, écoute mes paroles » Parwana Amiri, âgée de dix huit ans, arrive sur l’île grecque de Lesbos avec sa famille en 2019. Après avoir fui...

Des nazis ukrainien à Grenoble ?

A plusieurs reprise le drapeau des nazis bandéristes à été vu dans le centre ville de Grenoble, lors de rassemblement "en soutien à l’Ukraine".

> Tous les articles "Anti racismes"

Derniers articles de la thématique « Féminismes/Genres/Sexualités » :

Rentrée de la chorale féministe la Chorageuse dimanche 11 septembre

Depuis 2013, la Chorageuse, c’est la chorale féministe grenobloise ouverte aux meufs, femmes, trans,trans-boy, trans-girl, non-binaires, agenres, butchs, fems, gouines, bi, et lesbiennes… Chanteuses lyriques ou de salle de bain, casseroles ou tout·e·s autres : soyez les bienvenu·es ! Celleux qui...

> Tous les articles "Féminismes/Genres/Sexualités"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org