4e Rencontres de géopolitique critique -...

Pour les 4e Rencontres de géopolitique critique qui se tiendront du 4 au 16 mars prochains dans l’agglomération grenobloise, nous proposons d’interroger la nature des violences à l’œuvre dans notre société. Nous réfléchirons aux modalités d’une action constructive pour se projeter vers un futur désirable - le programme est à consulter ici.

Il s’agira de questionner la violence au sein des systèmes qui nous gouvernent : celui du néo-libéralisme dont la fonction est de créer des inégalités ; celui des dispositifs sécuritaires, qu’ils se fassent loi issue de l’état d’urgence, contrôle aux frontières ou intervention dans l’espace public : la progressive militarisation exacerbe la répression et fabrique des ennemis ; celui plus largement de l’État chaque fois qu’il domine, qu’il expulse, qu’il exclut du droit commun, qu’il victimise pour faire taire ; celui de la production du savoir quand elle parle à la place des dominés... Et d’autres formes de ces violences encore. Nous voulons rendre visibles ces violences qui sont invisibilisées par les logiques et les stratégies de pouvoir, dire ce que la violence fait aux gens, de manière concrète car ses effets, eux, sont tangibles.

Co-organisé avec Modus operandi et Pacte

lundi 4 mars 2019
mercredi 6 mars 2019
jeudi 7 mars 2019

Jeux de rôles : Notre-Dame-des-Landes - 4e Rencontres de géopolitique critique

18h30 - 20h00

Pour les 4e Rencontres de géopolitique critique qui se tiendront du 4 au 16 mars prochains dans l’agglomération grenobloise, nous vous proposons d’interroger la nature des violences à l’œuvre dans notre société - le programme est à consulter sur blog.modop.org.

- co-organisé avec Modus Operandi et Pacte

"Nous vivons dans une société ou la violence est devenue à la fois multiforme et toujours plus oppressive. Montrer comment se structure, se développe et se déguise cette violence est évidemment un enjeu majeur dans les recherches en géopolitique contemporaine. Je crois qu’un autre enjeu réside aussi dans notre capacité à construire ces analyses critiques avec nos étudiant.e.s, stagiaires, élèves ou auditeurs et auditrices grâce à des pratiques pédagogiques dites « critiques ».

C’est l’idée que je me propose de défendre par la tenue d’un jeu de rôle sous la forme d’un débat radio sur la question de Notre-Dame-des-Landes. Je nous lance le défi qu’un tel scénario pédagogique est amène de montrer les formes de violences multiformes et oppressives qui ont été au cœur de la lutte contre l’aéroport. Chiche ?"

Romain Geffrouais, enseignant critique de géopolitique critique (chercheur associé à PACTE et membre du Groupe Français d’Education Nouvelle)

RENDEZ-VOUS jeudi 7 mars de 18h30 à 20h
au Petit salon de EVE
pour préparer le jeu de rôle
qui sera animé par Romain Geffrouais la semaine suivante
jeudi 14 mars
à l’IEP Grenoble, Amphi D, 12h-14h

petit salon de EVE - pour le jeudi 7 mars
mardi 26 février 2019
mardi 12 mars 2019
mercredi 13 mars 2019
samedi 9 mars 2019
lundi 11 mars 2019
jeudi 14 mars 2019

Jeux de rôles : Notre-Dame-des-Landes - 4e Rencontres de géopolitique critique

12h00 - 14h00

Pour les 4e Rencontres de géopolitique critique qui se tiendront du 4 au 16 mars prochains dans l’agglomération grenobloise, nous vous proposons d’interroger la nature des violences à l’œuvre dans notre société - le programme est à consulter sur blog. modop.org.

- co-organisé avec Modus Operandi et Pacte

« Nous vivons dans une société ou la violence est devenue à la fois multiforme et toujours plus oppressive. Montrer comment se structure, se développe et se déguise cette violence est évidemment un enjeu majeur dans les recherches en géopolitique contemporaine. Je crois qu’un autre enjeu réside aussi dans notre capacité à construire ces analyses critiques avec nos étudiant. e. s, stagiaires, élèves ou auditeurs et auditrices grâce à des pratiques pédagogiques dites « critiques ».

C’est l’idée que je me propose de défendre par la tenue d’un jeu de rôle sous la forme d’un débat radio sur la question de Notre-Dame-des-Landes. Je nous lance le défi qu’un tel scénario pédagogique est amène de montrer les formes de violences multiformes et oppressives qui ont été au cœur de la lutte contre l’aéroport. Chiche ? »

Romain Geffrouais, enseignant critique de géopolitique critique (chercheur associé à PACTE et membre du Groupe Français d’Education Nouvelle)

RENDEZ-VOUS jeudi 7 mars de 18h30 à 20h
au Petit salon de EVE
pour préparer le jeu de rôle
qui sera animé par Romain Geffrouais
la semaine suivante
jeudi 14 mars
à l’IEP Grenoble, Amphi D, 12h-14h

IEP Grenoble - amphi D
vendredi 8 mars 2019
vendredi 15 mars 2019

Séminaire René Girard et la pensée décoloniale session 4 - 4e Rencontres de géopolitique critique

14h30 - 17h00

Avec Ali Babar Kenjah - Essai sur la violence antillaise

#4 Contre Girard
L’imprédictible tragédie du Tout-Monde d’E. Glissant

"Edouard Glissant cite le travail de René Girard dans Le discours antillais… et en fait l’expression d’une opposition à sa propre posture. Glissant refuse qu’on condamne l’ensemble des cultures à l’incontournable d’une logique sacrificielle (loi de l’Un), universalité mise à mal par la créolisation antillaise… En fait, pour Glissant le tragique est source de joie… L’imprédictible et la théorie des catastrophes sont désormais notre dé-mesure quantique et, si ça se trouve, l’histoire s’écrit encore à la table des poètes... Pour le prouver, Glissant va répondre à la proposition de son complice, G. Deleuze, et inventer l’ultime utopie « d’un peuple qui manque » : ce sera la saga des Batoutos, un peuple africain inaperçu, car il a renoncé à posséder la terre, et s’est dédié à la quête d’Eléné, un écho sur Terre du Big Bang, qui répliquerait pour nous l’endroit où le Temps est né… Cette dernière séance du séminaire illustre les stratégies alternatives par lesquelles les peuples nés de la double conscience (cf WEB DuBois, The soul of black folk et Paul Gilroy, Black Atlantic), les communautés constituées à même la traite négrière, ont contourné les modalités universelles du système victimaire, en renonçant à la sacralité du héros déchu, le nèg mawon ; en renonçant également au mythe (écrit d’un pouvoir), au profit du conte (oral et populaire)…"
Ali Babar Kenjah

Dans le cadre des 4e Rencontres de géopolitique critique
du 4 au 16 mars sur l’agglomération grenobloise
- co-organisées par Pacte et Modus Operandi

Institut Fourier, salle du Conseil
mardi 12 mars 2019

Que savez-vous des frontières ? plateau radio en public et en direct

18h30 - 21h00

Dans le cadre 4e Rencontres de géopolitique critique, du 4 au 16 mars prochains dans l’agglomération grenobloise,

rendez-vous pour un plateau radio en direct et en public

sur Radio Campus Grenoble 90.8
ou au Thé à coudre

autour du thème : Que savez-vous des frontières ?

Interview de François Gemenne et Anne-Laure Amilhat-Szary
par les participants de l’atelier radio des cours de français de l’ADA - Accueil Demandeurs d’Asile

"Depuis 2016, des ateliers radiophoniques sont menés dans des cours de français de l’association Accueil Demandeurs d’Asile sous la forme d’un espace d’échanges et de débats où les participant.es choisissent les sujets qu’elles et ils ont envie de traiter pour mener des interviews avec des invité.es.
Depuis septembre 2018, nous animons une émission mensuelle sur Radio Campus Grenoble (90.8) diffusée trois mardis par mois de 19h à 21h. Les participant.es de l’atelier l’ont intitulée La voix qui crie dans le désert pour décrire l’expérience vécue par les personnes qui demandent l’asile en France, et ne se sentent pas écoutées. L’atelier radio est, d’ ;après leurs propres paroles, selon Bob, le moyen d’être entendu. En octobre 2017, nous avons entamé des échanges sur les modalités d’accueil des demandeurs d’asile en France, notamment via les procédures et les conditions matérielles. Cela nous a conduit à interroger les mots utilisés pour désigner les personnes en mobilités comme par exemple « expatrié », « réfugié », « aventurier » » ou « migrant ». Il y a également ceux choisis pour représenter le phénomène de la migration tel que le terme de « crise ». En poursuivant nos réflexions, nous avons abordé les politiques migratoires. Cela amène aujourd’hui à interroger la notion de frontière dans ces différentes dimensions.
Ainsi, nous nous saisissons des 4ème Rencontres de géopolitique critique sur le thème (non)violence pour inviter deux chercheur.es travaillant sur la notion de frontière, chacun.es avec un point de vue différent. Quels sont les différents types de frontières ? Qu’elles soient géographiques, administratives ou symboliques, entraînent-elles des violences ? Mais des violences de quelles formes ? Peut-on concevoir des frontières non- violentes ? Venez écouter les interviews de nos deux invité.es préparés par Koffi, Daniel, Justin, Bob, Haba, Sekouba, Teresa, Anie, Dadi, Carolina et Gema et échanger avec nous sur le thème des frontières."

- les Rencontres sont co-organisées par Pacte et Modus Operandi,
le pogramme est à consulter sur blog.modop.org

le Thé à coudre
lundi 11 mars 2019
lundi 11 mars 2019
lundi 11 mars 2019
mardi 12 mars 2019
mercredi 13 mars 2019
jeudi 14 mars 2019
vendredi 15 mars 2019
mercredi 13 mars 2019
jeudi 14 mars 2019
jeudi 14 mars 2019

La société démocratique européenne à l’épreuve des politiques sécuritaires - 4e Rencontres de géopolitique critique

19h00 - 21h00

Pour les 4e Rencontres de géopolitique critique qui se tiendront du 4 au 16 mars prochains dans l’agglomération grenobloise, nous proposons d’interroger la nature des violences à l’œuvre dans notre société - le programme est à consulter sur blog.modop.org.
- co-organisées avec Pacte et Modus Operandi

Rendez-vous à une rencontre- débat autour du sujet

La société démocratique européenne à l’épreuve des politiques sécuritaires

le jeudi 14 mars
de 19h à 21h à la MJC Desnos

Face aux situations de violence que l’on observe ces derniers temps, on assiste à une transformation profonde de la société qui pousse les démocraties libérales à assumer des restrictions de l’exercice de la démocratie avec des lois d’exception.

Cette table-ronde se préoccupera de voir si les politiques sécuritaires participent à restreindre les libertés dans les démocraties libérales occidentales et d’observer s’il existe des alternatives à ces réponses sécuritaires, à l’instar de la police de proximité.

Elle se proposera de mettre en place un début de réseau d’acteurs sur ces questions et éventuellement de produire des notes en direction des décideurs politiques.

Intervenants pressentis :

Yves Mintoogué (Doctorant à Paris 8 : Réflexion à partir des travaux d’Achille Mbembé dans son ouvrage politique de l’inimitié et où l’auteur interroge l’obsession sécuritaire et ses dérives dans les démocraties du vieux continent

Thibaut Girault (Programme des Nations Unies pour le Développement – PNUD – Tunisie) : partage d’expérience à partir de son travail en Tunisie dans le rapport police/habitant

Kamel Bouhazama : Une alternative au tout sécuritaire, la police de proximité (rapport habitant/police)

Aubin Kébira (Président association Hope Saint Martin d’Hères) : au-delà du tout sécuritaire. Le dialogue comme modalité d’apaisement

Modérateur : Herrick Mouafo

MJC Desnos
vendredi 15 mars 2019

Derniers articles de la thématique « Anti racismes » :

Réunion de la coordination contre les frontières

Nous sommes divers collectifs et individu. e. s de l’agglomération grenobloise. Nous pensons qu’il serait utile de se coordonner dans l’agglomération face aux politiques anti­migratoires et à la fermeture des frontières. Nous souhaitons ainsi être plus efficace face aux politiques racistes et...

Racisme dans les arts : Lipanda Manifesto, tribune des 343 racisé·e·s

343 signataires, artistes, militants, universitaires, collectifs, allié·e·s de la lutte antiraciste s’insurgent contre les processus de domination dont les personnes racisées sont victimes dans le domaine de la création artistique, sous couvert de « liberté de création ». Une liberté « qui se construit...

> Tous les articles "Anti racismes"

Derniers articles de la thématique « Prison / Enfermements » :

Brise

Ce recueil de texte cherche à modestement créer certaines brèches et élargir d’autres déjà existantes. Il tente ainsi de fissurer, à travers une diversité de témoignages et d’analyses, certaines idées encore trop courantes sur un quelconque rôle salvateur de la tôle, ou que celle‐ci ne toucherai au fond...

> Tous les articles "Prison / Enfermements"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org