2e reunion du comité local Toutes aux Frontière, pour organiser la manif européenne du 5 juin à Nices

À Grenoble s’est monté un comité local en vu de la préparation de l’action Toutes aux frontières (trouvez l’appel plus bas). La prochaine réunion se tiendra dans les locaux de solidaire le Samedi 23 janvier à 10h, entre féministes, femmes lesbiennes et personnes trans ! n’hésitez pas à nous rejoindre !

Action féministe contre les frontières européennes. Rejoignez-nous !

Depuis 2015, la politique européenne de fermeture des frontières a été renforcée et la migration d’autant plus criminalisée. L’espace Schengen ne cesse de renforcer un arsenal répressif à l’égard des personnes contraintes à l’exil. La fermeture des frontières ne fait que développer les économies mafieuses dans lesquelles s’articulent toutes formes de violences faites aux
exilé.es.

Ces politiques de criminalisation de la mobilité pèsent particulièrement sur les femmes, qui représentent 54% des migrant.e.s en Europe, ainsi que sur les lesbiennes et les personnes trans. Durant sa trajectoire migratoire, toute personne non conforme à l’ordre patriarcal est cible des violences sexistes.

Il est grand temps de déployer nos forces pour rendre visible ce qui ne l’est pas. Nous, féministes habitantes de l’Europe, de toutes les conditions sociales et de tous les âges, quelles que soient nos provenances, nos choix, nos mondes… nous élevons nos voix pour dire « Non ! Vous ne nous représentez pas… Ces politiques ne peuvent être menées en notre nom ! Nous ne voulons plus de vos murailles qui nous entourent ! Non ! Pas en notre nom ! » Parce que, comme disait Virginia Woolf, femme de lettre féministe « En tant que femme je n’ai pas de pays. En tant que femme je ne désire aucun pays. Mon pays à moi, femme, c’est le monde entier ». Parce que les frontières politiques sont une construction virile et militariste, issues des guerres, des violences, des morts.

Pour rompre avec cette histoire militariste et patriarcale, nous organisons, le 5 juin 2021, une grande action féministe transnationale à Nice, ville stratégique pour la gestion de la frontière Vintimille-Menton. Dans ce lieu symbolique, féministes de tous les pays européens, nous manifesterons ensemble car les politiques migratoires se font à l’échelle européenne : c’est aussi à cette échelle que nous ripostons.

Des événements culturels accompagneront notre manifestation, organisée et représentée par des féministes, femmes, lesbiennes, personnes trans.

Toute personne est bienvenue pour participer, pour contribuer, pour aider à la logistique et nous soutenir dans cette démarche émancipatrice.

A l’issue de la rencontre féministe européenne « Femmes, migrations, refuges », du 27 au 29 septembre 2019 à Genève, à l’initiative de la Marche Mondiale des Femmes / Suisse, pas moins de 263 militantes s’étaient retrouvées pour donner corps à un réseau européen féministe de résistances. Ensuite, le réseau s’est élargi et a renforcé notre détermination.

Nous vous invitons à nous rejoindre et à enrichir notre belle action. Avec votre présence, votre parole, votre créativité… Nos différentes positions, sources d’influences, sensibilités féministes ne sauraient être un frein à nos convergences autour de cette action collective qui se fera dans la plus grande transparence.

Souhaitez-vous faire partie de l’organisation ?
Pourriez-vous apporter un soutien officiel ? Un soutien financier ?

Pourriez-vous créer des collectifs locaux pour co-organiser cette action et préparer vos venues, proposer des activités de toutes sortes : créer, penser, chanter, danser le monde comme nous le rêvons ?

Nous attendons impatiemment vos réponses, à envoyer à toutesauxfrontieresfr[at]gmail.com .

La mer de nos rêves est immense. Elle ignore les frontières !

L’Assemblée PACA-LIGURIE « Toutes aux Frontières »

samedi 23 janvier 2021

Derniers articles de la thématique « Anti racismes » :

> Tous les articles "Anti racismes"

Derniers articles de la thématique « Exils / Sans papiers » :

Madame B a été violée, harcelée et torturée par...

Madame B a été violée, harcelée et torturée par un policier en Tunisie. Sa plainte, certificat médical et preuves à l’appui n’est toujours pas instruite par la justice tunisienne. Il y a un an, Mme B trouve refuge auprès de sa soeur en France. Mal conseillée, elle ne dépose pas de demande d’asile,...

> Tous les articles "Exils / Sans papiers"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org