Publier

Pourquoi et comment lutter contre l’A69 ?

Pourquoi lutter contre l’A69 ?

Car cette autoroute entre Castres et Toulouse, ce n’est pas "que" 62 km de bitume, c’est une artificialisation croissante et étalée, le territoire privatisé et à la merci des entrepôts logistiques, la mort des paysan.nes et du territoire pour laisser place à des zones commerciales et industrielles pour enrichir les plus riches.

NGE/Atosca, concessionnaire du projet autoroutier, fait installer des centrales à bitume dans le Lauragais, près d’écoles et de cours d’eau, sans consulter ses habitant.es, les condamnant à des pollutions chroniques et cancérigènes de l’air, la terre et l’eau ☢

Le Tarn est déjà asséché, déjà balafré d’autoroutes et de zones d’activités commerciales ou industrielles.
Nous ne laisserons ni NGE, ni l’Etat et ses collusions avec le BTP, ni Pierre Fabre s’accaparer les terres une fois de plus. Ce que nous voulons, c’est qu’une partie de ces terres sur lesquelles déjà beaucoup trop d’arbres ont été décimés, alors que le recours judiciaire qui démontrera l’illégalité de ce projet n’a pas encore eu lieu, servent à Une Autre Voie, notre projet alternatif pour la première véloroute nationale de 87 km.

Comment s’est organisé la lutte contre l’A69 ?

Il y a environ un an, quelques centaines de personnes bivouaquaient le long du tracé, sous les étoiles, convaincues qu’on ne pouvait pas laisser les sombres alliances entre industriels et pouvoirs publics faire la loi dans le Tarn. En Avril, nous étions 8000, puis de nouveau 10 000 six mois plus tard où nous avons marché, couru, roulé, grimpé et résisté ensemble à la construction de l’A69. Puis en Décembre, nous renforcions encore le rapport de force en envahissant, à 1500 personnes, l’usine à bitume en construction dans le cadre des journées contre le béton

💥 Du camping des platanes aux intrusions chez Pierre Fabre ou NGE, des arbres occupés par les écureuil.le.s au blocage ou au désarmement d’engins de chantier, jusqu’aux grèves de la faim : les actions ont été nombreuses durant cette année d’intensification de la lutte. Acculé, refusant de perdre la face en abandonnant un projet dont l’absurdité est évidente, l’État a brandit sans surprise le seul argument qu’il connaît : la répression judiciaire et policière. En effet, la flicaille a laissé nos éureuil.le.s assiégé.e.s, affamé.e.s et privé.es de sommeil pendant trois long jours jusqu’à ce qu’une manifestation spontanée ne fasse lever le dispositif policier. Beaucoup trop de camarades ont déjà eu leurs procès avec des lourdes peines et de nombreux restent à venir. 

Comment lutter contre l’A69 dans le Tarn ?

- Rejoignez le Labo des Terres et la Crémarbe pour un coup de main, un jour ou des semaines. Le Labo des Terres, c’est un jeune collectif d’expérimentation qui se veut féministe, anticapitaliste, décolonial et écologiste avec des gens, des espaces, des façons de faire, de la déter et du soin. La Crémarbre, c’est un lieu d’occupation dans la dernière forêt sur le tracé. Nous y habitons le sol et les arbres et cherchons à nous organiser de manière autonome et anti-autoritaire pour être le point d’arrêt de ce projet. Plus d’infos sur le Labo des Terres ou la Crémarbre à labodesterres@riseup.net ou au 0748499605. Nous organisons régulièrement des repas partagés, des chantiers participatifs, des ateliers ou formations.

- Signez la pétition pour l’abandon de ce projet

- Organisez des soirées d’information avec différent.e.s acteurices où nous pourrions débattre autour (ou non) de projections de documentaires de cette lutte

- Organisez des soirées de soutien où les dons pourront être reversés ici

- Emparez-vous des affiches dispo ici et rendez cette lutte encore plus visible

- Aidez nous à combler nos besoins (pour les connaître, contactez-nous) les plus basiques et mêmes ceux qui nous font rêver

Comment lutter contre l’A69 ailleurs pour faire que cette lutte devienne nationale ?
- Rejoignez ou créez des comités de soutien qui soutiendrons nos actions. Le 22 Novembre, des rassemblements ont été faits dans 5 villes (Toulouse, Castres, Marseille, Paris, Strasbourg). Aidez-nous pour que lors de notre prochaine journée de lutte qui sera communiqué prochainement, la France entière exprime sa rage contre ce projet aussi inutile qu’écocide

- Signez la pétition pour l’abandon de ce projet

- Affichez près de chez vous avec celles que nous avons déjà créés  ou les vôtres. 

- Boycottez le groupe Pierre Fabre et ses marques A-Derma, Avène, Ducray, Klorane... Vous pouvez trouver des stickers ici 

- Harcelez par tous les moyens possibles le groupe Pierre Fabre et NGE ou tous les élu.es qui ont soutenu ce projet inutile

- Organisez des soirées d’information avec différent.e.s acteurices où nous pourrions/vous pourriez débattre autour (ou non) de projections de documentaires de cette lutte

- Organisez des soirées de soutien où les dons pourront être reversés ici. Faites connaitre à toustes la lutte contre l’A69 !

- Utilisez toute votre créativité pour informer NGE, présent dans toute la France de notre rejet inébranlable de ce projet

- Faites tourner ce texte dans vos réseaux militants

- Soutenez nous financièrement si vous le pouvez 

Derniers articles de la thématique « Autres » :

soirée queer concerts chansons techno pop

Ce jeudi 29 février 2024 on accueille deux artistes queer, de Rennes et Grenoble, et une surprise pour finir la soirée ! On commence avec Amarin Romarin, en tournée tout le mois, à découvrir sur bandcamp https://amarin-romarin.bandcamp.com/ "Amarin Romarin fait des boucles de mots et de...

brunch bibli les pages manquantes

Permanence mensuelle. Venez emprunter (ou ramener !) des livres, lire, faire la sieste, discuter. À chaque fois, de quoi manger et un atelier proposé.

> Tous les articles "Autres"

Derniers articles de la thématique « Anti capitalisme » :

Syndicats, SCOPs, Autogestion : quel monde du travail voulons-nous ?

SCOP et Syndicats, un mariage de raison ? Qui décide des orientations d’une entreprise ? A qui profite le travail des employé-e-s ? Peut-on choisir ses conditions de travail, sa façon de travailler et ce qu’on produit ? Travail ennuyeux, dégradant, stressant, pathogène, nuisible et mal payé…...

> Tous les articles "Anti capitalisme"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org