Publier

Militarisation des frontières : "le système de protection espagnol « sera renforcé, mais sans moyens sanglants », simplement parce-que ces « moyens sanglants » sont désormais pris en charge par le Maroc."

« Il sera désormais presque impossible pour les immigrants d’arriver à Ceuta ou à Melilla, et avec l’argent européen, nous protégeons nos frontières », a déclaré une source autorisée du ministère de l’Intérieur à El Mundo. Et pour cause, révèle la même source, le financement de 140 millions d’euros promis par l’Union européenne au Maroc et dont plus de 30 millions ont d’ores et déjà été injectés dans le budget du « cordon de sécurité », servira en priorité à ériger une double barrière hérissée de lames coupantes et d’un profond fossé en amont de la clôture espagnole.

Le ministre espagnol de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska, avait, quant à lui, annoncé que les lames, qui avaient suscité une vive polémique en Espagne après de graves blessures infligées à des migrants subsahariens, seraient retirées des « zones les plus vulnérables » des clôtures de Ceuta et Melilla.

Comme l’avait expliqué Marlaska, le système de protection espagnol « sera renforcé, mais sans moyens sanglants », simplement parce-que ces « moyens sanglants » sont désormais pris en charge… par le Maroc. « Nous sommes prêts à jouer à nouveau le mauvais rôle tant que l’Espagne et l’Europe respectent ce qu’elles ont promis. Si elles ne veulent pas d’immigrants, elles doivent nous procurer plus d’argent, de moyens et de formation », a expliqué à El Mundo, le haut responsable du ministère de l’Intérieur. Résultat : les lames de la partie espagnole vont disparaître. Mais le Maroc les remplace…

Derniers articles de la thématique « Anti colonialisme / Anti impérialisme » :

Entretien avec Parwana Amiri Un contre...

Entretien avec Parwana Amiri Un contre discours au monde « libre », une voix et un espoir dans la lutte contre les frontières. « Je veux que le monde entende ma voix, écoute mes paroles » Parwana Amiri, âgée de dix huit ans, arrive sur l’île grecque de Lesbos avec sa famille en 2019. Après avoir fui...

> Tous les articles "Anti colonialisme / Anti impérialisme"

Derniers articles de la thématique « Exils / Sans papiers » :

Resto Malap le 15 octobre

Bienvenue au Resto Malap ! C’est un repas congolais en soutien à des personnes sans papiers. Rdv à partir de 19h à la Malaprise (30 rue Marbeuf à Grenoble), évènement mixte. Pour les commandes à emporter c’est possible de nous joindre au 0749876554 (à partir de 14h et de préférence avant 16h). Plus...

Pique-nique de rentrée - Réseau université sans frontières

Le Réseau Université Sans Frontières (RUSF) organise un pique-nique de rentrée le jeudi 22 septembre sur le campus universitaire pour faire connaitre ses actions et rencontrer les personnes qui pourraient être intéressées et souhaiter nous rejoindre. Nous nous retrouverons sur les marches de...

Resto Malap le 17 septembre

Bienvenue au Resto Malap ! C’est un repas congolais en soutien à des personnes sans papiers. Rdv à partir de 19h à la Malaprise (30 rue Marbeuf à Grenoble), évènement mixte. Pour les commandes à emporter c’est possible de nous joindre au 0749876554 (à partir de 14h et de préférence avant 16h). Plus...

> Tous les articles "Exils / Sans papiers"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org