Manifestation à Turin le 30 mars 2019

SAMEDI 30 MARS MANIFESTATION A TURIN !

Vous vous êtes réjouis de l’expulsion de l’Asilo Occupato que vous voulez donner aux spéculateurs de la guerre contre les pauvres des périphéries.

Vous nous avez arraché.es six compagnon.nes, en les accusant d’avoir lutté contre la détention et l’expulsion de personnes sans papiers – ceux et celles que vous n’arrivez pas à séquestrer dans des bateaux, à noyer en mer, ou à repousser en Lybie.

Vous avez occupé tout un quartier, en asphyxiant celleux qui y vivent. Et vous avez le courage d’appeler ça normalité – la même normalité qui protège le chantier de la TAV que vous dites vouloir arrêter.

Vous avez nommé étincelle [scintilla] cette brillante opération et vous avez réussi à incendier de rage des milliers de cœurs, descendus dans la rue pour répondre à votre attaque et contre-attaquer.

Le préfet appelle prisonniers de guerre les personnes arrêté.es durant la manif. Un aspirant de Salvini annonce qu’il souhaite un peu d’école diaz contre les arrêté.es [lors du contre sommet anti G8 à Gênes en 2001, plus de 300 manifestants qui dormaient à l’école Diaz sont tabassé.es, arrêté.es puis séquestré.es et torturé.es pendant trois jours par des policiers et gendarmes ndt].
Et vous osez donner des leçons sur les bons et les méchants, sur l’antifascisme et la démocratie. Vous avez toujours perdu la face, et maintenant la tête.

Nous continuerons à lutter pour la liberté de tou.tes et de nos compagnon.nes en taule. Nous continuerons à nous révolter contre un ordre social injuste et toujours plus monstrueux fondé sur l’oppression, sur la misère et sur la mort d’exploités du monde entier. Nous continuerons à jouir de chaque attaque contre les exploiteurs et leurs complices, contre vous.

Vos infâmes manigances ne nous font pas oublier celles de vos prédécesseurs, mais aujourd’hui tout le monde voit que derrière vos masques se cache la vieille face du parti bourgeois. Bourgeois dans le sens de garants des proprios de la ville et de leur business. Bourgeois dans le sens de flic, mais sans uniforme.

Derniers articles de la thématique « Exils / Sans papiers » :

Viens rencontrer le RUSF 38 !

Le RUSF 38 t’accueille à E.V.E sur le campus de St Martin d’Heres le jeudi 21 novembre de 12h à 14h. Un repas sera préparé et servi par la cantine La Grail. Le repas est à prix libre et ce moment d’échange est l’occasion de connaître un peu mieux le collectif, ses actions et son...

Journal Mur-mures du mois de novembre 2019

Dans ce numéro de novembre, des articles sur : Les incendies et luttes actuelles dans les CRA La situation qui se dégrade en Grèce pour les personnes exilées et la répression Le fichage comme outil de contrôle et de criminalisation des personnes...

Justice pour Babacar - Marche samedi 7 décembre 2019

Dans la lutte menée par Awa Gueye avec le collectif Justice et Vérité pour Babacar, de nouveaux éléments juridiques rendent possible l’ouverture d’une procédure à l’encontre des responsables de la mort de Babacar. Le collectif appelle à une marche pour honorer sa mémoire et soutenir ce...

> Tous les articles "Exils / Sans papiers"

Derniers articles de la thématique « Prison / Enfermements » :

Rencontre autour du livre "Le pari de l’autonomie"

Mercredi 27 novembre 2019, à 19h, au Local Autogéré (7 rue Pierre Dupont, Grenoble), présentation et discussion autour du livre "Le pari de l’autonomie. Récit de luttes dans l’Espagne des années 70".

Suite de l’opération Scintilla de Turin, les flics interviennent à Paris

Jeudi 7 Novembre, à Paris, six flics de la BEDJ* (Brigade d’Exécution des Décisions de Justice) débarquent à 5h du matin avec un mandat d’arrêt européen au domicile d’un parent de C., personne recherchée dans le cadre de l’opération Scintilla à Turin, en Italie. Quelques heures plus tard, aux alentours de...

Aux coeurs brûlants

traduction du texte collectif des compagnon.nes de Trento en Italie accusé.es d’association subversive et de nombreux sabotages

> Tous les articles "Prison / Enfermements"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org