[Limoges] Libération de l’inculpé dans l’affaire de la caserne Jourdan

S. inculpé dans l’affaire de l’incendie des véhicules de gendarmerie de la caserne Jourdan à Limoges est sorti le 8 avril 2019 sous assignation à résidence en surveillance électronique (ARSE).

L’enquête est toujours en cours. La fin des investigations est estimée à 6 mois.

Le 27 mars 2019, après un an de détention provisoire, a eu lieu l’audience de renouvellement du mandat de dépôt criminel de S. devant la Juge des libertés et de la détention de Limoges.

Cette dernière a refusé de le remettre immédiatement en liberté sous contrôle judiciaire, jugeant la mesure pas assez contraignante et préférant attendre qu’un bracelet électronique puissent être posé, ce qui n’était possible techniquement que le 9 avril selon l’enquête de faisabilité du service pénitentiaire d’insertion et de probation d’Amiens. Elle a donc renouvelé le mandat de dépôt de 6 mois. Ce n’est donc que quelques jours plus tard, le 8 avril 2019, suite à une demande de mise en liberté que S. a été libéré sous bracelet électronique. Il est assigné à résidence sous surveillance électronique à Amiens pour une durée de 6 mois renouvelable.

Le temps effectué sous bracelet électronique compte comme de la prison.

Il a le droit de sortir de son domicile uniquement le matin de 8 h 45 à 13 heures et doit signer deux fois par semaine au commissariat. Il a interdiction de sortir du département de la Somme. Il a interdiction d’entrer en relation avec trois personnes dont les deux de Toulouse qui avaient été mis en garde à vue en même temps que lui le 27 mars 2018. L’enquête est toujours en cours. La fin des investigations est estimée à six mois. Une commission rogatoire de personnalité est notamment en cours. Elle consiste à convoquer à la gendarmerie des proche de S. pour leur poser des questions sur sa personnalité.

Plus d’infos sur l’affaire de la caserne Jourdan sur labogue.info

Derniers articles de la thématique « Prison / Enfermements » :

Face au Covid-19 en prison : amnistie générale !

(article de l’Envolée du 29 mars) « Avec le confinement, vous touchez du doigt – en plus roudoudou – ce que nous vivons au quotidien, nous les prisonniers : impossibilité d’aller et venir, privation de voir ses proches et soumission à l’arbitraire pour tout », écrit un prisonnier à L’Envolée, à l’heure...

Covid-19 : fin de partie ?!

A ceux qui pensent que la gestion de cette épidémie est une catastrophe. Que le confinement général de la population est une méthode archaïque et inefficace. Que le meilleur moyen d’arrêter cette pandémie est de systématiser les tests et en tout bon sens, d’isoler les personnes porteuses du reste de la...

Flash info quotidien de l’Envolée

Face à la gravité de la situation, à partir du lundi 23 mars, L’Envolée va diffuser à 19h une émission quotidienne d’un quart d’heure sur FPP (106.3 Mhz sur la bande FM à Paris) pour faire circuler l’information sur ce qui se passe dans les prisons françaises. Nous y lirons les messages qui nous seront...

> Tous les articles "Prison / Enfermements"

Derniers articles de la thématique « Justice / Police » :

> Tous les articles "Justice / Police"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org