[Limoges] Libération de l’inculpé dans l’affaire de la caserne Jourdan

S. inculpé dans l’affaire de l’incendie des véhicules de gendarmerie de la caserne Jourdan à Limoges est sorti le 8 avril 2019 sous assignation à résidence en surveillance électronique (ARSE).

L’enquête est toujours en cours. La fin des investigations est estimée à 6 mois.

Le 27 mars 2019, après un an de détention provisoire, a eu lieu l’audience de renouvellement du mandat de dépôt criminel de S. devant la Juge des libertés et de la détention de Limoges.

Cette dernière a refusé de le remettre immédiatement en liberté sous contrôle judiciaire, jugeant la mesure pas assez contraignante et préférant attendre qu’un bracelet électronique puissent être posé, ce qui n’était possible techniquement que le 9 avril selon l’enquête de faisabilité du service pénitentiaire d’insertion et de probation d’Amiens. Elle a donc renouvelé le mandat de dépôt de 6 mois. Ce n’est donc que quelques jours plus tard, le 8 avril 2019, suite à une demande de mise en liberté que S. a été libéré sous bracelet électronique. Il est assigné à résidence sous surveillance électronique à Amiens pour une durée de 6 mois renouvelable.

Le temps effectué sous bracelet électronique compte comme de la prison.

Il a le droit de sortir de son domicile uniquement le matin de 8 h 45 à 13 heures et doit signer deux fois par semaine au commissariat. Il a interdiction de sortir du département de la Somme. Il a interdiction d’entrer en relation avec trois personnes dont les deux de Toulouse qui avaient été mis en garde à vue en même temps que lui le 27 mars 2018. L’enquête est toujours en cours. La fin des investigations est estimée à six mois. Une commission rogatoire de personnalité est notamment en cours. Elle consiste à convoquer à la gendarmerie des proche de S. pour leur poser des questions sur sa personnalité.

Plus d’infos sur l’affaire de la caserne Jourdan sur labogue.info

Derniers articles de la thématique « Prison / Enfermements » :

Aux coeurs brûlants

traduction du texte collectif des compagnon.nes de Trento en Italie accusé.es d’association subversive et de nombreux sabotages

[matériel de lutte] si c’est contraint, c’est pas du soin.

"Ce texte est une brève introduction au problème de la coercition psychiatrique. Il présente la situation actuelle, critique les principaux mythes utilisés pour justifier le recours à la coercition contre les psychiatriséEs et propose quelques alternatives pour sortir du système psychiatrique en...

> Tous les articles "Prison / Enfermements"

Derniers articles de la thématique « Justice / Police / Médias » :

Justice pour Babacar - Marche samedi 7 décembre 2019

Dans la lutte menée par Awa Gueye avec le collectif Justice et Vérité pour Babacar, de nouveaux éléments juridiques rendent possible l’ouverture d’une procédure à l’encontre des responsables de la mort de Babacar. Le collectif appelle à une marche pour honorer sa mémoire et soutenir ce...

> Tous les articles "Justice / Police / Médias"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org