Demande de soutien financier et invitation à participer au 5ème FORUM DES SANS.

I. Présentation du Mouvement des Sans Voix

Le MSV est une organisation faîtière malienne qui défend les droits humains. C’est une organisation qui rassemble des activistes maliens et africains. Le MSV a été créé e 2005 à FANA au Mali lors du 4ème du Forum des Peuples. Les initiateurs de sa création sont des Africains et les Européens. Le MSV défend à travers le monde le droit de tous les démunis c’est- à- dire toutes les couches sociales victimes d’injustice. Ce sont les paysans victimes d’accaparement des terres, les déguerpis, les migrants expulsés illégalement, les travailleurs (ouvriers licenciés) illégalement par les grandes entreprises etc.
Le MSV – Mali a beaucoup travaillé à travers le monde dans le cadre de la défense des droits humains. Le MSV a comme objectifs aussi de lutter contre les politiques migratoires de l’UE comme Frontex, les directives de retour, les accords de réadmission mais aussi contre toutes les politiques migratoires policières et répressives aux niveaux des pays européens dont les migrants en sont victimes.
Le MSV soutient aussi les luttes des peuples africains contre les politiques néolibérales comme les PAS, les APE, la dette et les accords de Cotonou, imposées par les institutions financières internationales (Banque Mondiale et Fonds Monétaire International). C’est une organisation qui reste ouverte à toute personne morale ou physique sans distinction de race, d’ethnie, de confession religieuse au niveau du Nord comme du Sud.

II. Contexte :

Dans le cadre de ses activités de soutien aux populations démunies, le MSV fait chaque année une tournée à l’intérieur du Mali pour pouvoir échanger avec les populations dans le but de s’imprégner des conditions de vie de celles-ci , recenser leurs problèmes , ensuite chercher des pistes de solutions à ces problèmes en les soumettant aux décideurs et ou personnes de bonne volonté à travers le monde. A cet égard en février 2018 le MSV sur invitation des mineurs de Kangaba et environs a effectué deux missions au cours desquelles il a eu des échanges fructueux avec les différentes organisations des mineurs de la contrée. Il a été constaté que l’agriculture est en voie de disparition dûe à la rareté des terres cultivables trans formées en espaces d’eploitation minière par certaines multinationales et orpailleurs. Souvent on assite même à une grande vague de déplacements d’enseignants et d’élèves vers ces sites miniers à la recherche de l’or pour selon leur idée pouvoir améliorer leur condition de vie et cela en pleine année scolaire. Les déchets toxiques des usines ont pollué presque tous les cours d’eau et cela a créé une rareté d’eau pouvant servir aux consommations domestiques des populations et à abreuvoir les animaux. Des conflits de terres ont opposé souvent des communautés pour l’exploitation des ressources du sous-sol. Il est ressorti des constats que la main-d’œuvre des multinationales est victime de certaines violations du droit de travail et est souvent trop exploitée devant le regard impuissant de l’Eta malien qui n’a que 20% de gain sur l’or exploité au Mali par les multinationales. Le MSV se fixe comme défi d’augmenter cette marge pour que l’or en profite mieux aux Maliens et idem que les autres ressources naturelles. Kangaba sera le lieu de faire le bilan de la situation des ressources naturelles dont possède le Mali de Kayes à Kidal .Des témoignages et des contributions enrichiront les travaux et des responsabilités seront situées à tous les niveaux. Il sera demandé aux individus de mauvaises foi et entreprises évoluant dans l’industrie extractive de mettre fin aux pillages des ressources naturelles africaines en général et de celles du Mali en particulier pour que la question du développement durable ne soit pas un vain mot sur le continent africain dont le sous-sol est très riche.
Conscients de ces enjeux pour leur permettre de porter très haut leur message de détresse à tout le monde le FORUM DES SANS de Kangaba sera un espace démocratique d’expression populaire pour les peuples opprimés et démunis de tous les horizons.
I1. 1.Aperçu sur le Forum des Sans

Il faut noter que le FORUM DES SANS est un espace d’expressions et d’actions démocratiques populaires que le MSV initiait chaque année en faveur des couches les plus démunies et victimes d’injustice. Cet espace qui était un créneau d’expression. Le FDS est un espace est aussi un espace d’éducation populaire et d’analyse des politiques néolibérales et de la mondialisation. Il interpelle les décideurs au plan national et international en ce qui concerne leurs politiques qui ont assez souvent des conséquences désavantageuses sur la vie des populations.
Le Forum des Sans est le lieu ouu se rencontrent la plupart des mouvements sociaux populaires au niveau local, régional et international discutent et analysent leurs problèmes communs et en proposent des solutions. En outre, ils dégagent des actions communes à entreprendre.
II.2- Les thèmes abordés généralement au FDS
Plusieurs thématiques sont traitées par le FDS de sa création à maintenant. Ces thèmes varient en fonction de l’actualité du moment et des problèmes vécus par les populations. Ces thématiques sont entre autres les causes et les conséquences de nombreux conflits et guerres , l’endettement massif et lourd des paysans et ses impacts sur les droits humains , la politique commerciale déséquilibrée du marché mondial, la politique répressive et sélective de l’immigration , les fausses promesses d’augmentation de l’aide publique au développement, la spectre grandissante de la pauvreté des pays du sud , bref le triomphe du capitalisme financier mondialisé qui marque notre époque et qui transforme les pays du sud en des terres destinées à l’exploitation et à la domination économique , sociale, politique et idéologique par les tenants du néolibéralisme.

II.3- Les précédentes éditions :

De sa création à nos jours quatre (4) éditions du Forum des Sans se sont tenues :

  • Bamako 2009 (au quartier Djélibougou en commune I) ;
  • Bamako 2010 (au quartier Djélibougou en commune I) ;
  • Bamako 2011 (combiné aux activités du Forum Social Mondial de Dakar) ;
  • Molodo 2017 ( un village situé dans la zone de l’Office du Niger plus précisément dans le cercle de Niono qui se trouve à plus de 300 km de la capitale du Mali qui est Bamako).

II.4- Bilan des éditions passées :

Le bilan est satisfaisant au regard de ces quelques exemples suivants :
Renforcement des capacités et du pouvoir d’action des mouvements sociaux maliens et africains. Le Forum des Sans de 2009 a épargné certains de l’accaparement de terres tels que les lépreux maraîchers de Djicoroni- Para qui ont pu conserver leurs terres ;
En 2010 grâce au Forum des Sans certains ouvriers parmi les 314 licenciés de l’Huilerie Cotonnière du Mali (HUICOMA) ont pu obtenir leurs droits.
Juste après le Forum des Sans de 2011 l’Etat malien a volé au secours de plus de 350 expulsés ;
En 2017 le Forum de Molodo a permis la réalisation d’une grande route permettant aux paysans d’être en contact avec les villes pour des fins sanitaires et commerciales. Aussi un plaidoyer a permis l’évacuation sur le marché malien de plus 700 tonnes de Lait Picot un lait dont la consommation est dangereuse pour les enfants. En plus une coalition paysanne dénommée CISA (Coalition Internationale pour la Souveraineté Alimentaire ) est créée et participe activement au rencontres nationales et internationales concernant les questions agricoles.

III. Justification :

Le choix de Kangaba se justifie par l’existence de la problématique foncière et minière dans la zone. La ville et ses environs sont des zones d’exploitation d’or par excellence par des multinationales et les pauvres populations se débrouillent dans l’orpaillage qui attire des individus de tout bord. Souvent on assiste même à un déplacement massif des enseignants vers ce métier risqué. Kangaba est un cercle qui est à 80 km de Bamako. La ville a une histoire culturellement riche. A quelques kilomètres de la ville se trouve l’espace historique du Mandé « Kouroukanfouga » qui a vu la signature de la Charte du Mandé entre les 12 rois de l’empire mandingue en 1236. C’est sur cet espace que les 12 rois ont tenu l’Assemblée Constitutive du manden en intronisant Soundiata KEITA( le plus grand empereur dans l’histoire du Mali) comme le roi du Manden après que celui-ci vaincu le roi des Soso Soumangourou KANTE en 1235 lors de la bataille de Kirina. Une visite de ce site est prévu lors de ce Forum et de même que la « Case Sacrée de Kangaba ou dénommée Kabablon » qui est aussi une case mystérieuse et revêt des histoires séculaires.

IV. Les objectifs du Forum :

a)- L’objectif global :

L’objectif général du Forum est de chercher des solutions aux problèmes des pauvres à travers un espace d’expression sur lequel toutes les couches démunies peuvent revendiquer leurs droits et dénoncer les injustices dont elles ont été victimes.

b)- Les objectifs spécifiques :

- Converger internationalement les organisations en lutte ;

- doter les participants en des stratégies de défense des ressources naturelles ;
- Interpeller les multinationales aux respect des clauses d’exploitation des ressources naturelles et à la protection de l’environnement ;
Amener l’Etat malien à augmenter la part de pourcentage d’or du Mali en quittant de 20% pour aller à 60%.

V. Les résultats attendus :

- Adoption d’un plan d’action commun par les participants ;
- Adoption d’une déclaration ;
- Promouvoir la défense des ressources naturelles et mettre en place des stratégies alternatives de promotion de la gouvernance au nord comme au sud ;
Analyser les politiques et modèles de développement en Afrique et ailleurs dans le monde et leurs conséquences sur l’accès aux services sociaux de base ;
Mise en place d’un mécanisme défense des droits des mineurs.

vous pouvez lire le document de présentation complet en cliquant sur le document ci-dessous :

Documents associés à l'article :

Derniers articles de la thématique « Anti colonialisme / Anti impérialisme » :

Revue de presse contre les frontières !

Comme chaque 1er mardi du mois on se retrouve de 18h à 20h au local autogéré (7 rue Pierre Dupont 38000 Grenoble), pour décrypter l’actualité des politiques anti-migratoires, relayer les luttes locales et internationales contre cette mécanique, partager nos points de vue et se donner des outils pour...

"Solitude" en résistances - Balade décoloniale #4

Quelles rues de Grenoble honorent des personnes ayant participé au processus de la racialisation, de la traite négrière, de l’esclavage et de la colonisation ? Quelles figures de résistant.e.s à ces oppressions aurait-on aimé voir honorer dans nos rues ? Lesquelles y apparaissent déjà...

> Tous les articles "Anti colonialisme / Anti impérialisme"

Derniers articles de la thématique « Exils / Sans papiers » :

Le Squat Solidaire en procès

Le Squat Solidaire ouvert il y a plus de trois mois dans l’ancien bâtiment syndical Sud-Solidaire rue des Trembles est en procédure d’expulsion. C’est un lieu de vie où une quarantaine de personnes, le plus souvent en demande d’asile, essaient de...

Réunion de la coordination contre les frontières

Nous sommes divers collectifs et individu. e. s de l’agglomération grenobloise. Nous pensons qu’il serait utile de se coordonner dans l’agglomération face aux politiques anti­migratoires et à la fermeture des frontières. Nous souhaitons ainsi être plus efficace face aux politiques racistes et...

> Tous les articles "Exils / Sans papiers"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org