Agressions transphobes, une de plus, ça suffit !

Lyon

Trois personnes dont deux trans ont été agressées alors qu’elles sortaient d’une boîte de nuit et se rendaient au Centre LGBTI, pendant la nuit du réveillon du nouvel an organisé par 2MSG et The BIG Tape. Les agresseurs, une dizaine de jeunes hommes, s’en sont pris verbalement et physiquement à elles du fait de leur transidentité. Ils ont commencé par les insulter (« sale pédé, sale blédard rentre chez toi, t’as rien à faire en France »), puis les ont frappées avec des armes (bouteille en verre, bâton) et poursuivies alors qu’elles courraient pour rejoindre le Centre. Ils ont déguerpi lorsque des membres des assos sont sorti-e-*-s pour les mettre à l’abri.

Elles ont subi des blessures légères (coupures, contusions et ecchymoses). Les blessures mentales sont bien plus profondes, et, malgré nos soins, se feront sentir bien des jours encore après cette agression.

Ces violences ont suivi une série d’injures répétées tout au long de la soirée : durant l’intégralité de la soirée, au moindre pied mis en dehors du centre, et même en restant derrière des grilles, nous avons dû faire face à un flot incessant d’insultes LGBTQIAphobes de la part des passant-e-*-s.

Tout ce qui s’est passé à cette soirée, c’est ce que nous vivons tous les jours, c’est l’oppression systématique que nous subissons tout-e-s en tant que personnes LGBTQIA+ : dans la rue nous devons nous cacher pour nous embrasser, on ne peut pas se tenir la main, nous ne pouvons pas nous habiller comme nous le voulons, entre autres exemples, car nous vivons sous menace perpétuelle d’agression. L’espace public ne l’est pas pour tout le monde.

Les deux organisations appellent à encore plus de vigilance et de proximité avec les personnes les plus exposées aux agressions de notre communauté : les femmes, les personnes trans et non-binaires, les queers, et les personnes racisé-e-*-s. Nous demandons aux membres des associations de défense et de soutien aux personnes LGBTQIA+ de s’organiser et se mobiliser pour accompagner ces personnes le mieux possible, notamment lors de sorties à risques (boîtes de nuit, soirées, événements dans des lieux isolés).

Nous ajoutons que la situation appelle une attitude radicale de notre part :

- création systématique d’espaces safe en non-mixité en soirée
- cours d’auto-défense organisés par 2MSG, The BIG Tape et le Pink Bloc dès le début 2018, pour toutes les personnes concernées, afin de diffuser les modes de résistance concrète aux oppressions et de former ces mêmes personnes sur les moyens de répliquer en cas de situation violente.
- appel à une AG de lutte en vue d’une manifestation, vendredi 12 janvier à 19h30 (information sur le lieu à suivre).

Il est hors de question de laisser nos agresseurs s’en tirer à si bon compte, et de leur permettre de commettre leurs crimes sans réagir.

Plus d’informations très prochainement.

Aucune tolérance face aux oppressions !

2MSG et The BIG Tape.


2MSG

https://asso2msg.org/

L’association Migrations, Minorités Sexuelles et de Genre (loi 1901) a pour objet d’accueillir et d’orienter les personnes étrangères lesbiennes, gays, bisexuelles, trans, intersexes, et autres minorités sexuelles et de genre (LGBTQI+), dans leurs démarches d’accès au droit de séjour et droit d’asile français. De permettre des espaces de dialogue et d’échange entre personnes concernées et de les soutenir dans leurs démarches.

Les actions de l’association auprès des personnes étrangères LGBTQI+, en couple ou isolées, peuvent comporter conseils, accompagnement des personnes aux rendez-vous, accès au soin, mise en contact avec d’autres associations spécialisées, suivis des procédures administratives, organisations de rencontres ou de groupes de paroles,…

Nous avons décidé de créer cette association suite à de multiples contacts avec des personnes demandeuses d’asiles / des associations d’aides aux demandeurs et demandeuses d’asile qui ne savaient pas comment réaliser les dossiers destinés à l’OFPRA ou bien à la CNDA compte tenu des spécificités LGBTQI+.

The BIG Tape

thebigtape@riseup.net

Collectif non mixte TPGBIQ autogéré et féministe dans les murs de Lokal féministe à la Guillotiere

* Non mixité BIGTAPE & Q :

Bi
Intersexe et Indéfini
Gouine
Trans
Asexuel.le
Pédé et Pansexuel.le
Et nous prends pas pour des con-nes !
&
Queer : Personne en marge qui refuse le système binaire dans ses pratiques, dans son/ses genres et sexualités et s’oppose au système dominant hétéropatriarcapitaliste.

Nos identités ne sont pas seulement des identités sexuelles ou de genre, mais elles sont politiques et en marge des catégories dominantes. Nous refusons de nous intégrer dans un système hétéronormé, sexiste et raciste. Ce local est donc un espace féministe, un espace de solidarité entre oppressé-es du système patriarcal. Nous sommes conscient-es de ne pas subir toutes les mêmes oppressions et de ne pas vivre les mêmes réalités. Les personnes faisant vivre cet espace se doivent d’être vigilantes face à l’expression de toutes les autres formes d’oppressions.
Certaines activités peuvent être dans une mixité choisie différente de BIG TAPE & Q (non mixité pédé, non mixité meuf-gouine-trans, etc).
Certains moments seront ouverts aux personnes en questionnement ou à nos ami-es/allié-es.

* Pourquoi cet espace ?
Parce que l’hétéro-cissexisme perdure même dans les milieux alternatifs, il nous est donc nécessaire de créer des espaces non mixte pour réfléchir ensemble, nous renforcer...
Nous avons besoin d’un espace où se retrouver entre nous, où nos problématiques sont considérées comme une lutte à part entière. Un lieu pour briser l’isolement, nous organiser, nous motiver, nous visibiliser, rigoler...

Derniers articles de la thématique « Féminismes/Genres/Sexualités » :

Journée de transformations en soutien à Radiorageuses

Salut à vous, Dimanche 22 avril, à partir de 13H à la BAF, nous aurons le printanier et incandescent plaisir de vous accueillir à un salon de thés échanges autour de tatouages, piercings, manucures et coiffures (ramenez vos flacons !)… à prix libre en soutien aux rencontres radiophoniques de la...

> Tous les articles "Féminismes/Genres/Sexualités"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org