Publier

Carrefour Contact de Fontaine continu toujours sa destruction d’invendus frais

Bonjour tout le monde, depuis nos dernières révélations, relances, mais surtout grâce à votre mobilisation à propos du Carrefour Contact de Fontaine afin qu’il respecte l’ensemble des glaneurs et la loi Garot du 11 février 2016 ; nous sommes ravis que Le Dauphiné Libéré Grenoble et Sud-Isère s’empare de cette affaire suite à nos sollicitations. Cela envoie un grand signal à la communauté des glaneurs francophone comme quoi, il ne faut plus se taire face à la criminalisation et à la haine de notre mode de vie alternatif, solidaire et décroissant. Ceci envoie aussi un signal fort à la grande distribution comme quoi elle va devoir davantage réduire le gaspillage alimentaire, être attentif à la crise climatique sans faire du greenwashing et nous respecter tout simplement.

Un grand merci à la journaliste qui nous a interviewé et a écrit un très bon papier sur les pratiques abjectes du fameux Carrefour Contact. Le patron de l’enseigne reconnaît enfin qu’il détruit volontairement les invendus alimentaires avec ses salariés. La raison ?! Parce qu’il refuse qu’une personne s’empoisonne avec les produits frais comme la viande, le poisson ou encore les produits laitiers dont la date est dépassée. Il argumente le fait que ses poubelles ne sont pas dans une chambre froide pour des raisons sanitaires et qu’elles peuvent rester jusqu’à 2 jours à l’intérieur du magasin avant d’être sortie sur la voie publique. Il explique aussi qu’il fait 40 degrés dehors en ce moment. Cependant, il laisse les fruits, légumes, les viennoiseries ainsi que le pain intact…

Premièrement : nous sommes des adultes libres, conscients et responsables des risques que nous prenons en mangeant ce qui se trouve dans vos bennes. Ce misérabilisme et cette infantilisation, ça suffit !

Deuxièmement : votre argument à propos des chaleurs ne tient pas la route puisque votre équipe de salariés détruisait déjà les invendus depuis les fêtes de Noël dernières.

Troisièmement : c’est très bien de donner à des associations, mais visiblement, vos bennes sont encore bien pleines. On comprend qu’il y a des normes d’hygiène qui vous empêche de donner l’ensemble des invendus même si ceux-ci sont encore comestibles malgré les dates de péremption. Ce n’est pas une raison pour les détruire.

Et dernièrement : vous dites détenir des vidéos de personnes qui s’attaquent à vos barbelés pour pouvoir accéder à vos bennes quand vous les mettez dans votre cours intérieur. Nous avons la conscience tranquille de notre côté, nous n’avons rien à voir avec cela. Par contre, on se demande si c’est bien moral et légal d’avoir des barbelés. Des personnes pourraient vous attaquer en justice si elles se blessent avec un jour. Il me semble que ce n’est pas la zone 51 ni une base militaire… Vous, vous plaignez d’être harcelé… Posez-vous la question de pourquoi des citoyens vous interpellent. C’est qu’il y a de bonnes raisons.

Nous n’avons toujours aucune réponse de la part de Grenoble Alpes Métropole, ni de Carrefour France et de 60 millions de consommateurs... N’hésitez pas à prendre contact avec eux pour leur demander de ce qu’ils pensent de la situation et leur demander des comptes.

Au final, les fruits, légumes, viennoiserie ne sont pas détruits comme le directeur du magasin le dit, nous l’avions constaté depuis un petit moment. Par contre, il campe sur sa position, c’est-à-dire qu’il détruira toujours le frais.

Dernière ligne droite les amis, on vous invite à le contacter pour qu’il respecte pour de bon la loi Garot et la totalité des glaneurs. On y est presque !

39 Bd Joliot Curie, 38600 Fontaine
0476463771

La lutte continue !

Derniers articles de la thématique « Travail / Précarité » :

Syndicats, SCOPs, Autogestion : quel monde du travail voulons-nous ?

SCOP et Syndicats, un mariage de raison ? Qui décide des orientations d’une entreprise ? A qui profite le travail des employé-e-s ? Peut-on choisir ses conditions de travail, sa façon de travailler et ce qu’on produit ? Travail ennuyeux, dégradant, stressant, pathogène, nuisible et mal payé…...

> Tous les articles "Travail / Précarité"

Derniers articles de la thématique « Anti capitalisme » :

concert de soutien pour le 38

VENDREDI 15 MARS 2024 concert de soutien pour le 38 au 102 Trois groupes grenoblois ont répondu « présent » pour jouer en soutien pour le Centre Social Autogéré le Tchoukar : Yudana, Dinosaure Plage et Paranoid Summer ! Le concert, c’est vendredi 15 mars au 102 rue d’Alembert, prix libre avec...

> Tous les articles "Anti capitalisme"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org