Analyses

Analyses Anti racismes

Troupes de montagne : une histoire coloniale

Il y a un peu plus d’un an, à Grenoble, les troupes de montagnes célébraient 130 ans d’existence. Annoncée comme une commémoration à l’occasion d’un anniversaire « exceptionnel », l’événement tend désormais à devenir annuel. Or, les bataillons de chasseurs alpins (BCA) sont partie prenante de l’histoire coloniale française, au passé comme au présent. Une histoire confisquée, et glorifiée par deux expositions successives au musée des troupes de montagne (Bastille).

Analyses Anti racismes

La construction politique et idéologique de l’immigration comme problème

relayé du blog de said Boumama.Le discours du président de la République sur « l’immigration » du 16 septembre 2019 n’est pas nouveau en soi. Il illustre un rituel désormais installé . Les chefs de l’État successifs de ces dernières décennies se sont tous prêtés à ce rituel consistant à présenter l’immigration comme étant un « problème ». Cette transformation de l’immigration en « problème » est relayée par les médias de masse et « étayée » par de pseudos sondages. Le décès de Jacques Chirac est l’occasion de rappeler une étape précédente de ce processus progressif de construction de l’immigration comme problème.

Analyses Anti racismes

« Je ne peux pas intervenir parce que je suis blanc-he »

Réflexion pour penser les justifications de non-intervention face à une situation d’oppression par des phrases comme "je ne peux pas parce que suis blanc-he" si cela concerne des personnes racisées ou "je ne peux pas parce que suis un mec cis" si cela concerne des personnes qui ne sont pas des mecs cis.

Analyses Anti racismes

Introduction à l’ouvrage de Saïd Bouamama : « PLANTER du BLANC » :

Le référendum de novembre  2018 en Kanaky est venu rappeler que le colonialisme français était encore une réalité vivante. Le résultat, qui reflète l’état d’un rapport de forces à un moment donné, souligne que pour la grande majorité des Kanak, leur pays reste une colonie qu’il convient de libérer par l’horizon d’une indépendance nationale. Si dans d’autres colonies françaises, euphémiquement appelées DROM (départements et régions d’outre-mer) et TOM (territoires d’outre-mer), une telle majorité n’existe pas encore, un simple regard sur les économies permet de conclure au maintien du rapport colonial entre l’Hexagone et cet Outre-mer.
relayé du blog de said boumama : https://bouamamas.wordpress.com/2019/05/26/introduction-a-louvrage-de-said-bouamama-planter-du-blanc/#more-453

Analyses Anti racismes

Racisme dans les arts : Lipanda Manifesto, tribune des 343 racisé·e·s

343 signataires, artistes, militants, universitaires, collectifs, allié·e·s de la lutte antiraciste s’insurgent contre les processus de domination dont les personnes racisées sont victimes dans le domaine de la création artistique, sous couvert de « liberté de création ». Une liberté « qui se construit sur l’exercice permanent et structurel » de leur invisibilisation et de leur réduction au silence.

Analyses Anti racismes

En complément des extrêmes-droites "officielles", les groupes nazis prospèrent. Une offensive coordonnée, dans toute l’Europe

Intro d’un article très documenté :sur les groupes fascistes "Bastion Social" où "Blood and Honnour Hexagone", et leurs connexions avec l’extrême-droite "officielle", càd. le FN/RN. Mais aussi, et surtout cette alerte : les diverses extrêmes-droites, mettant en sourdine leurs habituelles querelles, agissent de plus en plus en coordination, mettant en place une offensive de plus en plus dangereuse. Et ce à l’échelle de toute l’Europe...
Photo : Valentin Linder, président du Bastion Social (qui a essaimé dans plusieurs villes, en prétendant vouloir aider les SDF blancs...). Le BS est très apprécié au FN...

Analyses Anti racismes

Les discriminations racistes et la construction des frontières intérieures

Après de nombreuses décennies de négation, la question des discriminations racistes [
1] est depuis près de deux décennies l’objet de nombreuses publications, théorisations et recherches [2]. Quelques constats et conclusions récurrents ressortent de ce progrès récent du savoir et de la recherche : les discriminations racistes existent, elles sont massives et systémiques, elles ont un impact particulièrement destructif pour les sujets qui les subissent, et elles ne se limitent plus aux « étrangers » ou « immigrés », mais s’étendent désormais à des citoyens de nationalité française, caractérisés par certains marqueurs « identitaires » (nom, couleur, religion, etc.). Après avoir apporté quelques précisions conceptuelles, nous nous pencherons sur l’ampleur du phénomène, son inscription dans l’histoire, sa fonction sociale et économique et enfin ses effets sur les victimes, mais aussi sur l’ensemble de notre société.

Analyses Anti racismes

Le racisme est à mettre au coeur de l’analyse sur les violences et crimes policiers

Beaucoup de personnes dans l’antiracisme se sont déjà exprimées pour témoigner de leur agacement face au fait que le sujet « violences policières » est pris nettement plus au sérieux quand les cibles de ces violences sont blanches. C’est une réalité que nous connaissons déjà et qui vaut pour tous les domaines. Mais j’aimerais revenir sur deux points qui m’agacent énormément
Par : Le blog de João

Analyses Anti racismes

Aucune convergence des luttes n’est possible avec la négation d’une composante des classes populaires

Communiqué du FUIQP (Front Uni des immigrations et des quartiers populaires)
L’appel à une « convergence des luttes » est devenu systématique à chaque épisode des luttes sociales et politiques qui se multiplient compte tenu du rouleau compresseur libéral. La construction des conditions de cette convergence est en revanche beaucoup plus rare et même quasiment inexistante. C’est en particulier le cas avec de nombreuses associations regroupant des citoyen.ne.s héritier.ère.s de l’immigration et des quartiers populaires, des afro-descendant.e.s ou des racisé.e.s et entre autres le FUIQP

Analyses Anti racismes

L’œuvre négative du colonialisme français aux Antilles La production et la reproduction d’une pigmentocratie

article de Saïd Bouamama relayé de son blog https://bouamamas.wordpress.com/
La répartition des terres et des richesses selon un critère de couleur conduit à une structure sociale basée sur « hiérarchie socio-raciale[xxiii] ». Esquissant une description de cette hiérarchie, le sociologue Miche Giraud décrit comme suit la classe dominante en 1980 : « constituées de propriétaires latifundistes, des dirigeants et des principaux actionnaires des usines, des grands commerçants, dont l’immense majorité sont des Blancs créoles regroupés en quelques familles étendues le plus souvent alliées entre eux. Ces derniers possèdent plus des 2/3 des terres cultivables, la quasi-totalité des usines à sucre, les 9/10 des plantations de bananes, la totalité des conserveries d’ananas et ont également le quasi-monopole du commerce d’import-export[xxiv]. » Si les chiffres avancés ont légèrement variés depuis 1980, la structure de base reste fondamentalement la même.

Analyses Quartiers Populaires

« Des Noirs, des Arabes et des musulmans sont partie prenante de la classe ouvrière »

Article de Saïd Bouamama relayé de https://bouamamas.wordpress.com.
Il faut distinguer les alliances tactiques et les alliances stratégiques. Les premières supposent la prise de conscience d’intérêts communs, à un moment donné, sans avoir à partager l’ensemble de l’analyse ; les secondes impliquent d’avoir enlevé les angles morts des uns et des autres pour produire une analyse commune.

Analyses Anti racismes

Noir.e.s et panafricain.e.s vivant en France : qu’avons-nous à dire du mouvement de grèves en cours ?

Relayé du site Critique Panafricaine
En cette journée internationale de lutte des travailleurs, le 1er mai, la section parisienne du Mouvement de Libération Afro (MLA) et le collectif afroféministe Mwasi s’expriment sur les grèves qui secouent actuellement la France, et en particulier sur la place qu’occupent les Africain.e.s et Afro-descendant.e.s dans l’organisation capitaliste du travail. En s’inscrivant autant dans l’héritage que dans l’actualité des luttes panafricaines, l’analyse se penche sur (...)

Analyses Anti racismes

A écouter : RadioLive Confidences à mon voile de Nargesse Bibimoune

Dans le cadre de la Quinzaine contre le racisme et les discriminations, organisée par la ville de Grenoble le 21 mars 2017, nous avons réalisé une rencontre avec l’écrivaine Nargesse Bibimoune et une lecture collective à voix haute de son livre « Confidences à mon voile. Quatorze années au pays de la laïcité ».
Dans un contexte actuel sous tension, ce livre nous présente le parcours d’une française qui tente de résister aux polémiques liées à l’islam et les préjugés contre le Hijab, burkini ou Jilbab. Les (...)

Analyses Anti racismes

Le grand débarras

Article relayé de https://aoc.media/. Arc-boutés sur la fable de « l’aide au développement », nombreux sont ceux qui croient encore aux contes de fée. Peu importe qu’entre 1980 et 2009, les transferts nets des ressources financières partis d’Afrique vers le reste du monde aient atteint le seuil d’environ 1.400 milliards de dollars.
Qu’est-ce donc que la « frontiérisation » sinon le processus par lequel les puissances de ce monde transforment en permanence certains espaces en lieux infranchissables pour certaines classes de populations ?
Qu’est-elle donc sinon une façon de mener la guerre contre des ennemis dont on a auparavant détruit les milieux d’existence et les conditions de survie.

Analyses Quartiers Populaires

Que reste-t-il du passé colonial ? Université populaire Villeneuve

Un cycle d’échange, de réflexion et de formation, destiné à un large public mais surtout aux habitants et habitantes du quartier.
Le premier cycle de l’Université populaire s’est déroulé autour de rencontres-débats "Pour comprendre" sur les discriminations, l’islamophobie, les ghettos, les crispations autour de la liberté d’expression et de la laïcité. Il est né dans le contexte des attentats de Paris. A chaque séance, des références au mot "colonial" revenaient en toile de fond sans être approfondies. Il a été décidé de consacrer un deuxième cycle spécifiquement à cette question "Que reste-t-il aujourd’hui du passé colonial en France ?"

| 1 | 2 |

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org