-->

Coucou ! Eh oui c’est encore nous ! Les bibliothécaires en lutte ne lâchent rien

Retour sur l’intervention des bibliothécaires de Grenoble en lutte le mercredi 19 octobre lors de l’inauguration de la Numothèque

Mercredi 19 octobre, à 18h30, avait lieu à la bibliothèque Centre-Ville la soirée de lancement de la Numothèque, une bibliothèque numérique (livres, musique, films, presse, patrimoine et ressources d’apprentissage sur www.bm-grenoble.fr) mise en place par le réseau des bibliothèques de Grenoble et financée par l’État.

Les bibliothécaires de Grenoble en lutte depuis le mois de juin se sont invité-e-s à cette inauguration pour faire entendre leur opposition au plan d’austérité de la municipalité écolo/parti de gauche qui vise, entre autre, la destruction de la politique de lecture publique de proximité (Cf. Haro).

Dès 18h, la banderole « Territoriaux en lutte » est suspendue au balcon de la terrasse de la bibliothèque. Les bibliothécaires distribuent des tracts au public (Cf. pj). Corinne Bernard, l’élue aux (in)cultures refuse que les agents en lutte lisent leur tract. A la place, elle propose une entrevue avec elle et Aline Depernet (Directrice générale adjointe). Une bibliothécaire demande s’il s’agit de mener des négociations après 4 mois de lutte. « Il n’en est pas question » répond Corinne Bernard qui leur explique qu’elle ne prendra aucune décision sans Maud Tavel, l’adjointe en charge de l’administration générale et du personnel. Soit, dans ce cas là, « nous continuons notre mouvement de lutte » rétorquent les agents. Corinne Bernard oppose un refus catégorique à notre prise de parole prétextant que ce n’est pas correct vis-à-vis du public et de nos collègues. Elle nous explique que notre précédente intervention lors de l’inauguration du Mois des P’tits lecteurs, le samedi 8 octobre (cf. Haro), aurait choqué les habitants ainsi que les collègues qui portaient le projet. Nous démentons ces accusations grossières que les faits contredisent : habitant-e-s et collègues ont salué cette action et nous ont témoigné leur sympathie. Mais peut-être que madame Bernard n’avait pas compris que les habitant-e-s sont en fait choqué-e-s par sa politique antisociale et impopulaire de fermer des bibliothèques !

Face à son refus de nous laisser prendre la parole nous lui faisons une proposition : soit elle nous laisse lire notre tract et nous nous retirons, soit nous pourrissons son intervention ou celle de ses collègues élu-e-s. Dix minutes plus tard, elle nous accorde, à contrecœur, une prise de parole. Nous prenons place sur l’estrade et lisons notre tract au public et à nos collègues présent-e-s. Le public nous applaudit à la fin de notre intervention. Nous quittons la bibliothèque pour que les collègues puissent faire leur animation.

Quelques personnes qui partent après la présentation de la Numothèque nous témoignent toute leur sympathie, leur soutien et leur profond désaccord avec la politique de la municipalité. Des propos qui entrent en écho avec ceux que nous tiennent les usager-e-s en bibliothèques ou les habitant-e-s lors de distribution de tracts. Peut être que Madame Bernard ferait bien d’écouter un peu plus la population, elle se rendrait compte qu’elle est, dans sa grande majorité, indignée qu’une municipalité dite de « gauche » s’attaque à des bibliothèques, qui plus est en quartiers Sud et dans des quartiers prioritaires. A la croisée du culturel, du social et de l’éducation, les bibliothèques servent l’ensemble des habitant-e-s. Elles sont des lieux d’accueil, ouverts à tous, gratuits, qui contribuent à lutter contre l’isolement et la fragmentation sociale. Et pour les habitant-e-s, ça n’a pas de prix ! Contre les fossoyeurs de la lecture publique de proximité, on ne lâche rien ! Nous continuerons nos actions jusqu’au retrait du plan d’austérité.

Lutter, se battre et gagner !

Rejoignez-nous le 7 novembre à 17h30 au conseil municipal, à l’Hôtel de ville de Grenoble. Surveillez l’agenda, des actions sont en cours de préparation.

Quelques bibliothécaires en lutte.

Et sur notre page Facebook « Bibliothécaires de Grenoble en lutte »

lundi 7 novembre 2016

Derniers articles de la thématique « Travail / Précarité » :

Conférence gesticulée Bernard Friot

Conférence gesticulée du sociologue Bernard Friot, membre du Réseau salariat : Qu’est-ce que travailler ? Qui travaille ? Qui ne travaille pas ? Le travail est un enjeu de lutte dans notre société. Les situations sont multiples : salarié, retraité, bénévole, parent au foyer, fonctionnaire, émigrant,...

> Tous les articles "Travail / Précarité"

Publier/Participer !

Comment publier sur CRIC?

CRIC n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil participatif et collectif qui permet la médiatisation d’articles que vous proposez. La proposition d’articles se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié-e !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail : contactcricgrenoble[at]mediaslibres.org